spot_img

PADEV 2019: le député maire de Houndé présente son trophée aux populations

Publié le : 

Publié le : 

Une semaine après le meeting de la coalition «Famu» contre la déductibilité des investissements de la société minière Houndé Gold Opération (HGO) dans le fonds minier pour le développement local (FMDL), la cité de l’os dur était encore en ébullition ce vendredi 06 septembre 2019. Cette fois-ci ce n’était pas une agitation pour demander le versement immédiat du fonds minier, ni pour dénoncer la mauvaise gouvernance d’une autorité mais pour accueillir le député maire qui est rentré de Kigali au Rwanda où il reçu le prix du meilleur administrateur africain des collectivités.

Dissan Boureima Gnoumou député-maire de Houndé, fait encore parlé de lui. Après son retour de Kigali où il a été gratifié par la fondation 225 d’un trophée dans le cadre des Prix Africain de développement (PDEV) KIGALI 2019, le meilleur administrateur africain des collectivités a été accueilli en héro dans la ville de Houndé où une cérémonie de présentation du prix aux conseillers municipaux et à la population était prévue. Crée en 2006 par les organisations de la sociétés civiles de 12 pays africains dont la fondation 225, le prix africain de développement reconnait le mérite des personnes physiques et morales dont les œuvres dans leurs secteurs d’activités par leur qualité et leur impact constituent des modèles de contribution au développement de leur pays et partant de l’Afrique. C’est un prix qui est également reconnu à celles qui œuvrent à la construction d’Etats africains démocratiques et de paix.

Pour le maire de Houndé, ce prix est une invite à mieux faire, afin que le prochain prix soit meilleur, c’est également une manière de comprendre que le travail du conseil municipal et des partenaires de la commune de Houndé est assez remarquable. Selon le lauréat ce prix est le résultat de « la cohésion au sein du conseil municipal et de l’effort participatif que nous conjuguons au quotidien dans l’amélioration des conditions de vie de nos population». C’est donc l’ensemble des investissements dans les domaines de l’eau, de l’éducation, de la santé et de l’assainissement qui ont séduit le jury.

Conscient que le développement ne peut pas se faire avec un seul individu, le maire qui a dédié ce prix à tous ceux qui œuvrent pour le rayonnement de la commune de Houndé, invite les populations à poursuivre ces efforts de développement car ils existent encore de nombreux défis à relever.
Houndé est une zone d’attraction marquée par les migrations qui le plus souvent viennent fausser les planifications. Ce qui rend les défis constant et permanent. « Les prochaines étapes pour nous c’est de renforcer le système de l’assainissement. Houndé a un sérieux problème d’évacuation des eaux pluviales et des eaux usées des travaux ménagers. Nous allons bientôt nous attaquer à ce secteur et nous espérons que d’ici les deux ans à venir nous aurons de quoi évacuer ses eaux usées et pluviales et permettre à la population de marcher sur des voies plus à l’aise. Nous allons également poursuivre les investissements dans le domaine de l’eau, de la santé et de l’éducation », foi de Dissan Bouureima Gnoumou.

Toutefois cette distinction ne doit pas cachée la fronde sur la déductibilité des investissements RSE, dans le fonds minier pour le développement local engagée par la coalition Famu qui prévoit une série d’activités de dénonciation et de protestation contre cette déductibilité et pour exiger le paiement immédiat du fonds minier pour le développement consacré par le code minier.

El Bach
Correspondant
www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

LONAB : des travailleurs exigent le départ du directeur général

Plusieurs travailleurs de la Loterie nationale burkinabè (LONAB) sont sortis de leurs bureaux ce 27 mai 2024. Ils exigent, en effet, le départ du...

Burkina : Des citoyens s’expriment sur la prolongation de la transition

Les assises nationales se sont déroulées le 25 mai 2024 à Ouagadougou et ont prolongé la transition dirigée par le Capitaine Ibrahim Traoré de...

Terrorisme : « Djihad ne signifie pas tuer », Yacouba Traoré

Dans le cadre de la sensibilisation des acteurs des médias sur l’extrémisme violent, la Direction générale de la communication et des médias du ministère...

Burkina/Rapports droits humains : «tenir compte du contexte du pays», Me Halidou Ouédraogo

Le président de la Convention des organisations de la société civile pour l’observation domestique des élections (CODEL), ancien président du Mouvement burkinabè des droits...

Administration du territoire: vers une stratégie de délimitation des entités administratives

Le ministère de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité (MATDS) envisage la délimitation des entités administratives territoriales. Ce projet est porté...
spot_img

Autres articles

Burkina Faso : Sigma Corporation Afrique honore les acteurs clés à travers OPUIS Awards

Ouagadougou, le 25 mai 2024 - Ce samedi s’est tenu à la salle Canal Olympia de Ouaga 2000, un évènement historique au pays des...

LONAB : des travailleurs exigent le départ du directeur général

Plusieurs travailleurs de la Loterie nationale burkinabè (LONAB) sont sortis de leurs bureaux ce 27 mai 2024. Ils exigent, en effet, le départ du...

Ouahigouya : Une journée culturelle du Bloc Bangarin pour promouvoir la paix

Le lundi 27 mai 2024, le Bloc Bangarin, dans la circonscription d’éducation de base de Ouahigouya 2, ville située dans la région Nord du...

Éliminatoires coupe du monde 2026 : Brama Traoré dévoile la liste des Étalons 

Les Étalons affrontent l’Égypte le 6 juin et la Sierra Leone le 10 juin 2024. Pour ces deux matchs, le coach des Étalons, Brama...

Éliminatoires Coupe du monde 2026: La raison de l’absence de Bertrand et de  Issoufou

Le coach des Étalons, Brama Traoré, a dévoilé ce 27 mai 2024 à Ouagadougou, la liste des 23 joueurs sélectionnés. Au nombre de ceux-ci...