spot_img

Mali: après des négociations avec le chef terroriste Amadou Koufa, Iyad Ag Ghali se dit prêt à faire une trêve

Publié le : 

Publié le : 

Bien que le gouvernement malien assure n’avoir aucun contact avec les groupes terroristes, ni aucune intention d’en établir, des missions ont été menées par les services de renseignement, avec la bénédiction des autorités, dans le Delta intérieur du Niger. Avec, au cœur de ce dispositif, l’avocat Hassan Barry. Ainsi, le 19 juillet, le colonel Mamadou Lamine Konaré, sous-chef d’état-major du renseignement militaire, s’est rendu avec l’autorité de sa hiérarchie dans la zone de Diabali accompagné de Barry. Ils y ont rencontré Amadou Koufa, le chef de la Katiba Macina.

Le lieutenant d’Iyad Ag Ghali s’est dit disposé à liberer certains soldats maliens et près à faire une trêve. Cette rencontre achevée, un compte rendu détaillé en a été fait aux chefs militaires. Selon nos sources, la poursuite des tractations avec Koufa a été approuvée « au plus haut niveau de l’Etat .»

Le 9 août, une deuxième mission, cette fois menée par des agents de la Direction générale de la sécurité d’Etat (DGSE), et dont Hassan Barry a encore fait partie, a été organisée dans la zone de Niono. Sur place, des jihadistes ont été échangés contre des militaires maliens. Des canaux indirects ont ensuite été maintenus entre les service de renseignement et l’entourage de Koufa. Mais des opérations militaires dans le centre notamment de la force française barkhane, puis l’arrestation de Barry par la DGSE le 21 novembre, à Bamako, les ont récemment parasités. Relâché puis placé sous contrôle judiciaire, Barry est maintenant soupçonné de complicité avec les réseaux jihadistes du centre.

Source: Jeune Afrique

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Coopération : des journalistes burkinabè à Beijing pour « découvrir la vraie Chine»

La République populaire de Chine, en partenariat avec l’État du Burkina Faso, a initié un séminaire de formation qui se déroule du 10 au...

Sourou: Le Haut-Commissaire visite les  communautés chrétiennes de Tougan  

Après sa visite aux chefs coutumiers et à la communauté musulmane, le Haut Commissaire du Sourou, Désiré Badolo s'est rendu le jeudi 11 avril...

Burkina : SIFLO, un salon pour encourager la plume féminine

L' Association les  pionnières du livre a organisé le jeudi 11 avril 2024, à Ouagadougou, un point de presse pour présenter le contenu et...

Économie: Des défaillances de réseau compliquent les services

Les difficultés de réseau lors du paiement des impôts et taxes deviennent de plus en plus récurrentes au Burkina Faso au point  d’entraver le...

[Mémoire] : La boussole de la Révolution burkinabè

Les observateurs avertis disent que la Révolution d’août 1983 avait eu le mérite de disposer d’un Discours d’orientation politique (DOP). Cette boussole avait imprimé...
spot_img

Autres articles

Burkina/Justice : le CQDJ veut faciliter l’accès à la justice aux détenus 

Faciliter l’accès à la justice des personnes en situation de détention dans les maisons d’arrêt et de correction, tel est l'objectif du Centre pour...

Coopération : des journalistes burkinabè à Beijing pour « découvrir la vraie Chine»

La République populaire de Chine, en partenariat avec l’État du Burkina Faso, a initié un séminaire de formation qui se déroule du 10 au...

Sourou: Le Haut-Commissaire visite les  communautés chrétiennes de Tougan  

Après sa visite aux chefs coutumiers et à la communauté musulmane, le Haut Commissaire du Sourou, Désiré Badolo s'est rendu le jeudi 11 avril...

Burkina : SIFLO, un salon pour encourager la plume féminine

L' Association les  pionnières du livre a organisé le jeudi 11 avril 2024, à Ouagadougou, un point de presse pour présenter le contenu et...

Burkina/Culture : le gouvernement relance la  «Nuit des LOMPOLO» 

Le Conseil des ministres du jeudi 11 avril 2024, a décidé de relancer l'organisation de la «Nuit des LOMPOLO.» Ceci pour promouvoir les acteurs...