Home Diplomatie Mali: Sanctions de la CEDEAO, l’organisation de la coopération islamique se mobilise...

Mali: Sanctions de la CEDEAO, l’organisation de la coopération islamique se mobilise pour une sortie de crise

0

Pour aider le Mali à résoudre son problème avec la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), l’Organisation de la coopération islamique (OCI), se mobilise pour tenter de trouver une voie de sortie de crise. Son envoyé spécial pour l’Afrique, l’ancien ministre béninois des Affaires étrangères, Nassirou Bako-Arifari, est allé ce 13 mai 2022, chez le président Faure Gnassingbé au Togo, pour des pourparlers. Et ce après qu’il ait été reçu le 10 mai 2022 par le président malien, Assimi Goïta.

Par Rama Diallo

Depuis le 9 janvier 2022, le Mali est sous un embargo imposé par la CEDEAO. Les voies et moyens sont en train d’être trouvés, pour résoudre la crise entre le pays et l’organisation sous régionale.

L’Organisation de la coopération islamique (OCI), a mandaté son envoyé spécial pour l’Afrique, l’ancien ministre béninois des Affaires étrangères, Nassirou Bako-Arifari, pour une tournée ouest-africaine. Il a été reçu par le président togolais Faure Gnassingbé ce 13 mai.

Le Togo s’est montré compréhensible face à la situation du Mali. En effet une délégation du gouvernement malien conduite par le ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, Abdoulaye Diop, a séjourné au Togo les 3 et 4 mai 2022, dans le cadre d’une visite de travail.

Le Président togolais, Faure Gnassingbé avait appelé ses pairs en avril 2022 à Abidjan en Côte d’Ivoire, à reprendre le dialogue avec Bamako.

« Nous ne prétendons pas jouer les médiateurs. Nous faisons un travail de plaidoyer. », a indiqué un membre de l’OCI.

La tournée s’achèvera au Sénégal, qui préside l’Union africaine, et en Côte d’Ivoire.

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
15 ⁄ 5 =