spot_img

Burkina Politique : « Notre idéologie est patriotique, tirée de la doctrine sainte de la parole de Dieu » (Mc Claver Yaméogo)

Publié le : 

Publié le : 

Le Mouvement pour le rassemblement patriotique (MRP), parti politique du Pasteur Pierre Claver Yaméogo, du « Ministère évangélique de puissance des ministres choisis de Christ », vient avec ses camarades de présenter officiellement le MRP. Ce parti se réclame de la social-démocratie et estime que la transformation du Burkina doit se faire de manière pacifique en mettant l’accent sur les mentalités.

César Auguste Roméo Yaméogo à l’état civil, mais bien connu sous l’appellation de Mc Claver Yaméogo dit Bishop, et ses camarades ont présenté officiellement le MRP, le dernier né des partis politiques ce 13 juillet 2019.

Pour l’homme de Dieu et ses camarades, les motivations sont venues de plusieurs jeunes qui ont réfléchi sur leur devenir et qui ont exprimé ce besoin au président du parti. « Nous avons échangé et avons eu depuis près de trois ans, beaucoup de rencontres. Ensuite, nous avons essayé d’intégrer des personnes âgées et avec ces personnes âgées nous avons réfléchi sur la création d’un mouvement. Mais à l’époque, nous avons créé ce mouvement pour pouvoir le muter en parti plus tard si ça prenait de l’ampleur. Mais nous avons constaté qu’au sein du gouvernement, on ne délivrait plus des récépissés pour les mouvements. Il fallait donc faire un choix entre une association ou aller en parti politique. Comme l’ambition était véritablement d’être à des poste de décisions, nous avons décidé unanimement d’aller en parti politique, le Mouvement pour le rassemblement patriotique (MRP) créé le 19 janvier 2019 », nous explique le président d’une voix forte et d’une gestuelle abondante. C’est un parti politique dont l’idéologie s’appuie sur la bible selon le président : « Notre idéologie est patriotique, tirée de la doctrine sainte de la parole de Dieu, basée sur le fait de pouvoir aider les pauvres, les veuves, les orphelins, de pouvoir donner à manger, soigner, protéger et de pouvoir enseigner. Voilà l’idéologie que nous prônons, dans laquelle tous les jeunes se retrouvent pour le bien être de tout chacun ».

L’objectif du MRP est de rassembler tous les Burkinabè dans leur riche diversité, sans distinction d’origine, de sexe ou de religion en vue de bâtir une nation moderne, libre et démocratique, résolument engagée dans une dynamique qui permet de répondre aux aspirations fondamentales des burkinabè, pour une société de liberté, de progrès par le travail, de justice et de solidarité. La devise du parti est « Fraternité-patriotisme-Progrès ».

Les officiels du MRP au déjeuner de presse organisé par le parti dont Claver Yaméogo au milieu,est le président

A la question de savoir si le MRP, présentera un candidat à l’élection présidentiel de 2020, Mc Bishop répond : « Nous voulons d’abord nous faire connaître et nous travaillons pour le moment à asseoir des bases dans toutes les régions du Burkina Faso. A l’orée des élections, nous allons jauger, peser, soupeser et avec tout l’ensemble du comité MRP qui travaille au fur et à mesure, nous prendrons une décision ».

Pour ceux qui s’interrogent sur la conciliation entre Dieu et la politique, Pierre Claver Yaméogo, précise qu’il n’y a aucune barrière du point de vue constitutionnel. « J’ai lu la constitution et il n’est pas interdit de faire la politique ». Pour lui, pour pouvoir aider la jeunesse qui a soif d’un renouveau, il faut occuper des postes de décisions dont la seule porte d’accès est la politique. « Le Burkina Faso ne sera pas le premier pays à avoir un pasteur se lancer en politique. Nous avons des pasteurs qui ont été nommé ministres, nous avons des pasteurs maires au Burkina Faso et avons un pasteur qui est président du conseil constitutionnel », a-t-il rappelé à ceux qui estiment qu’il va vers un terrain glissant. Toujours dans la logique du chemin entre la politique qui se construit selon certains, dans l’utopie et la religion qui combat le mensonge, le fondateur de la radio Jam, fils du premier président burkinabè, Maurice Yaméogo, se veut rassurant : « Mes camarades et moi ne sommes pas là pour faire de la politique politicienne. Nous venons pour faire de la politique de développement, pour assainir même ce milieu en mettant de bonnes idées pour aider la jeunesse en construction ».

Le Mouvement pour le rassemblement patriotique (MRP) se dit préoccupé par la lutte contre la corruption, l’analphabétisme, la pauvreté, l’insécurité et la maladie.

Siébou Kansié

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina 2025: Les citoyens réclament un État assurant la défense de leurs intérêts

À l’horizon 2025, sur le plan politique, les Burkinabè veulent un Etat assurant l’éducation et la santé, la défense des droits et des intérêts...

Burkina : le capitaine Ibrahim Traoré, éligible à la présidentielle après la Transition

Le chef de l'État, le capitaine Ibrahim Traoré a signé ce 25 mai 2024, la charte de la transition modifiée. Laquelle charte prévoit la...

Burkina Faso : voici la charte modifiée de la Transition 

Télécharger le document ici : Charte de la Transition modifiée

Burkina : 5 ans de Transition pour le Capitaine Traoré

Les forces vives qui ont participé aux assises nationales ce samedi à Ouagadougou ont accordé cinq ans de Transition au Capitaine, Ibrahim Traoré, arrivé...

Ouahigouya : Des OSC se prononcent sur la tenue des assises nationales

La tenue des assises nationales fait  débat au Burkina Faso. A Ouahigouya, chef-lieu de la région du Nord, libreinfo.net  a recueilli les propos de...
spot_img

Autres articles

Burkina Faso : Sigma Corporation Afrique honore les acteurs clés à travers OPUIS Awards

Ouagadougou, le 25 mai 2024 - Ce samedi s’est tenu à la salle Canal Olympia de Ouaga 2000, un évènement historique au pays des...

LONAB : des travailleurs exigent le départ du directeur général

Plusieurs travailleurs de la Loterie nationale burkinabè (LONAB) sont sortis de leurs bureaux ce 27 mai 2024. Ils exigent, en effet, le départ du...

Ouahigouya : Une journée culturelle du Bloc Bangarin pour promouvoir la paix

Le lundi 27 mai 2024, le Bloc Bangarin, dans la circonscription d’éducation de base de Ouahigouya 2, ville située dans la région Nord du...

Éliminatoires coupe du monde 2026 : Brama Traoré dévoile la liste des Étalons 

Les Étalons affrontent l’Égypte le 6 juin et la Sierra Leone le 10 juin 2024. Pour ces deux matchs, le coach des Étalons, Brama...

Éliminatoires Coupe du monde 2026: La raison de l’absence de Bertrand et de  Issoufou

Le coach des Étalons, Brama Traoré, a dévoilé ce 27 mai 2024 à Ouagadougou, la liste des 23 joueurs sélectionnés. Au nombre de ceux-ci...