spot_img

Burkina /Médias : le journal Libre info reconnaissant envers ses partenaires

Publié le : 

Publié le : 

Le journal en ligne Libre info a organisé le 9 février 2024 à son siège à Ouagadougou, une cérémonie de présentation de vœux de nouvel an. Une quarantaine de partenaires du média ont pris part à cet événement.

Par Daouda Kiekieta

Après 5 ans d’existence dans le paysage médiatique du Burkina Faso, le journal en ligne Libre info a organisé le vendredi 9 février 2024 une cérémonie de présentation de vœux de nouvel an en présence de plusieurs de ses partenaires. Cet événement vise à exprimer la gratitude du journal envers ses différents partenaires.

«Nous avons été très heureux de travailler avec vous, nous avons été si fiers de bénéficier de votre confiance, si bien que nous avons décidé aujourd’hui de vous témoigner notre gratitude », a déclaré le promoteur de Libre info, Albert Nagreogo.

Il a souligné que son média a de grandes ambitions pour jouer le rôle d’une presse au service du développement, des droits humains et de la veille citoyenne.

«Votre média partenaire a une équipe jeune et dynamique. Dans l’objectif de servir de la vraie information à tous les burkinabè dans les quatre coins du Burkina Faso, nous avons recruté des correspondants provinciaux dans plusieurs localités du pays et nous continuons de recruter », a rappelé le promoteur de Libreinfo.net.

Pour sa part, le directeur commercial et marketing du journal, Josué Sanou a rassuré que Libreinfo est résolu à poursuivre la quête d’excellence et à renforcer les liens avec ses partenaires.

«Vos idées, vos suggestions et votre collaboration sont essentielles à notre succès commun et nous sommes impatients de travailler main dans la main pour atteindre de nouveaux sommets » ajoute Josué Sanou.

La cérémonie a connu la participation d’une quarantaine partenaires dont le Centre national de presse Norbert Zongo, l’entreprise SISA Afrique, le Centre d’information des Nations Unies, l’Ambassade de France au Burkina Faso, la Maîtrise d’ouvrage de l’aéroport de Donsin (MOAD), la Banque atlantique, l’agence Médias Plus, la Mairie de Ouagadougou, le FESPACO, Media Stat et bien plus.

Des partenaires satisfaits de l’initiative de Libreinfo

Abdoulaye Diallo est le coordonnateur du Centre national de presse Norbert Zongo et ami du promoteur de Libre info.

Il s’est dit fier de voir ce média résister aux difficultés liées notamment au contexte économique difficile. « Ce sont (médias privés, ndlr) des entreprises privées qui font du service public », a-t-il dit.

De son côté, la responsable du Centre d’information des Nations Unies (CINU), Zeliya Tamboura indique que l’initiative est salutaire.

«Je voudrais féliciter le journal qui est un bon partenaire du Centre d’information des Nations Unies. C’est sûr qu’au niveau de la presse au Burkina et même dans le monde en général, il y a beaucoup de défis à relever. Des défis liés aux ressources humaines et financières et même le contexte. Donc, on salue la presse burkinabè en particulier libreinfo.net pour tous les efforts » a souligné Zeliya Tamboura.

Même sentiment de satisfaction chez Guillaume Reisacher, conseiller politique et presse à l’ambassade de France au Burkina.

« C’est une très belle initiative. C’était l’occasion de fêter les 5 ans de libreinfo.net qui est un grand anniversaire. C’est également l’occasion de souhaiter la bonne année, les meilleurs vœux et de prendre les bonnes résolutions pour l’année 2024 », soutient-il.

Libre info a été créé en septembre 2018. Le journal dispose des correspondants dans plusieurs localités dont dans les zones à fort défi sécuritaire comme par exemple la province du Soum, du Gourma, du Sourou, du Yatenga etc.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...

Burkina :La méthode japonaise «Do-nou » expliquée aux responsables de l’entretien routier

Le ministère des Infrastructures et du Désenclavement en collaboration avec l’Agence internationale de la coopération Japonaise (JICA) a effectué une sortie de terrain, ce...

Sécurité: à Tougan les populations saluent le retour régulier des convois

Les déplacements des populations de Tougan, sont de moins en moins pénibles depuis quelques semaines. Et pour cause, les convois escortés par les Forces...
spot_img

Autres articles

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...

Burkina :La méthode japonaise «Do-nou » expliquée aux responsables de l’entretien routier

Le ministère des Infrastructures et du Désenclavement en collaboration avec l’Agence internationale de la coopération Japonaise (JICA) a effectué une sortie de terrain, ce...

Sécurité: à Tougan les populations saluent le retour régulier des convois

Les déplacements des populations de Tougan, sont de moins en moins pénibles depuis quelques semaines. Et pour cause, les convois escortés par les Forces...