spot_img

Assassinat de Norbert Zongo : « un jugement par contumace permettra de fermer un épisode sombre…» selon le MBDHP section France

Publié le : 

Publié le : 

Ceci est un écrit de la section de France du MBDHP à l’occasion de l’anniversaire de assassinat du journaliste Norbert Zongo

La Section de France du MBDHP salue, à l’unisson du Mouvement Démocratique du Burkina Faso, la mémoire de notre frère de Lutte Norbert ZONGO et ses compagnons d’infortune, Blaise ILBOUDO, Ablassé NIKIEMA, et Ernest ZONGO, sauvagement assassinés et incendiés sur la route de Sapouy le 13 décembre 1998.

Cet odieux crime a provoqué une onde de choc autour de laquelle s’est constitué et développé l’un des plus puissants mouvements de résistance citoyenne et politique de notre pays ; Une résistance qui se poursuit sous différentes formes.

En France et au plan international, notre Section a contribué à faire le plus large écho de cette résistance, pendant de nombreuses années sous l’égide du COFANZO (Collectif de France Affaire Norbert ZONGO).

Cette internationalisation du Mouvement Trop c’est Trop a suscité un fort élan de solidarité qui garde intacte toute sa vigueur auprès de nombreuses organisations démocratiques des Diasporas Burkinabè et Africaines, d’organisations politiques et syndicales en France, et plus globalement au sein des réseaux militants progressistes attachés à la Liberté, à la Démocratie et à l’Émancipation des peuples.

La Section de France du MBDHP a régulièrement suivi et pris position sur la cavale judicaire de François COMPAORE, l’un des présumés commanditaires de la boucherie du 13 décembre à Sapouy, frappé d’un mandat d’arrêt international, qui a trouvé refuge et soutiens complices en France et auprès de la Cour Européenne des Droits de l’Homme. En effet, par arrêt le 07 septembre2023, cette Cour a rejeté la demande d’extradition des autorités burkinabè.

Les pressions multiples de dénégation des faits et d’obstruction de la justice en disent long sur la gravité de ce crime dont les commanditaires et les coupables doivent rendre des comptes, au peuple et aux amis du peuple burkinabè.

Comme le réclament les Organisations ayant mené un authentique combat pour la vérité et la justice pour Norbert ZONGO et ses compagnons d’infortune, la Section de France du MBDHP exhorte la Justice Burkinabè à clore honorablement et dans les meilleurs délais le volet judiciaire de ces assassinats crapuleux de Sapouy.

En l’absence de coupable à la barre des commanditaires et assassins de Norbert ZONGO et des autres suppliciés de Sapouy, un jugement par contumace permettra de fermer un épisode sombre de l’histoire judicaire du Burkina Faso.

A l’occasion du 25è anniversaire du drame de Sapouy, la Section de France du MBDHP tient à saluer la résilience du Peuple Burkinabé qui s’est mis DEBOUT depuis cette date et a engagé avec détermination une lutte implacable contre l’impunité des crimes économiques et de sang.

En ce 13 décembre 2023, la Section de France du MBDHP réaffirme son serment de se tenir, vaille que vaille, aux côtés des Organisations Démocratiques de notre cher FASO, pour contribuer à porter toujours plus haut et en tout temps (particulièrement dans le contexte actuel de guerre contre le terrorisme) le combat pour sauvegarder et renforcer les nombreux acquis engrangés par le Mouvement Trop c’est Trop, fondé au lendemain du drame de Sapouy.

Vérité et Justice pour NORBERT ZONGO et ses compagnons, suppliciés à Sapouy le 13 décembre 1998 !

Paris, le 13 décembre 2023

Le Bureau National de la Section de France du MBDHP

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Promotion immobilière : la commune de Bobo Dioulasso met en garde les « brebis galeuses» 

Le président de la délégation spéciale de la commune de Bobo-Dioulasso a rencontré, ce mardi 20 février 2024, les responsables d’agences immobilières de Sya....

CAN 2025 : Les affiches du tour préliminaire sont dévoilées

La Confédération africaine de Football (CAF) a procédé, au tirage au sort des phases préliminaires pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations...

Burkina : l’ONG Compassion international célèbre ses 20 ans d’exercice

« 20 ans de Développement holistique des Enfants et des jeunes au Burkina Faso : Résilience et Pérennisation pour un impact durable ». C’est...

Guinée : mésentente au sommet de l’État, le gouvernement dissout

Le Président de la Transition de la République de la Guinée, le général Mamadi Doumbouya a dissous le gouvernement le lundi 19 février 2024...

Pays de l’AES: SONABEL, EDM SA et NIGELEC pour une coopération plus soutenue en matière d’énergie

Les responsables des sociétés d’énergie EDM SA du Mali, NIGELEC du Niger et SONABEL du Burkina, toutes appartenant aux pays membres de l’Alliance des...
spot_img

Autres articles

Promotion immobilière : la commune de Bobo Dioulasso met en garde les « brebis galeuses» 

Le président de la délégation spéciale de la commune de Bobo-Dioulasso a rencontré, ce mardi 20 février 2024, les responsables d’agences immobilières de Sya....

CAN 2025 : Les affiches du tour préliminaire sont dévoilées

La Confédération africaine de Football (CAF) a procédé, au tirage au sort des phases préliminaires pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations...

Burkina : l’ONG Compassion international célèbre ses 20 ans d’exercice

« 20 ans de Développement holistique des Enfants et des jeunes au Burkina Faso : Résilience et Pérennisation pour un impact durable ». C’est...

Guinée : mésentente au sommet de l’État, le gouvernement dissout

Le Président de la Transition de la République de la Guinée, le général Mamadi Doumbouya a dissous le gouvernement le lundi 19 février 2024...

Pays de l’AES: SONABEL, EDM SA et NIGELEC pour une coopération plus soutenue en matière d’énergie

Les responsables des sociétés d’énergie EDM SA du Mali, NIGELEC du Niger et SONABEL du Burkina, toutes appartenant aux pays membres de l’Alliance des...