spot_img
spot_img

Burkina/Média: le CSC envisage une modernisation  de ses méthodes de travail

Publié le : 

Publié le : 

Le Chef de l’État, le Capitaine Ibrahim Traoré, a accordé une audience au collège des conseillers du Conseil Supérieur de la Communication (CSC) le lundi 19 février 2024 à Ouagadougou. Cette audience vise à aborder les défis majeurs auxquels l’institution est confrontée.

Par André-Martin Bado 

Une délégation représentant les collèges des conseillers du Conseil Supérieur de la Communication (CSC), sous la direction de son président, Idrissa Ouédraogo, a été reçu en audience par  le Président de la Transition, le Capitaine Ibrahim Traoré le lundi 19 février 2024. 

Au cours de cette audience, la délégation a exprimé sa gratitude au Chef de l’État pour la nomination M.Ouédraogo à la tête du CSC par décret présidentiel le 31 janvier dernier.

Lors de cette audience, le président du CSC a souligné les défis auxquels l’institution est confrontée, notant en particulier l’écart entre les défis à relever et les ressources disponibles pour les relever efficacement. 

Avec les nouvelles missions de régulation, de médiation et de renforcement des capacités découlant de la récente loi, le CSC envisage une modernisation de ses méthodes de travail.

«Nous avons aussi des études qui permettent de mieux connaître notre marché et de réunir les uns et les autres», a précisé M. Ouédraogo.

Idrissa Ouédraogo a suggéré l’organisation des États généraux de la communication et des médias en ces termes : «Il serait utile pour nous de débuter par les États généraux de la communication et des médias afin de faciliter les échanges entre tous les acteurs et de résoudre les obstacles de manière consensuelle, en les identifiant et en les levant ensemble.»

Le président du CSC a souligné que les échanges ont été très productifs, offrant des perspectives encourageantes pour renforcer les capacités financières de l’institution et promouvoir le développement du marché de la communication ainsi que l’épanouissement des acteurs du secteur.

www.libreinfo.net 

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...
spot_img

Autres articles

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...