spot_img

Transfert d’argent au Burkina : Sank Money vient avec un système moderne Sank Suite

Publié le : 

Publié le : 

Les responsables de l’entreprise Sank Money, ont procédé, ce 20 janvier 2024, à Ouagadougou, au lancement de Sank Suite, un autre moyen moderne de transfert d’argent. 

Par Nicolas Bazié

C’est une application téléchargeable sur App Store, Google play et App Gallery et fonctionnant sans une connexion internet. Avec celle-ci, c’est-à-dire Sank Suite, l’entreprise Sank Money entend rendre moderne son système de transfert d’argent.

Coupure du ruban marquant le lancement officiel de Sank Suite
Coupure du ruban marquant le lancement officiel de Sank Suite

Selon le directeur général de Sank Money, Sada Zougmoré, l’ambition est d’implanter environ 200 agences  de transfert d’argent Sank Suite à travers le Burkina Faso.

Pour lui, son entreprise projette de parcourir, à cet effet, les zones plus reculées du pays, car fait-il comprendre, Sank appartient à tous les Burkinabè.

le directeur général de Sank Money, Sada Zougmoré
Le directeur général de Sank Money, Sada Zougmoré (au milieu)

A travers Sank Suite, on peut selon les explications du DG Zougmoré, faire les opérations de Sank Money comme les transferts et dépôts d’argent, «en toute sécurité».

Il faut préciser que Sank Suite est attribué surtout à des distributeurs comme Ablassé Compaoré qui est le bénéficiaire du jour. En effet, c’est l’entreprise Sank Money qui installe les agences au profit de ses distributeurs appelés «dealers». 

Ablassé Compaoré
Le distributeur Ablassé Compaoré (au milieu)

Ablassé Compaoré entend travailler avec environ 9 agents, des gérants de petites boutiques de transfert d’argent Sank Money. Il appelle ses collègues qui sont dans le domaine à adhérer à l’initiative novatrice de Sank Money, dans l’intérêt d’après lui, du peuple burkinabè. Il dit avoir foi, que l’ambition ira au-delà du Burkina Faso. 

L’innovation de Sank Money séduit El Hadj Rasmané Sana, président d’honneur de la communauté musulmane ainsi que le représentant du Moogho Naaba, à la présente cérémonie. Ils ont béni l’initiative à travers des prières, déclarant que cela va prospérer dans le pays. 

Sank Money, 100% burkinabè…

Sank Money est une plateforme digitale 100% burkinabè. Tout distributeur doit disposer entre autres, d’une copie de la carte d’identité burkinabè, avoir un local et effectuer une première recharge d’au moins 5 millions FCFA, s’il est à Ouagadougou où à Bobo-Dioulasso, et 2 millions FCFA s’il est dans les autres villes. Comme avantages, le distributeur reçoit 15% de la commission de l’agent affilié.

Pour ce qui est des agents, il faut également disposer d’un RCCM, d’une copie de la carte d’identité burkinabè. En plus, il faut effectuer une recharge minimum de 200.000 FCFA pour ceux qui sont à Ouagadougou ou à Bobo-Dioulasso et de 100.000 FCFA pour ceux qui sont dans les autres villes.

Avec la carte Sank Money qui existe, l’on peut s’acheter du carburant à la station, payer ses factures d’eau et courant, indique le directeur général Sada Zougmoré qui ajoute qu’à l’avenir, les gens pourraient jouer à la loterie (LONAB) avec Sank Money

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Niger : Les autorités mettent fin aux fonctions de ses Consuls Honoraires dans 19 pays

Le gouvernement du Niger a décidé, le  mercredi 21 février 2024, de mettre fin aux fonctions de Consuls Honoraires du Niger dans 19 pays.  Par...

Sénégal : le président Macky Sall s’insurge contre la communauté internationale

Dans une interview diffusée en direct à la télévision nationale Sénégalaise, ce jeudi 22 février 2024, le chef de l’État sénégalais, Macky Sall était...

Côte d’Ivoire : La mesure de suspension de l’exportation des produits vivriers levée

Dans un communiqué rendu public le 22 février 2024, le gouvernement ivoirien lève la mesure de l'exportation des produits de grande consommation. Par Jean François...

Niger : découverte d’armes de guerre, Niamey accuse la France

Une cache d’armes de guerre a été découverte à Niamey la capitale du Niger, dont les images ont été diffusées à la télévision nationale,...

Burkina : «Si d’autres pays prennent des mesures contre nos compatriotes, cela sera réciproque », Ministre Mahamadou Sana

Le ministre délégué chargé de la Sécurité, Mahamadou Sana, a clarifié les nouvelles mesures relatives aux conditions d'entrée et de séjour des étrangers, ainsi...
spot_img

Autres articles

Niger : Les autorités mettent fin aux fonctions de ses Consuls Honoraires dans 19 pays

Le gouvernement du Niger a décidé, le  mercredi 21 février 2024, de mettre fin aux fonctions de Consuls Honoraires du Niger dans 19 pays.  Par...

Sénégal : le président Macky Sall s’insurge contre la communauté internationale

Dans une interview diffusée en direct à la télévision nationale Sénégalaise, ce jeudi 22 février 2024, le chef de l’État sénégalais, Macky Sall était...

Côte d’Ivoire : La mesure de suspension de l’exportation des produits vivriers levée

Dans un communiqué rendu public le 22 février 2024, le gouvernement ivoirien lève la mesure de l'exportation des produits de grande consommation. Par Jean François...

Niger : découverte d’armes de guerre, Niamey accuse la France

Une cache d’armes de guerre a été découverte à Niamey la capitale du Niger, dont les images ont été diffusées à la télévision nationale,...

Burkina : «Si d’autres pays prennent des mesures contre nos compatriotes, cela sera réciproque », Ministre Mahamadou Sana

Le ministre délégué chargé de la Sécurité, Mahamadou Sana, a clarifié les nouvelles mesures relatives aux conditions d'entrée et de séjour des étrangers, ainsi...