spot_img

Côte d’Ivoire : Ouverture CAN 2023, ambiance festive 

Publié le : 

Publié le : 

La 34e édition de la Coupe d’Afrique des nations, CAN Côte d’Ivoire 2023 a débuté ce 13 janvier 2024 à Abidjan, la capitale ivoirienne. 

Par Nicolas Bazié

Avant même la cérémonie d’ouverture proprement dite, tambours et fanfares résonnaient déjà à l’intérieur du stade Alassane Ouattara d’Ebimpé. Il est 15h. L’ambiance est festive.

On aperçoit déjà une marée humaine orangée convergeant vers ce stade. À quelque distance, de longues files d’attente sont observées devant chaque entrée.

Les consignes sont claires et précises: les boissons alcoolisées, les sifflets, les stupéfiants, les parapluies, les parasols, les pointeurs lasers sont interdits. Elles émanent de la Confédération Africaine de Football (CAF) et elles concernent les six stades qui abriteront la 34ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en Côte d’Ivoire.

L’effervescence séduit déjà l’ancienne gloire du football, le Camerounais Samuel Eto’o qui estime que « la Côte d’Ivoire va donner une leçon au monde entier en termes d’organisation et de savoir-faire ».

À l’écrivain Louis-César Bancé, Samuel Eto’o lui fait observer ceci : « (…)Tout est magnifique en Côte d’Ivoire. Les Ivoiriens sont vraiment ingénieux ! Il faut avoir l’humilité de le dire au vu de ce que je sais étant dans le bois sacré, la Côte d’Ivoire va donner une leçon au monde entier en termes d’organisation et de savoir-faire. Elle n’a pas tort quand elle dit qu’elle offrira la plus belle CAN de tous les temps. Même la FIFA, organisatrice du Mondial, devra prendre des notes…»

Les petits plats sont mis dans les grands. Tout est fin prêt. La cérémonie peut commencer. Sous les regards de plusieurs personnalités venues d’horizons divers ainsi que de milliers de supporters (majoritairement ivoiriens et Bissau Guinéens), la cérémonie est rythmée et cadencée avec des stars de dimension internationale.

Dès 18h, dans ce haut lieu, que du monde: les 60 000 places sont presque occupées. À observer l’engouement autour de cette cérémonie, on se rend compte que personne n’a voulu se faire raconter l’ouverture de la 34e fête du football africain.

18h et 9 minutes. Le cortège présidentiel fait son entrée. Il fait le tour complet du stade. C’est un bain de foule qui accueille le président ivoirien. Alassane Ouattara habillé en chemise avec une casquette orange fixée sur la tête salue la foule.

Le président Alassane Ouattara saluant la foule
Le président Alassane Ouattara saluant la foule

Le groupe ivoirien Magic System, l’artiste nigériane Yemi Alade et le rappeur égyptien Mohamed Ramadan chantent l’hymne de la CAN 2023 « Akwaba ». 

Les chanteurs français Dadju et Tayc, respectivement d’origine congolaise et camerounaise, apportent aussi leur touche spéciale à l’événement. Sans oublier les danses traditionnelles séduisantes les unes que les autres.

Danse traditionnelle au stade Alassane Ouattara
Danse traditionnelle au stade Alassane Ouattara

L’instant est solennel. En plus du chef de l’État ivoirien et son épouse Dominique Ouattara, il y a le président de la CAF, Patrice Motsepe, le président  de la FIFA Gianni Infantino, le président du Ghana Nana Akufo Ado, le fils du président de la Guinée Équatoriale Teodoro Nguema Obiang Mangue, l’ancien premier ministre Patrick Achi, l’actuel premier ministre ivoirien Robert Beugré Mambé et le Nigérian Augustine Azuka Okocha, mieux connu sous le nom de Jay-Jay Okocha qui étaient présents.

Le moment le plus attendu de cette cérémonie est le premier match qui oppose la Côte d’Ivoire à la Guinée Bissau et qui démarre à 20 h.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...

Burkina :La méthode japonaise «Do-nou » expliquée aux responsables de l’entretien routier

Le ministère des Infrastructures et du Désenclavement en collaboration avec l’Agence internationale de la coopération Japonaise (JICA) a effectué une sortie de terrain, ce...

Sécurité: à Tougan les populations saluent le retour régulier des convois

Les déplacements des populations de Tougan, sont de moins en moins pénibles depuis quelques semaines. Et pour cause, les convois escortés par les Forces...
spot_img

Autres articles

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...

Burkina :La méthode japonaise «Do-nou » expliquée aux responsables de l’entretien routier

Le ministère des Infrastructures et du Désenclavement en collaboration avec l’Agence internationale de la coopération Japonaise (JICA) a effectué une sortie de terrain, ce...

Sécurité: à Tougan les populations saluent le retour régulier des convois

Les déplacements des populations de Tougan, sont de moins en moins pénibles depuis quelques semaines. Et pour cause, les convois escortés par les Forces...