spot_img

Sommet de l’UA à Niamey : la Zone de libre-échange continentale en ligne de mire

Publié le : 

Publié le : 

Deux sujets vont faire l’objet d’échanges entre les chefs d’État africains réunis à Niamey dans le cadre de la 33e session de la conférence de l’Union Africaine. Le premier va porter sur la réforme instutionnelle de l’UA proposée par le président Rwandais Paul Kagame, quand celui-ci présidait l’organisation. Ces réformes visent l’autofinancement de l’organisation et la question de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC).

La Zlec est un projet dont l’ambition est de créer le plus vaste marché entre les organisations sous régionales de l’Afrique. Il vise à casser les barrières douanières entre les Etats membres pour faciliter les échanges à l’intérieur du continent africain, selon ses initiateurs. Il est entré en vigueur le 30 mai 2019.

Lancé en janvier 2012, lors de la 18e session ordinaire de la Conférence de l’Union Africaine, le projet ambitionne de créer un marché regroupant les États africains.

Après des années de tergiversations et de négociations avec des pays réticents comme le Nigeria, le Bénin ou l’Érythrée, il avait été prévue l’entrée du projet en vigueur en 2017.

C’est finalement le 30 mai 2019, qu’il entre en vigueur et fera l’objet d’un constat de son application lors de cette 33e conférence par la cinquantaine des chefs d’Etat présents. En juin 2019, 52 sur 55 pays ont signé le projet et 24 l’ont ratifié.

Le projet devra permettre de libéraliser le commerce de certains produits alimentaires de forte consommation à travers la suppression des barrières douanières censées s’y afférer.

La Zlec est très critiquée par certains pays et par des experts européens.Pour eux, le projet va accroître la dépendance alimentaire des pays et contribuer fortement à ruiner les éleveurs laitiers et les producteurs de céréales locales comme le mil, le sorgho, le maïs et autres produits amylacés tels que le manioc, les ignames, les plantains,etc.

Au menu de cette 33e session, est également inscrite une reforme institutionnelle de l’UA. Les propositions de réformes de l’institution faites par le rwandais Paul Kagame, alors qu’il était président en exercice de l’organisation, à savoir la question de son autofinancement, ainsi que le barème de cotisations des Etats membres seront débattues par la cinquantaine des chefs d’État présents à cette session.
Le sommet se déroule du 4 au 8 juillet à Niamey.
Nourdine Conseibo
www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Guinée: la Cedeao annonce un soutien de plus de 5,5 milliards fcfa

Le commissaire au développement humain et aux affaires sociales de la CEDEAO, Pr Fatou Sow Sarr a annoncé le 19 avril 2024 à Abuja,...

Togo : Des urnes législatives pour référendum constitutionnel

Les électeurs togolais sont appelés aux urnes le 29 avril prochain pour élire leurs députés et conseillers régionaux sur fond de tensions sociopolitiques autour...

Togo/Élections:  650 millions FCFA pour soutenir les candidats 

Dans le cadre des élections législatives et régionales prévues le 29 avril 2024 au Togo, le gouvernement a débloqué la somme de 650 millions...

Coopération : Le Mali obtient 150 millions de litres de gasoil du Niger

Le Mali et le Niger ont signé un accord de partenariat le lundi 16 avril 2024 à Koulouba,  visant à vendre 150 millions de...

Crise politique : une mission exploratoire de la CEDEAO au Togo

La Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) a déployé une mission exploratoire au Togo. Objectif : mieux comprendre les événements politiques...
spot_img

Autres articles

Côte d’Ivoire: la société panafricaine APRIL-OIL lauréate du prestigieux prix des Bâtisseurs

Le Président du conseil d'administration (PCA) de la société panafricaine des Hydrocarbures APRIL-OIL, Yasya Sawadogo fait partie de la liste très select du prestigieux...

Chine : après 14 jours de formation, des journalistes burkinabè reçoivent leurs attestations

Les autorités chinoises ont procédé le 23 avril 2024, à Beijing la capitale chinoise, à la remise des attestations de fin de formation à...

Burkina : le verdict sur l’affaire Me Kam attendu ce 23 avril 2024

Le verdict de l’appel interjeté par l’Agent judiciaire de l’État dans le dossier relatif à l’arrestation de Me Guy Hervé Kam sera rendu ce...

Culture:Endeavour soutient la SNC 2024 avec 30 millions FCFA

Le groupe minier Endeavour a apporté le lundi 22 avril 2024 à Ouagadougou un soutien financier de trente millions (30 000 000) FCFA à...

Coopération : Des investisseurs russes chez le ministre des affaires étrangères

Des investisseurs russes sont venus présenter leurs projets au ministre des Affaires étrangères, Karamoko Jean Marie Traoré. C’était ce lundi 22 avril 2024 au...