spot_img

SITHO/VITHRO 2023 : «Le tourisme doit être renforcé pour être résilient», Idrissa Nassa Parrain 

Publié le : 

Publié le : 

La 13e édition du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou (SITHO) et la Vitrine internationale du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration de Ouagadougou (VITHRO) édition 2023, ont officiellement ouvert leurs portes, le jeudi 26 octobre 2023. Cette cérémonie s’est deroulée en présence de plusieurs personnalités politiques et administratives, dont le Premier ministre, Apollinaire Kyélem de Tambèla, représentant le président de la Transition, le capitaine Ibrahim Traoré.

Par André-Martin Bado 

Le ministre en charge de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean-Emmanuel Ouédraogo, a donné le coup d’envoi de la 13e édition du SITHO ainsi que la VITHRO, ce jeudi 26 octobre 2023, à Ouagadougou.

Le ministre burkinabè en charge de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean-Emmanuel Ouédraogo
Le ministre burkinabè en charge de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean-Emmanuel Ouédraogo

Cette édition, qui se déroule dans un contexte sécuritaire difficile, est placée sous le thème : « Promotion du tourisme interne, facteur de résilience ».

Dans le discours d’ouverture du président de la Transition, lu par le ministre Jean-Emmanuel Ouédraogo, il a salué la mobilisation de la Fédération des Organisations Patronales du Tourisme et de l’Hôtellerie du Burkina (FOPATH-B).

Il a également félicité les partenaires techniques et financiers pour leur contribution à la réussite de cette édition.

Pour lui, le thème de cette année «nous interpelle tous et nous invite à développer des stratégies pour une résilience face aux différentes adversités que subit notre Pays.»

Le ministre a également rappelé que le Burkina Faso dispose d’un potentiel touristique important, notamment en termes de patrimoine culturel et naturel. 

À cet effet, il a appelé à un tourisme interne dans le pays, malgré les difficultés du moment. «Malgré l’adversité, malgré les hostilités, nous continuerons ensemble d’avancer et de faire progresser notre tourisme dans l’intérêt de nos populations», a-t-il dit. 

À cette occasion, une forte délégation venue du Niger, pays invité d’honneur, conduite par la ministre du Tourisme, Guichen Aghaichata Atta, a dit être honorée par le Burkina. 

La ministre du Tourisme du Niger, Guichen Aghaichata Atta
La ministre du Tourisme du Niger, Guichen Aghaichata Atta

La ministre nigérienne a évoqué une synergie d’action: «Je me sens chez moi, avec le Burkina, nous avons beaucoup de projets que nous allons essayer de mettre en œuvre.»

À cet effet, elle a fait comprendre que son pays a d’énormes potentialités touristiques et que les gens peuvent visiter. 

Les parrains de l’événement ont salué l’initiative du gouvernement, malgré les difficultés sécuritaires. Pour Idrissa Nassa, PDG du Groupe Coris Holding et l’un des parrains, le secteur du tourisme doit être renforcé pour être résilient. «Les promoteurs privés sont ceux qui subissent le plus de préjudices dans la situation actuelle», a-t-il déclaré. 

Idrissa Nassa, PDG du Groupe Coris Holding et l'un des parrains
Idrissa Nassa, PDG du Groupe Coris Holding et l’un des parrains

Il a invité les secteurs privé et public du tourisme à développer davantage d’initiatives de résilience pour booster le domaine «malgré les difficultés que nous connaissons tous».

Il a également invité le gouvernement à tenir compte de cette situation particulière pour créer des conditions d’allègement fiscal pour les promoteurs privés et prendre des mesures incitatives pour rendre ce secteur rentable.

www.libreinfo.net 

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina : Un culte d’action de grâce pour célébrer les 20 ans d’existence de Compassion International

La célébration des 20 ans d’existence de l’ONG Compassion International Burkina a pris fin le 24 février 2024, avec un culte d’action de grâce ...

Dori : la communauté catholique d’Essakane-village victime d’une attaque terroriste

Dans un communiqué en date du dimanche 25 février 2024, le diocèse de Dori (région du Sahel du Burkina) porte à la connaissance de...

CEDEAO : levée des sanctions, Mohamed Bazoum lâché

Mohamed Bazoum résidence surveillée

Ouagadougou: meurtre d’un soldat, le présumé assassin aux arrêts

Dans la nuit du 23 au 24 février 2024 aux environs de 04 heures, la Brigade Ville de Gendarmerie de Sig-Noghin relevant de la...

Transformation de tomate au Burkina : les travaux de construction de l’usine en marche

Le Directeur de cabinet du Président de la Transition, le Capitaine Martha Céleste Anderson Médah, a effectué, le vendredi 23 février 2023, une visite...
spot_img

Autres articles

Burkina : Un culte d’action de grâce pour célébrer les 20 ans d’existence de Compassion International

La célébration des 20 ans d’existence de l’ONG Compassion International Burkina a pris fin le 24 février 2024, avec un culte d’action de grâce ...

Dori : la communauté catholique d’Essakane-village victime d’une attaque terroriste

Dans un communiqué en date du dimanche 25 février 2024, le diocèse de Dori (région du Sahel du Burkina) porte à la connaissance de...

CEDEAO : levée des sanctions, Mohamed Bazoum lâché

Mohamed Bazoum résidence surveillée

Ouagadougou: meurtre d’un soldat, le présumé assassin aux arrêts

Dans la nuit du 23 au 24 février 2024 aux environs de 04 heures, la Brigade Ville de Gendarmerie de Sig-Noghin relevant de la...

Transformation de tomate au Burkina : les travaux de construction de l’usine en marche

Le Directeur de cabinet du Président de la Transition, le Capitaine Martha Céleste Anderson Médah, a effectué, le vendredi 23 février 2023, une visite...