spot_img
spot_img

Mise en quarantaine de Houndé : une Coalition d’OSC demande la suspension du paiement des factures d’eau et d’électricité

Publié le : 

Publié le : 

La Coalition d’Organisations de la société civile (OSC) constituée sous l’appellation ‘’Famu’’ (en Dioula, pour dire en français : ‘’on a compris’’) de Houndé a tenu une rencontre d’échanges  le vendredi 27 mars 2020. Etait au centre de cette rencontre, la maladie au Coronavirus (Covid-19). En plus d’appeler les populations à tout mettre en œuvre pour contrer la propagation de cette maladie déjà présente à Houndé, les membres de cette Coalition ont émis le souhait de voir, entre autres, suspendu le paiement des factures d’eau et d’électricité dans leur ville.

Par El Bach/Correspondant/Tuy

A l’occasion de cette rencontre, les membres de la Coalition ont appelé les populations de Houndé à veiller au strict respect des consignes sanitaires édictées par les autorités. Dans le sens d’actions de fortes sensibilisations à l’endroit de ces populations par rapport au Covid-19, la Coalition souhaite que la mine industrielle sur place, Houndé Gold Opération (HGO), fasse un effort financier qui permette la réalisation de points journaliers des cas suspects et des émissions radiophoniques en langues locales sur l’hygiène et autres actions de prévention contre la maladie, ainsi que la distribution massive de masques et de gels hydro-alcooliques aux ménages de la Commune de Houndé.

Relativement à la mise de la ville de Houndé sous quarantaine par le gouvernement, la Coalition estime que cela devrait concerner seulement la société minière HGO, étant donné qu’elle est le seul foyer où se trouvent deux cas confirmés au Covid-19. Elle dit aussi ne pas comprendre pourquoi en dépit de l’interdiction des transports, les cars de la société minière sont encore libres de leurs mouvements.

De plus, la Coalition trouve que cette mise en quarantaine va jouer considérablement sur l’économie et la vie sociale des populations de Houndé. Pour amoindrir les chocs de cette situation, la Coalition recommande la prise en charge sociale et économique de ces populations à travers notamment l’instauration d’un mécanisme de ravitaillement de la ville en denrées de première nécessité, la suspension du paiement des factures d’eau et d’électricité, l’instauration d’un mécanisme de ravitaillement en eau dans les cours sans branchement particulier (citernes de ravitaillement), la suspension de remboursement des prêts bancaires.

Cette rencontre du 27 mars a également été l’occasion pour la Coalition d’appeler le gouvernement à prendre les mesures idoines pour la meilleure protection des personnels de santé, car ils se trouvent très exposés à la contamination au Covid-19.

En rappel, la Coalition ‘’Famu’’ a été créée en juillet dernier pour, notamment, veiller à la protection des intérêts des populations de Houndé en mettant l’accent, entre autres, sur la mobilisation et la gestion transparentes du fonds minier de développement local.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Burkina Faso :  les femmes sont les plus exposées au sous-emploi

Selon le rapport thématique 2023 sur l’ inadéquation entre le chômage et la structure informelle de l’économie burkinabè, les femmes sont les plus exposées...

Burkina : l’économie connaît une hausse de 3,0%

Le conseil des ministres s'est tenu le  22 mai 2024 à Ouagadougou. Il en ressort que l’année 2023 a connu une hausse de croissance...

Sécurité et santé au travail: l’OST échange avec ses partenaires à Bobo Dioulasso

L’Office de santé des travailleurs (OST) a organisé le mercredi 22 mai 2024 à Bobo-Dioulasso, une rencontre d’échanges et d’informations avec ses partenaires. C’est...
spot_img

Autres articles

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...