spot_img
spot_img

SNC 2024: le ministre Jean Emmanuel Ouédraogo bénéficie de conseils au Niger

Publié le : 

Publié le : 

Le ministre burkinabè d’État, ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a été reçu en audience le 1er mars 2024, d’abord par le premier ministre nigérien Ali Mahamane Lamine Zeine et ensuite par le chef de l’État, le général de brigade Abdourahamane Tiani. Au menu des échanges, la prochaine édition de la Semaine nationale de la culture (SNC) qui se tiendra à Bobo Dioulasso, au Burkina Faso. 

Par Nicolas Bazié

Le Niger est le pays invité d’honneur de la prochaine édition de la Semaine nationale de la culture (SNC). 

À environ deux mois du démarrage des festivités, le ministre d’État burkinabè, ministre de la Culture Jean Emmanuel Ouédraogo a jugé utile de se rendre en terre nigérienne, à l’effet de bénéficier d’orientations et de conseils, dans le cadre des préparatifs de la fête de la culture. 

À l’issue de son audience avec le chef de l’État nigerien, le ministre Jean Emmanuel Ouédraogo a dit bénéficier de riches conseils du général de brigade Abdourahamane Tiani. 

« Nous avons reçu des conseils et des orientations et le président nous a dit que la culture doit être véritablement mise en avant dans le combat que nous menons aujourd’hui pour la souveraineté et la dignité retrouvée», a affirmé le ministre burkinabè de la Culture. 

Selon lui, « la culture doit être le socle solide sur lequel nous devons bâtir la fraternité de nos peuples». Il poursuit que le Burkina, le Niger et le Mali sont aujourd’hui trois pays avec trois lignes artificielles qu’on appelle frontières mais qui ont un même peuple, avec la culture comme valeur de partage, de fraternité et de respect mutuel. 

« Cette édition de la Semaine nationale de la culture va offrir l’occasion au Niger de pouvoir magnifier son savoir-faire, ses valeurs et sa culture», a fait savoir Jean Emmanuel Ouédraogo. 

Et de conclure : « Le chef de l’État nous a encouragés dans la dynamique de la préparation de la SNC, une tribune pour réaffirmer notre proximité». 

La 21e édition de la Semaine nationale de la culture (SNC) est prévue du 27 avril au 04 mai 2024, sous le thème : « Culture, mémoire historique et sursaut patriotique pour un Burkina nouveau». 

Elle connaîtra la participation de plus de 700 000 festivaliers et plus de 3 000 artistes en compétition et en animation, avait indiqué le gouvernement burkinabè le 7 février 2024. 

Plusieurs ministres chargés de la culture sont conviés à l’événement, parmi lesquels ceux du Mali, de la Guinée, du Brésil, de la Russie et de la Corée du Nord.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...
spot_img

Autres articles

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...