spot_img

Burkina : Forces armées nationales, « restons sur le droit chemin, restons militaires, restons professionnels », Général de Brigade Kassoum Coulibaly 

Publié le : 

Publié le : 

Le ministre d’Etat, ministre de la Défense et des anciens Combattants, le Général de Brigade Kassoum COULIBALY a présidé, le jeudi 18 janvier 2024 à Ouagadougou  une rencontre d’échanges entre la hiérarchie militaire et le personnel militaire. 

Cette rencontre élargie aux Volontaires pour la défense de la patrie (VDP) a été une occasion de faire le bilan de l’année 2023, de formuler des vœux pour une année meilleure et de se projeter dans la guerre pour la reconquête du territoire national.

A cette occasion, le ministre de la Défense et des anciens Combattants a tenu à féliciter et à encourager les Forces combattantes engagées sur le front de la lutte contre le terrorisme.

Le personnel militaire
Le personnel militaire

Aussi, a-t-il invité le personnel militaire à consolider les énormes acquis engrangés et à une collaboration étroite empreinte de fraternité avec les VDP pour des victoires plus éclatantes en 2024.

Il a également salué les efforts et la grande contribution du peuple burkinabè à travers le Fonds de soutien patriotique qui a permis des acquisitions sans précédent pour les Forces combattantes.

Tout en invitant le personnel militaire à une gestion rigoureuse du matériel mis à sa disposition, le Général Kassoum COULIBALY a insisté sur la nécessité de bien gérer et maîtriser les effectifs des Forces armées nationales.

Pour ce faire, il a invité les responsables des ressources humaines des Armées à être plus regardants sur la présence effective du personnel engagé.

Le Général Kassoum COULIBALY a saisi l’occasion de la rencontre pour sensibiliser les militaires sur la nécessité de rester professionnel en évitant l’attachement au gain facile, cause des velléités de déstabilisation de la Transition.

« Restons sur le droit chemin, restons militaires, restons professionnels », a-t-il souligné en appelant les militaires à agir pour l’intérêt national, celui du peuple.

Pour le Chef d’Etat-major général des Armées, le Général de Brigade Célestin SIMPORE, le terrorisme est monté de toutes pièces par les intelligences qui ne veulent pas l’épanouissement de nos pays et de nos peuples.

Pour ce faire, « il est impérieux de se mettre ensemble pour sauver ce que nous avons de commun, notre pays », a soutenu le Général de Brigade SIMPORE.

Selon le Chef d’Etat-major général des Armées, en 2023, l’armée a vu ses effectifs se renforcer par un recrutement massif de militaires toutes catégories confondues et de Volontaires pour la défense de la Patrie.

En termes de maillage du territoire, notre pays est passé de trois régions militaires à 6 régions et « nous sommes en train d’aller à 25 Bataillons d’interventions rapides (BIR) » a soutenu le Général de Brigade SIMPORE qui a relevé les efforts d’acquisition de moyens aériens pour soutenir les troupes au sol.

Au cours des échanges, le personnel militaire a apprécié les efforts fournis en matière d’acquisition de matériel de combat et en matière de motivation des éléments sur le terrain.

Rassurés des réponses apportées par la hiérarchie aux quelques préoccupations soulevées, le personnel militaires et les VDP ont renouvelé leur engagement à combattre l’ennemi, libérer le pays et permettre un retour des Personnes déplacées internes dans leurs localités d’origine.

DCRP/MDAC

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina/Justice: le procès Adama Siguiré reprend ce lundi matin au TGI Ouaga I

Le procès CGT-B contre l'écrivain Adama Siguiré pour diffamation reprend ce 4 mars 2024 au Tribunal de grande instance Ouaga I. Par Nicolas Bazié À l'audience...

Tribune: Pourquoi donner de l’argent public aux partis politiques ?

Ceci est une tribune de Bahan Cheick sur la subvention des partis politiques. Un parti politique est un regroupement de personnes partageant les mêmes rêves,...

Épanouissement des jeunes : compassion international lance la compétition « Mon Talent »

Le samedi 2 mars 2024 sur le terrain de la commune rurale de Saaba, l’ONG compassion international et ses partenaires ont procédé au lancement...

Athlétisme : Hugues Fabrice Zango de nouveau champion du monde

L'athlète burkinabè Hugues Fabrice Zango a été couronné de nouveau, champion du monde à Glasgow en Ecosse au championnat mondial d'athlétisme en salle, le...

Ouahigouya : supposé massacre de 170 personnes, le procureur ouvre une enquête

Le procureur du Faso près le Tribunal de grande instance (TGI) de Ouahigouya, chef-lieu de la région du Nord du Burkina Faso, dit diligenter...
spot_img

Autres articles

Burkina/Justice: le procès Adama Siguiré reprend ce lundi matin au TGI Ouaga I

Le procès CGT-B contre l'écrivain Adama Siguiré pour diffamation reprend ce 4 mars 2024 au Tribunal de grande instance Ouaga I. Par Nicolas Bazié À l'audience...

Tribune: Pourquoi donner de l’argent public aux partis politiques ?

Ceci est une tribune de Bahan Cheick sur la subvention des partis politiques. Un parti politique est un regroupement de personnes partageant les mêmes rêves,...

Épanouissement des jeunes : compassion international lance la compétition « Mon Talent »

Le samedi 2 mars 2024 sur le terrain de la commune rurale de Saaba, l’ONG compassion international et ses partenaires ont procédé au lancement...

Athlétisme : Hugues Fabrice Zango de nouveau champion du monde

L'athlète burkinabè Hugues Fabrice Zango a été couronné de nouveau, champion du monde à Glasgow en Ecosse au championnat mondial d'athlétisme en salle, le...

Ouahigouya : supposé massacre de 170 personnes, le procureur ouvre une enquête

Le procureur du Faso près le Tribunal de grande instance (TGI) de Ouahigouya, chef-lieu de la région du Nord du Burkina Faso, dit diligenter...