spot_img
spot_img

Burkina/Agriculture : insécurité alimentaire, des acteurs non étatiques réfléchissent aux solutions

Publié le : 

Publié le : 

« Révolutionner le secteur de l’agriculture et de l’élevage pour une atteinte de la souveraineté alimentaire au Burkina Faso ». C’est sous ce thème que les acteurs non étatiques (ANE) ont ouvert ce 29 février 2024 à Ouagadougou, l’atelier préparatoire aux Etats généraux de l’Agriculture et de l’Élevage (EGAE). Une rencontre dont l’objectif est de faire un diagnostic approfondi des deux secteurs afin de parvenir à la souveraineté alimentaire.

Par Issoufou Ouedraogo

Une soixantaine d’acteurs dont des représentants d’organisations professionnelles agricoles, d’organisations non gouvernementales, du secteur privé rural, des institutions étatiques et des partenaires techniques et financiers sont en conclave du 29 février au 1er mars 2024.

Des acteurs intervenant dans le domaine de l'agriculture
Des acteurs intervenant dans le domaine de l’agriculture

L’objectif est de réfléchir et de proposer des pistes de solutions aux difficultés de l’insécurité alimentaire.

Pour ce faire, pendant ces deux jours, les acteurs non étatiques ( ANE) vont faire un diagnostic et proposer des pistes de solutions tout en préparant la tenue de l’atelier national préparatoire aux Etats généraux de l’Agriculture et de l’Élevage (EGAE).

Ce qui permettra de dégager des actions adaptées pour parvenir à la souveraineté alimentaire.

« Les assises des Etats généraux de l’agriculture et de l’Élevage répondent à la nécessité de trouver de nouvelles dynamiques de transformation structurelle du secteur agropastoral », explique le représentant des acteurs non étatiques, Nour Al-Ayatt Ouédraogo.

Il poursuit que cette nouvelle dynamique correspond à la vision des nouvelles autorités de la Transition pour l’atteinte de la souveraineté alimentaire

Moussa Savadogo, représentant du secrétaire permanent de la coordination des politiques agricoles d’ajouter que : « La tenue des Etats généraux répond à la transformation structurelle du secteur de l’élevage et de l’agriculture dans la vision des nouvelles autorités ». 

Dans cette perspective, il est prévu pour les participants, un plan opérationnel de l’ « offensive agropastorale et halieutique 2023-2025 » en vue d’une synergie d’actions.

Moussa Savadogo, représentant du secrétaire permanent de la coordination des politiques agricoles
Moussa Savadogo, représentant du secrétaire permanent de la coordination des politiques agricoles

« Une présentation est également prévue, au cours de cet atelier, pour présenter aux acteurs les principales conclusions et les recommandations issues de la COP 28 en lien avec les EGAE » annoncent les acteurs non étatiques.

De quoi permettre aux autorités de porter une attention particulière à la problématique du changement climatique.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina: Djourmité Nestor Noufé nommé Directeur général du Programme national de volontariat

Djourmité Nestor Noufé a été nommé jeudi en conseil des ministres, Directeur général du Programme national de volontariat au Burkina Faso (PNVB). Il a...

Fête de la musique : Au-delà des cymbales et des plaidoyers

Youpi, c’est la fête de la musique ! Une manifestation qui réunit, le 21 juin de chaque année, artistes-musiciens et mélomanes de tous horizons,...

Burkina : l’économie pourrait connaître une croissance projetée de 6,0% en 2025

Le conseil des ministres du 20 juin 2024 a adopté un rapport relatif à un projet de Document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle...

Burkina : Compte rendu du conseil des ministres du 20 juin 2024

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le jeudi 20 juin 2024, en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 15 H...

Burkina/Média: l’émission 7 infos de la télé BF1 suspendue pour 2 semaines

Au Burkina Faso, le Conseil supérieur de la communication (CSC) aurait suspendu l'émission 7 Infos de la télévision privée BF1 pour une durée de...
spot_img

Autres articles

Burkina: Djourmité Nestor Noufé nommé Directeur général du Programme national de volontariat

Djourmité Nestor Noufé a été nommé jeudi en conseil des ministres, Directeur général du Programme national de volontariat au Burkina Faso (PNVB). Il a...

Fête de la musique : Au-delà des cymbales et des plaidoyers

Youpi, c’est la fête de la musique ! Une manifestation qui réunit, le 21 juin de chaque année, artistes-musiciens et mélomanes de tous horizons,...

Burkina : l’économie pourrait connaître une croissance projetée de 6,0% en 2025

Le conseil des ministres du 20 juin 2024 a adopté un rapport relatif à un projet de Document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle...

Burkina : Compte rendu du conseil des ministres du 20 juin 2024

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le jeudi 20 juin 2024, en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 15 H...

Burkina/Média: l’émission 7 infos de la télé BF1 suspendue pour 2 semaines

Au Burkina Faso, le Conseil supérieur de la communication (CSC) aurait suspendu l'émission 7 Infos de la télévision privée BF1 pour une durée de...