spot_img

Burkina/Procès en diffamation : « Adama Siguiré va s’en sortir », selon Me Mamane

Publié le : 

Publié le : 

Les avocats de l’écrivain Adama Siguiré disent être convaincus que leur client va s’en sortir dans le procès en diffamation qui l’oppose à la Confédération générale du travail du Burkina (CGT-B). À l’audience du 26 mars 2024, au Tribunal de grande instance Ouaga I, ses avocats ont plaidé pour son  renvoi  aux fins de la poursuite. 

Par Nicolas Bazié

Les conseils de Adama Siguiré estiment que les faits reprochés à leur client notamment la diffamation et les injures publiques ne sont pas constitués. 

Les avocats de Adama Siguiré
Les avocats de Adama Siguiré

Et, ils ont tenté de le démontrer devant le  tribunal, le 26 mars 2024, tout en rappelant, dans la foulée, le principe de la liberté des preuves, comme quoi l’on peut prouver par tout moyen en matière pénale.

Parmi eux, l’avocat inscrit au barreau du Niger, Me Ahmed Mamane trouve que le prévenu Adama Siguiré est «blanc comme la neige » et « va s’en sortir dans ce procès» qui l’oppose à la Confédération générale du travail du Burkina et à son secrétaire général, Dr Moussa Diallo. 

À l’issue des plaidoiries des avocats et du réquisitoire du parquet, Me Mamane a déclaré que l’écrivain Siguiré «ne se reproche absolument rien » et que les écrits qu’il a produits sur les réseaux sociaux faisant croire que la CGT-B a reçu de l’argent de l’impérialisme pour déstabiliser la Transition «sont des vérités incontestées et incontestables ». 

Me Ahmed Mamane a également déploré l’absence du Dr Moussa Diallo tout au long du procès. Pour lui, le plaignant devrait être présent dans la salle d’audience pour que la défense puisse aussi lui poser des questions. «C’est dans la contradiction que jaillisse la lumière », fait-il comprendre. Le jugement du tribunal est attendu le 6 mai 2024 

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Nigéria: Une tentative de sécession sur les cendres de Chibok?

Chibok, on s’en souvient comme si c’était hier, avec l’émoi international porté le mouvement «BringBackOurGirls»! Cela fait déjà une décennie et rien n’a changé...

Burkina/lutte contre le terrorisme : Les formateurs des VDP renforcent leurs capacités en droits humains 

Le ministère de la Justice et des Droits humains, a organisé une session de formation pour les formateurs des Volontaires pour la défense de...

Burkina Faso: Le projet d’un centre psychologique pour blessés de guerre  dévoilé

Le Réseau national de la jeunesse pour l'innovation dans le secteur du génie civil et des transports ( RNJ/GCT) et le Conseil national de...

Burkina/Relecture de textes : Les magistrats refusent l’invitation de travail sur leur statut

Les syndicats de magistrats au Burkina Faso, dans une note datée du 14 avril, ont décliné l'invitation du président de la Commission des affaires...
spot_img

Autres articles

Nigéria: Une tentative de sécession sur les cendres de Chibok?

Chibok, on s’en souvient comme si c’était hier, avec l’émoi international porté le mouvement «BringBackOurGirls»! Cela fait déjà une décennie et rien n’a changé...

Burkina/lutte contre le terrorisme : Les formateurs des VDP renforcent leurs capacités en droits humains 

Le ministère de la Justice et des Droits humains, a organisé une session de formation pour les formateurs des Volontaires pour la défense de...

Burkina Faso: Le projet d’un centre psychologique pour blessés de guerre  dévoilé

Le Réseau national de la jeunesse pour l'innovation dans le secteur du génie civil et des transports ( RNJ/GCT) et le Conseil national de...

Burkina/Relecture de textes : Les magistrats refusent l’invitation de travail sur leur statut

Les syndicats de magistrats au Burkina Faso, dans une note datée du 14 avril, ont décliné l'invitation du président de la Commission des affaires...