spot_img
spot_img

Koudougou/SICOT 2024: Transformer le coton sur place, pour dynamiser l’industrie textile

Publié le : 

Publié le : 

Le Chef de l’État, le Capitaine Ibrahim Traoré, a échangé avec une délégation d’hommes d’affaires burkinabè sur la nécessité de transformer le coton localement pour dynamiser l’industrie. Cette rencontre a eu lieu lors de la 3e édition du Salon international du coton et du textile (SICOT), qui se tient à Koudougou du 26 au 27 janvier 2024.

Par André-Martin Bado 

Au cœur du Salon international du coton et du textile (SICOT) 2024 à Koudougou, le Capitaine Ibrahim Traoré a engagé un dialogue franc avec des entrepreneurs burkinabè sur l’impératif de transformer localement le coton pour stimuler l’industrie.

La délégation des hommes d’affaires conduite par Mahamadi Sawadogo, président de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso, a mis en lumière la nécessité de promouvoir l’industrialisation en transformant le coton sur place.

Mahamadi Sawadogo a souligné l’importance de cette réunion en ces termes : « J’ai conduit une délégation des Hommes d’affaires, incluant le président du patronat, des membres de la maison de l’entreprise, et des grands industriels. (…) Le SICOT est une opportunité majeure pour le secteur privé, et cette édition met en avant la transformation industrielle du coton ».

Il a également mis en lumière le défi actuel: la majorité du coton produit en Afrique est exportée sous sa forme brute, avec seulement 1% transformé localement.

M.Sawadogo a expliqué que le capitaine Traoré partage la vision des hommes d’affaires. « Le Président nous a exhortés à prendre des mesures concrètes pour que le coton soit transformé sur place », a affirmé Mahamadi Savadogo.

Cette rencontre a permis aux hommes d’affaires de présenter leurs vœux au Chef de l’État pour l’année 2024 et de lui témoigner leur soutien dans la conduite de sa mission, notamment dans la promotion de l’industrialisation et du développement économique du Burkina Faso.

www.libreinfo.net

Articles de la même rubrique

Burkina : Compte rendu du conseil des ministres du 24 juillet 2024

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 24 juillet 2024, en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 13 H...

Burkina : Le secteur du BTP engagé pour la souveraineté économique 

Le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Adama Luc Sorgho, accompagné de son collègue de l'Habitat et de l'Urbanisme, Mikaïlou Sidibé, a présidé le...

Burkina : création  d’une Commission pour  réguler les dysfonctionnements

(Ouagadougou, 24 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des ministres. Selon...

Procès en appel de Vincent Dabilgou et autres : Le procureur général requiert 11 ans de prison contre l’ancien ministre

Le procureur général près la Cour d’appel de Ouagadougou a pris ses réquisitions contre les prévenus de l’affaire Vincent Dabilgou et autres. Il a...
spot_img

Autres articles

Burkina : Compte rendu du conseil des ministres du 24 juillet 2024

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 24 juillet 2024, en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 13 H...

Burkina : Le secteur du BTP engagé pour la souveraineté économique 

Le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Adama Luc Sorgho, accompagné de son collègue de l'Habitat et de l'Urbanisme, Mikaïlou Sidibé, a présidé le...

Burkina : création  d’une Commission pour  réguler les dysfonctionnements

(Ouagadougou, 24 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des ministres. Selon...

Procès en appel de Vincent Dabilgou et autres : Le procureur général requiert 11 ans de prison contre l’ancien ministre

Le procureur général près la Cour d’appel de Ouagadougou a pris ses réquisitions contre les prévenus de l’affaire Vincent Dabilgou et autres. Il a...