spot_img

Lutte contre la corruption : L’adjudant -chef Dalibou Savadogo, le premier client

Publié le : 

Publié le : 

L’adjudant-chef Dalibou Savadogo a été radié des effectifs des Forces armées nationales pour avoir soustrait une somme destinée au paiement de la prime d’opération des Volontaires pour la défense de la patrie (VDP) de Samorogouan (Orodara, Kénédougou). Une radiation qui annonce la lutte contre la corruption.

Par Issoufou Ouedraogo 

Le 8 janvier 2024, lors des échanges avec le personnel de la présidence du Faso, le chef de l’Etat, le capitaine Ibrahim Traoré avait promis une tolérance zéro pour les graves manquements qui plomberaient la reconquête de l’intégrité territoriale.

Il avait averti en ces termes : « La machine de la lutte contre la corruption a démarré pour cette année 2024 et la fermeté sera de rigueur sur les cas avérés de corruption et de laxisme dans l’administration publique.» !

Un engagement du chef de l’État qui est en phase avec le souhait de nombreux Burkinabè de voir qu’une lutte est engagée contre les pratiques mafieuses (corruption, délinquance financière…) qui continuent de gangrèner et d’hypothéquer tous les efforts individuels et collectifs de développement.

Et pour joindre l’acte à la parole, un membre du gouvernement, le ministre en charge de la Défense, le général de brigade Kassoum Coulibaly, dans un arrêté, a informé le public burkinabè que l’adjudant -chef Dalibou Savadogo est radié des rangs des forces armées nationales.

La raison en est que ce sous officier est accusé d’avoir frauduleuse soustrait la somme de 2 940.000 FCFA destinée au paiement de la prime d’opération des volontaires pour la défense de la patrie (VDP).

Nul n’étant sensé ignorer la loi et nul n’étant au-dessus d’elle, la loi a été appliquée à Dalibou Savadogo.

Au-delà de la radiation, des dispositions doivent être prises pour que la lutte contre la corruption ne se limite pas à la répression. L’État doit récupérer chez l’indélicat ce qu’il a indûment perçu.

Or, jusque -là et pour la plupart du temps ils sont jetés en prison, y passent un bout de temps et après ils ressortent pour profiter des sommes détournées.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Portrait : entre volonté et combativité, Yvonne Nana, la peintre de Ziniaré s’impose

De plus en plus au Burkina, des filles exercent le métier de la peinture, autrefois réservé aux hommes. C’est le cas d’Yvonne Nana rencontrée...

Burkina/Justice: le procès Adama Siguiré reprend ce lundi matin au TGI Ouaga I

Le procès CGT-B contre l'écrivain Adama Siguiré pour diffamation reprend ce 4 mars 2024 au Tribunal de grande instance Ouaga I. Par Nicolas Bazié À l'audience...

Tribune: Pourquoi donner de l’argent public aux partis politiques ?

Ceci est une tribune de Bahan Cheick sur la subvention des partis politiques. Un parti politique est un regroupement de personnes partageant les mêmes rêves,...

Épanouissement des jeunes : compassion international lance la compétition « Mon Talent »

Le samedi 2 mars 2024 sur le terrain de la commune rurale de Saaba, l’ONG compassion international et ses partenaires ont procédé au lancement...

Athlétisme : Hugues Fabrice Zango de nouveau champion du monde

L'athlète burkinabè Hugues Fabrice Zango a été couronné de nouveau, champion du monde à Glasgow en Ecosse au championnat mondial d'athlétisme en salle, le...
spot_img

Autres articles

Portrait : entre volonté et combativité, Yvonne Nana, la peintre de Ziniaré s’impose

De plus en plus au Burkina, des filles exercent le métier de la peinture, autrefois réservé aux hommes. C’est le cas d’Yvonne Nana rencontrée...

Burkina/Justice: le procès Adama Siguiré reprend ce lundi matin au TGI Ouaga I

Le procès CGT-B contre l'écrivain Adama Siguiré pour diffamation reprend ce 4 mars 2024 au Tribunal de grande instance Ouaga I. Par Nicolas Bazié À l'audience...

Tribune: Pourquoi donner de l’argent public aux partis politiques ?

Ceci est une tribune de Bahan Cheick sur la subvention des partis politiques. Un parti politique est un regroupement de personnes partageant les mêmes rêves,...

Épanouissement des jeunes : compassion international lance la compétition « Mon Talent »

Le samedi 2 mars 2024 sur le terrain de la commune rurale de Saaba, l’ONG compassion international et ses partenaires ont procédé au lancement...

Athlétisme : Hugues Fabrice Zango de nouveau champion du monde

L'athlète burkinabè Hugues Fabrice Zango a été couronné de nouveau, champion du monde à Glasgow en Ecosse au championnat mondial d'athlétisme en salle, le...