spot_img
spot_img

Diplomatie : les relations entre Paris et Niamey toujours tendues

Publié le : 

Publié le : 

Les relations entre la France et le Niger se fragilisent davantage, en ce sens que les militaires qui ont pris le pouvoir à Niamey ont dénoncé l’accord bilatéral de 1977 concernant le centre culturel franco-nigérien. 

Par Nicolas Bazié 

C’est un accord vieux de 46 ans. L’accord bilatéral concernant le centre culturel franco-nigérien a été signé en mai 1977 autorisé par le parlement français. 

Le centre culturel franco-nigérien
Le centre culturel franco-nigérien

Selon Africa intelligence, «les autorités putschistes (au Niger, ndlr) multiplient les entraves administratives et viennent de dénoncer l’accord bilatéral de 1977 concernant le centre culturel franco-nigérien», indiquant que « les tensions s’accumulent sur l’axe Paris-Niamey». 

Ce qu’il faut savoir du centre culturel français…

Le site web du Centre culturel franco-nigérien (CCFN) renseigne qu’il a été créé le 9 février 1963 et inauguré  en 1965. Une convention passée entre le gouvernement français et celui nigérien en date du 27 mai 1977 régit le fonctionnement du CCFN et lui donne le statut d’établissement public de droit nigérien. 

C’est un lieu de rencontre apolitique à vocation culturelle dont le but est de constituer un centre de rayonnement et d’échanges d’idées; de participer à l’épanouissement des sciences, des arts et des lettres, de mettre à la disposition des publics les moyens de parvenir à une meilleure connaissance des patrimoines culturels africains et français, francophones et européens. 

Un moment de partage d’idées au centre culturel franco-nigérien à Niamey
Un moment de partage d’idées au centre culturel franco-nigérien à Niamey

Il incombe à ce centre culturel français, de diffuser la culture française et francophone sous toutes ses formes à travers le livre, le cinéma, les arts plastiques, les spectacles vivants, mais aussi la culture scientifique et technique, la diffusion des chaînes de télévision française par satellite, sans oublier l’enseignement du français. 

Une salle de conférence
Une salle de conférence

Il doit également contribuer à former une identité culturelle nigérienne qui ne soit pas fondée uniquement sur les cultures traditionnelles mais qui, s’appuyant sur celles-ci, permettent au pays de s’exprimer comme un acteur à part entière dans le contexte des idées et des formes, à promouvoir cette culture tant au Niger qu’en Afrique et dans le reste du monde, en formant et en professionnalisant les artistes.

Podium réservé aux scènes artistiques
Podium réservé aux scènes artistiques

Symbole d’une coopération culturelle «pleinement assumée», ce centre a pris le nom de Jean Rouch, le 21 décembre 2006, en hommage à ce célèbre cinéaste français.

www.libreinfo.net

Articles de la même rubrique

Burkina : Le secteur du BTP engagé pour la souveraineté économique 

Le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Adama Luc Sorgho, accompagné de son collègue de l'Habitat et de l'Urbanisme, Mikaïlou Sidibé, a présidé le...

Burkina : création  d’une Commission pour  réguler les dysfonctionnements

(Ouagadougou, 24 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des ministres. Selon...

Procès en appel de Vincent Dabilgou et autres : Le procureur général requiert 11 ans de prison contre l’ancien ministre

Le procureur général près la Cour d’appel de Ouagadougou a pris ses réquisitions contre les prévenus de l’affaire Vincent Dabilgou et autres. Il a...

Sénégal : Le président Diomaye Faye de nouveau en France 

Le président sénégalais, Bassirou Diomaye Faye, a quitté Dakar ce mercredi 24 juillet 2024 pour se rendre à Paris en France. Il honore ainsi...

Burkina : Yamako Soulama, nouveau directeur du Centre écologique Albert Schweitzer (CEAS Burkina)

Le Centre écologique Albert Schweitzer (CEAS Burkina) a un nouveau directeur. Il s’agit de Yamako Soungalo Soulama qui a pris fonction le vendredi 19...
spot_img

Autres articles

Burkina : Le secteur du BTP engagé pour la souveraineté économique 

Le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Adama Luc Sorgho, accompagné de son collègue de l'Habitat et de l'Urbanisme, Mikaïlou Sidibé, a présidé le...

Burkina : création  d’une Commission pour  réguler les dysfonctionnements

(Ouagadougou, 24 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des ministres. Selon...

Procès en appel de Vincent Dabilgou et autres : Le procureur général requiert 11 ans de prison contre l’ancien ministre

Le procureur général près la Cour d’appel de Ouagadougou a pris ses réquisitions contre les prévenus de l’affaire Vincent Dabilgou et autres. Il a...

Sénégal : Le président Diomaye Faye de nouveau en France 

Le président sénégalais, Bassirou Diomaye Faye, a quitté Dakar ce mercredi 24 juillet 2024 pour se rendre à Paris en France. Il honore ainsi...

Burkina : Yamako Soulama, nouveau directeur du Centre écologique Albert Schweitzer (CEAS Burkina)

Le Centre écologique Albert Schweitzer (CEAS Burkina) a un nouveau directeur. Il s’agit de Yamako Soungalo Soulama qui a pris fonction le vendredi 19...