Home A la une Sud-Ouest : c’est parti pour dix jours d’enrôlement électoral

Sud-Ouest : c’est parti pour dix jours d’enrôlement électoral

0

Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Newton Ahmed Barry, a procédé au lancement d’une opération d’enrôlement électoral à Gaoua, chef-lieu de la région du Sud-ouest. C’était le 7 mars 2020, au cours d’une cérémonie ayant drainé une foule visiblement désireuse de détenir désormais la carte d’électeur afin de participer au choix des dirigeants politiques du Burkina Faso.

 

Par Siébou Kansié, de retour de Gaoua

 

La région du Sud-ouest et la province du Nahouri (relevant de la région du Centre-sud) constituent la sous-zone 3 de la première zone, selon le découpage de la CENI pour le déroulement des opérations d’enrôlement sur le fichier électoral.

Dans cette sous-zone, se déroulera du 7 au 16 mars 2020, l’inscription de potentiels électeurs sur le fichier électoral. A cet effet, 1 388 points d’enrôlement sont disponibles. C’est du moins, ce qu’a révélé le président de la CENI, Newton Ahmed Barry. M. Barry a également tenu à préciser que sont attendus à ces points d’enrôlement, 110 mille nouveaux électeurs dans la Bougouriba ; 199 mille dans le Noumbiel ; 290 mille dans le Poni et 43 mille dans le Nahouri. Ce sont donc plus de 600 mille potentiels demandeurs de carte d’électeur qui sont attendus pour l’enrôlement biométrique.

Faisait jusqu’alors partie de ces milliers de personnes non-inscrites sur le fichier électoral, Ini Djiemi Palé qui a été la première à obtenir, ce 7 mars 2020, sa carte d’électeur. Le président de la CENI a invité particulièrement les autres femmes non-encore enrôlées à sortir massivement pour faire comme Mme Palé, si elles ne veulent pas se voir exclure des prochaines consultations électorales.

Appel à la mobilisation

Présents à la cérémonie du jour, le gouverneur de la région du Sud-ouest, les représentants de la majorité et de l’opposition politiques, les leaders coutumiers et religieux, les leaders d’organisations féminines, ont été invités par le président de la CENI à s’investir dans le sens d’une forte mobilisation des femmes au cours des dix jours que couvrira l’opération, pour se faire enrôler. Pour sa part, le gouverneur, Tagsseba Nitiéma, a laissé entendre : « Nous allons jouer notre partition pour que cet enrôlement soit un succès dans la région du Sud-ouest ».

A noter que l’enrôlement biométrique dans la région du Sud-ouest intervient après celui des Burkinabè de la diaspora réalisé du 4 au 26 janvier et soldé par 23 384 inscrits, puis celui opéré dans la région de la Boucle du Mouhoun et celui conduit dans la région des Cascades.

A en croire le président de la CENI, « Des concertations avec les forces vives et les partis politiques sont en cours afin de trouver des solutions pour mobiliser les populations afin qu’elles s’inscrivent sur le fichier électoral » ; et ce, sans doute au regard des résultats de ces précédentes opérations.

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
5 × 3 =