spot_img
spot_img

Burkina/Agriculture : les activités d’octroi de financement suspendues

Publié le : 

Publié le : 

Le ministère de l’Agriculture a décidé, le 12 mars 2024, à travers une note, de la suspension des activités d’octroi de financement en subvention ou en prêt.

Par Nicolas Bazié

La note est adressée à tout coordonnateur de projet programme et tout chargé de projet, à qui le ministère de l’Agriculture demande de suspendre toutes les activités d’octroi de financement (subvention ou prêt) aux acteurs des chaînes de valeurs agropastorales et halieutiques, et établir leur situation d’exécution.

Ce financement est issu du fonds de souveraineté alimentaire dénommé « DUMU KA FA» par lequel, le gouvernement a fait l’option de regrouper ces différents mécanismes de financement des acteurs des chaînes de valeurs.

Cette option selon la note permet de bénéficier d’une meilleure synergie, de créer un cycle de financement entretenu par les remboursements, tout en ayant des conditions et modalités d’accessibilité adaptées auxdits acteurs.

D’un autre côté, le ministère a invité ces derniers à une rencontre d’échanges ce 13 mars 2024.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...
spot_img

Autres articles

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...