spot_img
spot_img

Lutte contre la corruption : le Burkina se dote d’une nouvelle stratégie

Publié le : 

Publié le : 

L’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC), a ténu, le mardi 25 octobre 2022, à Ouagadougou, un atelier de validation de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la corruption. La stratégie couvre la période de 2023 à 2027.

Par Rama Diallo

En vue de mieux lutter contre la corruption, le Burkina a entrepris, il y a trois ans, de se doter d’une nouvelle stratégie de lutte contre la corruption et infractions assimilées.

L’étude a été menée par l’économiste et enseignant-chercheur Pr Idrissa Ouédraogo. Avant cette phase d’adoption, elle été soumise à divers acteurs aussi bien au niveau central que régional.

Le présent atelier de validation vise à harmoniser les différents points de vue et enrichir ainsi la stratégie qui doit permettre de « réduire significativement la corruption pour garantir des conditions favorables à un développement économique et social harmonieux» selon le contrôleur général d’État Philippe Nion.

Lutte contre la corruption
Les participants à l’atelier

Pour lui, la corruption est dans un état alarmant actuellement au Burkina Faso. «Cela transparaît dans les différents rapports des organisations de la société civile comme le rapport du réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC) mais aussi à travers les audits qui sont réalisés par les corps de contrôle. a-t-il dit.

La stratégie est bâtie autour de trois axes stratégiques à savoir le renforcement du pilotage de la lutte contre la corruption et les infractions assimilées, le renforcement de la prévention de la corruption et les infractions assimilées et le renforcement de la répression de la corruption et les infractions assimilées.

La stratégie est assortie d’un plan d’actions stratégiques.
Le contrôleur général d’État dit souhaiter que les nouvelles autorités donnent l’exemple en matière de lutte contre la corruption.

Cela passe selon lui par la promotion de la tolérance zéro en matière de lutte contre la corruption au Burkina Faso et un soutien efficace aux structures de contrôle.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...

Burkina/Finance : Une «Nuit des bâtisseurs », pour célébrer les 50 ans d’existence du RCPB

Le Réseau des caisses populaires du Burkina (RCPB) a organisé, le 17 mai 2024, à Ouagadougou, une cérémonie appelée «Nuit des bâtisseurs », pour...

Burkina: tournée du Directeur général des Douanes à l’Est

Le Directeur général des Douanes, l'inspecteur divisionnaire Adama Ilboudo a effectué une tournée le jeudi 16 mai 2024 dans la région douanière de l'Est...

Fonds soutien patriotique : plus de 31 milliards FCFA mobilisés au premier trimestre 2024

Au Burkina Faso, le montant des encaissements, toutes sources confondues entrant dans le cadre de la mobilisation des ressources au profit du Fonds de...

La DG de UBA Afrique plaide en faveur d’un financement sûr et de partenariats pour stimuler le développement de l’infrastructure en Afrique

La DG de UBA Afrique plaide en faveur d'un financement sûr et de partenariats pour stimuler le développement de l'infrastructure en Afrique. En vue de...
spot_img

Autres articles

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...

Burkina/Sécurité : L’éducation à la vie familiale, une clé de résilience contre le terrorisme 

Le salon international de la famille de Ouagadougou s'est ouvert le vendredi 17 mai 2024 dans la capitale burkinabè. A l’occasion, Jean Marie Tiendrebeogo,...

Burkina/Finance : Une «Nuit des bâtisseurs », pour célébrer les 50 ans d’existence du RCPB

Le Réseau des caisses populaires du Burkina (RCPB) a organisé, le 17 mai 2024, à Ouagadougou, une cérémonie appelée «Nuit des bâtisseurs », pour...