spot_img
spot_img

Sénégal : présidentielle 2024, Ousmane Sonko éligible, selon ses avocats

Publié le : 

Publié le : 

L’Etat du Sénégal s’est désisté de son pourvoi contre la décision de réhabiliter Ousmane Sonko dans le fichier électoral. Le leader de l’ex-Pastef redevient donc éligible, selon ses avocats.

Par Nicolas Bazié

Rebondissement dans l’affaire Ousmane Sanko ! Alors qu’il a été définitivement écarté de la course à la présidentielle par le conseil constitutionnel, les choses semblent se tourner à nouveau en sa faveur.

Quelques jours après la décision du Conseil constitutionnel, l’Etat du Sénégal s’est désisté de son pourvoi contre la décision de réhabiliter l’opposant politique dans le fichier électoral.

Dans une note datée du 8 mars et signée par l’agent judiciaire de l’État, il a été demandé au président de la première chambre administrative de la cour suprême de Dakar de prendre acte de la présente décision.

Juan Branco qui est l’un des avocats de l’opposant Sonko interprète la décision et écrit sur sa page Facebook : « la condamnation d’Ousmane Sonko par contumace est donc définitivement anéantie; la condamnation pour diffamation étant couverte par la loi d’amnistie, le casier judiciaire de M. Sonko redevient vierge; M. Sonko sera réinscrit sur les listes électorales à date de promulgation de la loi d’amnistie».

« Le juge a annulé la mesure de radiation qui avait été prise par l’Etat du Sénégal contre Ousmane Sonko et a ordonné sa réintégration dans le fichier électoral », a indiqué Bamba Cissé, un autre avocat de Sonko à la sortie de la salle de délibération.

« Cette décision qui vient de tomber est exécutoire. Même s’il y a possibilité de recours, ce recours n’est pas suspensif », a relevé Abdoulaye Tall, lui aussi avocat de Sonko, appelant à remettre, au sortir de cette décision, la fiche de parrainage au mandataire de Sonko pour que celui-ci puisse entamer la collecte auprès du peuple sénégalais.

Selon ses avocats, Ousmane Sonko pourra donc se présenter à l’élection présidentielle de 2024.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina : Rémunération des prestations spécifiques, les décrets y relatifs abrogés

(Ouagadougou, 12 juin 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé ce mercredi, l’hebdomadaire Conseil des ministres. Selon...

Burkina : Un obus tombe dans la cour de la Télévision nationale

Un obus est tombé, dans la soirée de ce 12 juin 2024, dans la cour de la Télévision nationale du Burkina. Par la rédaction Les réseaux...

Campagne anti-larvaire au Burkina : le ministère de la santé à l’offensive contre le palu et la dengue

Le ministre en charge de la santé, Robert Kargougou, a lancé, le mardi 11 juin 2024 à Ouagadougou, les activités de lutte anti-larvaire. Des...

Charte révisée de la Transition : Harouna Dicko interpelle le Conseil constitutionnel

Le citoyen Harouna Dicko n’est pas d’accord avec certaines dispositions de la nouvelle Charte de la Transition issue des Assises nationales du 25 mai...

BEPC 2024 : Un taux de succès de 35,79% au premier tour dans le Plateau central

Le jury I de Ziniaré a proclamé les résultats du premier tour de l’examen du BEPC 2024 le mardi 11 juin 2024. Des candidats...
spot_img

Autres articles

Burkina : Rémunération des prestations spécifiques, les décrets y relatifs abrogés

(Ouagadougou, 12 juin 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé ce mercredi, l’hebdomadaire Conseil des ministres. Selon...

Burkina : Un obus tombe dans la cour de la Télévision nationale

Un obus est tombé, dans la soirée de ce 12 juin 2024, dans la cour de la Télévision nationale du Burkina. Par la rédaction Les réseaux...

Campagne anti-larvaire au Burkina : le ministère de la santé à l’offensive contre le palu et la dengue

Le ministre en charge de la santé, Robert Kargougou, a lancé, le mardi 11 juin 2024 à Ouagadougou, les activités de lutte anti-larvaire. Des...

Charte révisée de la Transition : Harouna Dicko interpelle le Conseil constitutionnel

Le citoyen Harouna Dicko n’est pas d’accord avec certaines dispositions de la nouvelle Charte de la Transition issue des Assises nationales du 25 mai...

BEPC 2024 : Un taux de succès de 35,79% au premier tour dans le Plateau central

Le jury I de Ziniaré a proclamé les résultats du premier tour de l’examen du BEPC 2024 le mardi 11 juin 2024. Des candidats...