spot_img

Ouagadougou : la nouvelle voie de contournement attendue en juin 2024

Publié le : 

Publié le : 

Le ministre des Infrastructures et du Désenclavement du Burkina Faso, Adama Luc Sorgho a effectué, le jeudi 11 janvier 2024, une visite terrain sur le chantier de construction de l’autoroute de contournement de Ouagadougou. L’objectif de cette visite est de constater l’état  d’avancement des travaux dont la  finition est prévue pour juin 2024.

Par Daouda Kiekieta

Dans l’objectif de décongestionner le trafic à l’intérieur de la ville de Ouagadougou et améliorer la sécurité des usagers de la route, l’Etat burkinabè a lancé en 2018, la construction d’une autoroute de contournement de Ouagadougou, longue de 125 km.

Après plusieurs entraves liées notamment à la pandémie de la Covid-19 et des contraintes administratives, les travaux sont au point de finition. 

L’infrastructure est attendue d’ici à juin 2024 alors que le délai court jusqu’en 2025, selon le directeur général des infrastructures routières, Grégoire Yaguibou, lors de la visite conduite par le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Adama Luc Sorgho, accompagné du Président-directeur général du Groupe EBOMAF.

Ouagadougou voie contournement
L’entreprise EBOMAF en plein travaux

Le taux d’exécution des travaux est de 87% pour un délai consommé à 75%. Les travaux sont assurés par le groupe EBOMAF pour un  coût global de 237 milliards FCFA.

La voie de contournement traverse trois provinces et huit communes rurales dont Tanghin-Dassouri, Komsilga, Loumbila, Koubri, Pabré, Saponé et Sourgoubila. 

« Nous avons constaté que les travaux s’exécutent conformément au planning prévu. Mais on ne peut pas aussi occulter les différents problèmes rencontrés sur le terrain liés notamment aux installations anarchiques sur les espaces dédiés au chantier. Cette sortie nous permet d’aider l’entreprise à poursuivre ses travaux et d’aller plus vite » a déclaré le ministre Sorgho.

Ouagadougou voie contournement
Le ministre des Infrastructures, Adama Luc Sorgho

Une route pour réduire les accidents…

Selon Adama Luc Sorgho, cette autoroute va soulager les populations et réduire les accidents liés à la circulation des véhicules poids lourds en ville.  « Cela va fluidifier la circulation dans la ville de Ouagadougou » a-t-il dit.

Pour sa part, le président-directeur général du Groupe EBOMAF, Mahamadou Bonkoungou indique que cette infrastructure est  « une fierté et c’est techniquement bien fait je vous assure ».

Cependant, des difficultés ne manquent pas dans la réalisation de cette route. « Nous avons eu la Covid-19 qui a paralysé les chantiers pendant 1 an. Il se trouve que c’est un Partenariat public privé (PPP) avec des prix non révisables. Pourtant, à la date de ce jour nous avons l’inflation qui multiplie les prix d’achats des matériaux et des matériels qui sont supportés par l’entreprise », a déploré Mahamadou Bonkoungou.

Ouagadougou voie contournement
Mahamadou Bonkoungou, PDG du Groupe EBOMAF

La réalisation des travaux de construction et de bitumage de la voie de contournement de la ville de Ouagadougou (voies de contournement Nord et Sud, ndlr) entre dans le cadre d’un contrat de partenariat public-privé (PPP) entre l’Etat burkinabè et l’entreprise de BTP, le groupe EBOMAF.

D’une durée initiale de 36 mois hors saisons pluies, ce délai a été prorogé par des avenants pour permettre la poursuite des travaux.

Ce délai complémentaire court jusqu’en 2025 mais l’entreprise compte livrer l’infrastructure d’ici juin 2024. 17 km, c’est le reste des travaux pour boucler le contournement.

« Les caractéristiques géométriques s’apparente à une autoroute. A part les points d’interruption du TPC par endroits, on peut dire que nous avons les caractéristiques d’une autoroute. C’est une première pour le Burkina Faso d’avoir une voie qui a ces caractéristiques et réalisée par une entreprise locale» indique Grégoire Yaguibou, le directeur général des infrastructures routières.

www.libreinfo.net 

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Promotion immobilière : la commune de Bobo Dioulasso met en garde les « brebis galeuses» 

Le président de la délégation spéciale de la commune de Bobo-Dioulasso a rencontré, ce mardi 20 février 2024, les responsables d’agences immobilières de Sya....

CAN 2025 : Les affiches du tour préliminaire sont dévoilées

La Confédération africaine de Football (CAF) a procédé, au tirage au sort des phases préliminaires pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations...

Burkina : l’ONG Compassion international célèbre ses 20 ans d’exercice

« 20 ans de Développement holistique des Enfants et des jeunes au Burkina Faso : Résilience et Pérennisation pour un impact durable ». C’est...

Guinée : mésentente au sommet de l’État, le gouvernement dissout

Le Président de la Transition de la République de la Guinée, le général Mamadi Doumbouya a dissous le gouvernement le lundi 19 février 2024...

Pays de l’AES: SONABEL, EDM SA et NIGELEC pour une coopération plus soutenue en matière d’énergie

Les responsables des sociétés d’énergie EDM SA du Mali, NIGELEC du Niger et SONABEL du Burkina, toutes appartenant aux pays membres de l’Alliance des...
spot_img

Autres articles

Promotion immobilière : la commune de Bobo Dioulasso met en garde les « brebis galeuses» 

Le président de la délégation spéciale de la commune de Bobo-Dioulasso a rencontré, ce mardi 20 février 2024, les responsables d’agences immobilières de Sya....

CAN 2025 : Les affiches du tour préliminaire sont dévoilées

La Confédération africaine de Football (CAF) a procédé, au tirage au sort des phases préliminaires pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations...

Burkina : l’ONG Compassion international célèbre ses 20 ans d’exercice

« 20 ans de Développement holistique des Enfants et des jeunes au Burkina Faso : Résilience et Pérennisation pour un impact durable ». C’est...

Guinée : mésentente au sommet de l’État, le gouvernement dissout

Le Président de la Transition de la République de la Guinée, le général Mamadi Doumbouya a dissous le gouvernement le lundi 19 février 2024...

Pays de l’AES: SONABEL, EDM SA et NIGELEC pour une coopération plus soutenue en matière d’énergie

Les responsables des sociétés d’énergie EDM SA du Mali, NIGELEC du Niger et SONABEL du Burkina, toutes appartenant aux pays membres de l’Alliance des...