spot_img

Burkina Faso/Politique : Interdiction de tenir des activités, l’UPC veut saisir les juridictions compétentes

Publié le : 

Publié le : 

Le parti politique l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) a décidé, ce 14 février 2023, de saisir les juridictions compétentes afin qu’elles statuent sur la décision suspendant les activités des partis politiques dans le pays.

Par Joël Thiombiano

Suite à la lettre du 10 février 2023 du Ministère de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité rappelant au respect strict des règles en vigueur du communiqué n° 03 du 30 septembre 2022 du MPSR suspendant les activités des partis et formations politiques, l’UPC a décidé de réagir.

Vue comme une « restriction à la session statutaire du bureau national prévue le samedi 18 février 2023», l’UPC a décidé, à cet effet, de saisir les juridictions compétentes pour statuer sur la question.

« Au vu de cette réponse, que nous interprétons comme une interdiction faite à notre parti de tenir son activité, l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC), fidèle à son esprit républicain, a décidé de saisir les juridictions compétentes afin qu’elles statuent sur la question » a indiqué le communiqué.

Le ministère avait également interdit au Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) de tenir la 73e session ordinaire de son bureau politique, le 28 janvier 2023.

Mais le parti avait outrepassé cette décision pour tenir la session. En guise de réaction, le ministère a adressé, ce 14 février, une lettre d’avertissement au président du parti.

Le ministère de l’Administration a réitéré son appel au respect des règles par tous les partis. « Je voudrais, par la présente, vous rappeler le maintien en vigueur des termes du communiqué N°03 du 30 septembre 2022 du MPSR (Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration) suspendant les activités des partis politiques» , lit-on dans le communiqué signé du ministre Boukary Zoungrana.

Dès la prise du pouvoir le 30 septembre 2022, le capitaine Ibrahim Traoré, Président du MPSR avait suspendu toute activité des partis politiques et des organisations de la société civile. (OSC).

Lire aussi: Burkina Faso : Les OSC et les partis politiques moins bavards depuis leur rencontre avec le capitaine Ibrahim Traoré

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Sénégal : le président Macky Sall s’insurge contre la communauté internationale

Dans une interview diffusée en direct à la télévision nationale Sénégalaise, ce jeudi 22 février 2024, le chef de l’État sénégalais, Macky Sall était...

Sénégal : Le Blues démocratique de Macky Sall 

Initialement prévue pour le 25 février 2024 et indûment prorogée jusqu’au 15 décembre prochain, avant que cette échéance ne soit retoquée par le Conseil...

[Tribune] Une saison d’anomie? Yoporeka Somet

Ceci est un écrit de Yoporeka SOMET, secrétaire National en charge du Panafricanisme, de la Diaspora et des Relations Extérieures du Mouvement SENS (Servir...

Burkina : le CDP demande la levée des sanctions contre le Niger

Dans un communiqué en date du 21 février 2024, le Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP), du président Eddie Komboïgo invite la...

Guinée : mésentente au sommet de l’État, le gouvernement dissout

Le Président de la Transition de la République de la Guinée, le général Mamadi Doumbouya a dissous le gouvernement le lundi 19 février 2024...
spot_img

Autres articles

Niger : Les autorités mettent fin aux fonctions de ses Consuls Honoraires dans 19 pays

Le gouvernement du Niger a décidé, le  mercredi 21 février 2024, de mettre fin aux fonctions de Consuls Honoraires du Niger dans 19 pays.  Par...

Sénégal : le président Macky Sall s’insurge contre la communauté internationale

Dans une interview diffusée en direct à la télévision nationale Sénégalaise, ce jeudi 22 février 2024, le chef de l’État sénégalais, Macky Sall était...

Côte d’Ivoire : La mesure de suspension de l’exportation des produits vivriers levée

Dans un communiqué rendu public le 22 février 2024, le gouvernement ivoirien lève la mesure de l'exportation des produits de grande consommation. Par Jean François...

Niger : découverte d’armes de guerre, Niamey accuse la France

Une cache d’armes de guerre a été découverte à Niamey la capitale du Niger, dont les images ont été diffusées à la télévision nationale,...

Burkina : «Si d’autres pays prennent des mesures contre nos compatriotes, cela sera réciproque », Ministre Mahamadou Sana

Le ministre délégué chargé de la Sécurité, Mahamadou Sana, a clarifié les nouvelles mesures relatives aux conditions d'entrée et de séjour des étrangers, ainsi...