spot_img
spot_img

Reconquête de Kidal : Quelle déception diplomatique pour l’Algérie !

Publié le : 

Publié le : 

L’armée malienne a repris le contrôle de Kidal, ville malienne du Nord. Une offensive qui, pourrait-on dire, a porté un coup de grâce à l’accord d’Alger de 2015 qui avaient servi pendant huit ans de stratégie d’influence pour l’Algérie dans la région du Sahel.

Par Issoufou Ouedraogo

Longtemps considérée dans la zone du Sahel comme incontournable dans le règlement diplomatique de la crise malienne et les groupes rebelles, l’Algérie est aujourd’hui en perte de vitesse.

Le pays d’Abdelmadjid Tebboune assiste impuissant à la liquidation des Accords au Mali censés mettre fin au conflit par le dialogue après la poussée séparatiste de 2012.

Cette reprise de Kidal qui s’analyse comme une rupture entre le gouvernement malien et les mouvements politico-militaires (Touregs et arabes) prive aussi l’Algérie d’un instrument d’influence diplomatique.

La preuve en est que son silence explique son embarras. « L’Algérie est muette car elle ne dispose pas tant de leviers que cela », relève l’historien Pierre Boilley, directeur de l’Institut des mondes africains.

Derrière l’omerta d’Alger se dissimule surtout une franche contrariété vis-à-vis de l’attitude de Bamako. « L’accord n’a cessé de recevoir des coups de boutoir de la part des autorités maliennes qui ont tout fait pour en retarder la mise en œuvre », de façon concrète, s’agace une source algérienne qui reconnaît un « sérieux échec ».

La diplomatie algérienne est-elle réellement mise en difficulté après les derniers développements dans la région sahelo-sahélienne ? Tout porte à le croire.

Et selon le quotidien d’information « Africa Intelligence », l’ancien ministre algérien des affaires étrangères Ramtane Lamamra est revenu « humilié », lors d’une visite en janvier à Bamako où, en réponse à son exhortation à relancer les discussions autour des accords d’Alger, le chef de l’Etat du Mali Assimi Goïta lui a objecté que « les problèmes du Mali se traitent au Mali ».

A cet échec s’est ajoutée la médiation avortée de l’Alger au Niger dans les semaines qui ont suivi le putsch du 26 juillet. Et les mauvaises nouvelles ne font que s’enchaîner pour le pays d’Abdelmadjid Tebboune.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Politique: MDA suspend son représentant actuel à l’ALT de toutes ses instances

Le Bureau exécutif national (BEN) du Mouvement pour la démocratie en Afrique (MDA) a annoncé ce vendredi 12 juillet 2024 dans un communiqué la...

Tchad : Mahamat Idriss Déby annule sa visite à l’Élysée

Le président tchadien Mahamat Idriss Déby a annulé sa visite prévue à l'Élysée selon le journal français Africa Intelligence ce vendredi 12 juillet 2024. Par...

Musique: Kindiss tire sa révérence après plus de 30 ans de carrière

Le monde de la musique burkinabè est en deuil. Il pleure la disparition de l’artiste chanteur Issa Kinda alias Kindiss. Le roi du «binon»...

Football: Oumarou Sawadogo prochain président de la FBF?

Le colonel major à la retraite, candidat déclaré à la présidence de la Fédération burkinabè de football (FBF) a animé ce vendredi 12 juillet...

Burkina/Éducation: «il y aurait un début de formation militaire, civique et patriotique au primaire», Président Ibrahim Traoré

Le président du Faso Ibrahim Traoré a annoncé jeudi lors d'une rencontre avec les forces vives de la nation, une insertion de la formation...
spot_img

Autres articles

Politique: MDA suspend son représentant actuel à l’ALT de toutes ses instances

Le Bureau exécutif national (BEN) du Mouvement pour la démocratie en Afrique (MDA) a annoncé ce vendredi 12 juillet 2024 dans un communiqué la...

Tchad : Mahamat Idriss Déby annule sa visite à l’Élysée

Le président tchadien Mahamat Idriss Déby a annulé sa visite prévue à l'Élysée selon le journal français Africa Intelligence ce vendredi 12 juillet 2024. Par...

Musique: Kindiss tire sa révérence après plus de 30 ans de carrière

Le monde de la musique burkinabè est en deuil. Il pleure la disparition de l’artiste chanteur Issa Kinda alias Kindiss. Le roi du «binon»...

Football: Oumarou Sawadogo prochain président de la FBF?

Le colonel major à la retraite, candidat déclaré à la présidence de la Fédération burkinabè de football (FBF) a animé ce vendredi 12 juillet...

Burkina/Éducation: «il y aurait un début de formation militaire, civique et patriotique au primaire», Président Ibrahim Traoré

Le président du Faso Ibrahim Traoré a annoncé jeudi lors d'une rencontre avec les forces vives de la nation, une insertion de la formation...