spot_img
spot_img

CAN Ambiance : Des ivoiriens du Burkina donnent leurs avis sur le match d’ouverture

Publié le : 

Publié le : 

Pour l’ouverture de cette CAN 2023 à domicile, les Ivoiriens vont en découdre avec la Guinée Bissau dans quelques heures au stade Olympique Alassane Ouattara. Nous avons rencontré des Ivoiriens vivant au Burkina afin de recueillir leurs avis sur ce match tant attendu.

Par Valentin Kaboré (Stagiaire)

Dans ce duel inaugural de la CAN 2023, la Côte d’ivoire est favorite  face à la Guinée Bissau. Ainsi, selon Franck Emmanuel Kouassi étudiant en 2e année de droit à l’université Pr Joseph Ki-Zerbo, les éléphants renforcés par l’ailier lillois Jonathan Bamba, essayeront de remporter leur troisième étoile lors de cette prochaine édition.

A l’en croire, au match d’ouverture, la Côte d’Ivoire va gagner la Guinée Bissau par le score de 5 buts à 1.

Pour Moumouni Konaté, étudiant en 2è année des sciences de la vie et de la terre à l’université Ouaga1, au match d’ouverture au Stade Olympique Alassane Dramane Ouattara, la Côte d’Ivoire va emporter son match face à son adversaire par le score de 3 buts à 1

En ce qui concerne Wilfrid Alexandre Ouattara ressortissant ivoirien, il fait pencher la balance du côté de son équipe. Selon lui, l’équipe ivoirienne possède non seulement le talent individuel mais a aussi l’avantage du terrain.

Entre la Côte d’Ivoire et la Guinée-Bissau, a-t-il dit, l’écart d’expériences est palpable. Il a pronostiqué une victoire sans appel des éléphants.

Et Jean Clément Kouamé de la communauté ivoirienne au Burkina,  n’est pas allé par quatre chemins pour indiquer qu’évoluant à domicile, les Éléphants sont une équipe expérimentée et motivée qui donnera du fil à retordre à son adversaire.

www.libreinfo.net

Articles de la même rubrique

Burkina : Le secteur du BTP engagé pour la souveraineté économique 

Le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Adama Luc Sorgho, accompagné de son collègue de l'Habitat et de l'Urbanisme, Mikaïlou Sidibé, a présidé le...

Burkina : création  d’une Commission pour  réguler les dysfonctionnements

(Ouagadougou, 24 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des ministres. Selon...

Procès en appel de Vincent Dabilgou et autres : Le procureur général requiert 11 ans de prison contre l’ancien ministre

Le procureur général près la Cour d’appel de Ouagadougou a pris ses réquisitions contre les prévenus de l’affaire Vincent Dabilgou et autres. Il a...

Sénégal : Le président Diomaye Faye de nouveau en France 

Le président sénégalais, Bassirou Diomaye Faye, a quitté Dakar ce mercredi 24 juillet 2024 pour se rendre à Paris en France. Il honore ainsi...
spot_img

Autres articles

Burkina : Le secteur du BTP engagé pour la souveraineté économique 

Le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Adama Luc Sorgho, accompagné de son collègue de l'Habitat et de l'Urbanisme, Mikaïlou Sidibé, a présidé le...

Burkina : création  d’une Commission pour  réguler les dysfonctionnements

(Ouagadougou, 24 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des ministres. Selon...

Procès en appel de Vincent Dabilgou et autres : Le procureur général requiert 11 ans de prison contre l’ancien ministre

Le procureur général près la Cour d’appel de Ouagadougou a pris ses réquisitions contre les prévenus de l’affaire Vincent Dabilgou et autres. Il a...

Sénégal : Le président Diomaye Faye de nouveau en France 

Le président sénégalais, Bassirou Diomaye Faye, a quitté Dakar ce mercredi 24 juillet 2024 pour se rendre à Paris en France. Il honore ainsi...