spot_img

Ouagadougou : Des habitants de Kouritenga bloquent la route pour défendre leur «réserve »

Publié le : 

Publié le : 

Les habitants du secteur 29 de Ouagadougou, situé dans le quartier Kouritenga, ont manifesté ce jeudi 21 septembre 2023 contre un projet immobilier lié à une zone de terrain réservée.

Par André-Martin Bado

L’ambiance était tendue ce jeudi matin au secteur 29 dans l’arrondissement 6 de Ouagadougou. Des centaines de personnes, jeunes, enfants, femmes et hommes, ont pris d’assaut les rues du quartier Kouritenga et ont bloqué la voie du 75e anniversaire menant à la mairie.

Aux environs de 7h du matin devant le terrain où le projet immobilier est prévu, les manifestants ont bloqué la rue et ont scandé des slogans tels que «Non au détournement des terrains publics » et «Sauvez notre école».

La gendarmerie et la police municipale sont arrivés sur les lieux pour contenir les manifestants en colère. Ces derniers estiment que l’école est une nécessité pour ce quartier qui compte de nombreux enfants.

Ouagadougou habitants
Bitou Nikiéma, manifestante

«Nous ne sommes pas d’accord, nous voulons notre réserve.» a déclaré Bitou Nikiéma, balais en main ,elle dit être déterminée: «Nous allons lutter pour récupérer notre réserve, c’est pour nos enfants que nous le faisons.»

Mohamed Sanfo, le porte-parole des manifestants a expliqué que l’affaire remonte à 2013. Joanny Ouédraogo était, à cette période, le maire intérimaire de la commune de Boulmiougou. «A l’insu de la population, l’ex-maire ,Joanny Ouédraogo avait attribué cet espace de 2 ha».

Il explique que ce terrain est une réserve importante pour le quartier «C’est une réserve destinée à la construction d’une école primaire publique,il est inconcevable qu’ un particulier s’accapare d’un bien public» a martelé Sanfo.

Ouagadougou habitants
Mohamed Sanfo porte-parole des manifestants

Les résidents ont annoncé qu’ils allaient intensifier leurs actions de protestation si le projet n’était pas annulé. «Nous continuerons à manifester jusqu’à ce que nous soyons entendus par les autorités. Nous sommes déterminés à sauver ce terrain au profit de nos enfants qui doivent aller à l’école.» a affirmé Koudwoago Nana,un manifestant.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Énergie/AES : construction de centrale nucléaire, «cela y va de la survie de nos économies », Souleymane Kéré

L'atelier de concertation des sociétés d'électricité des pays membres de l'Alliance des États du Sahel (AES) a pris fin ce 22 février 2024, à...

Gestion migratoire au Burkina : L’Assemblée législative de Transition adopte un projet de loi

Les membres de l'Assemblée législative de Transition ont voté à l'unanimité le projet de loi à Ouagadougou, ce jeudi 22 février 2024. Ce projet...

Burkina : 20 ans d’existence de Compassion International, « 182, 16 milliards de F CFA investis pour les enfants », Issaka Kiemtoré

«L’ONG Compassion International Burkina Faso» a organisé ce jeudi 22 février 2024 à Ouagadougou, une cérémonie officielle pour rendre gloire au Seigneur et reconnaissance...

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...
spot_img

Autres articles

Énergie/AES : construction de centrale nucléaire, «cela y va de la survie de nos économies », Souleymane Kéré

L'atelier de concertation des sociétés d'électricité des pays membres de l'Alliance des États du Sahel (AES) a pris fin ce 22 février 2024, à...

Gestion migratoire au Burkina : L’Assemblée législative de Transition adopte un projet de loi

Les membres de l'Assemblée législative de Transition ont voté à l'unanimité le projet de loi à Ouagadougou, ce jeudi 22 février 2024. Ce projet...

Burkina : 20 ans d’existence de Compassion International, « 182, 16 milliards de F CFA investis pour les enfants », Issaka Kiemtoré

«L’ONG Compassion International Burkina Faso» a organisé ce jeudi 22 février 2024 à Ouagadougou, une cérémonie officielle pour rendre gloire au Seigneur et reconnaissance...

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...