spot_img

Burkina Faso : 30 nouvelles femmes burkinabè référencées sur Wikipédia

Publié le : 

Publié le : 

Mousso News a organisé un panel dans le cadre de la 4e édition de Wiki Gap le samedi 6 novembre 2023 à Ouagadougou. Cette édition a été l’occasion pour les organisateurs de faire le point des activités menées et de présenter des profils de femmes référencées dans le domaine du numérique.

Par André-Martin Bado

La 4e édition de la campagne Wiki Gap, qui vise à référencer les profils de femmes sur Wikipédia, s’est déroulée sous le thème de «l’identité réelle de la femme». Pour cette édition, 30 nouvelles femmes ont été référencées.

L’initiatrice de la campagne, Bassératou Kindo, a souligné que le principal défi de ce référencement est le manque de sources.

«Au Burkina Faso, on compte 99 profils de femmes référencés sur Wikipédia, contre 307 pour les hommes, soit 19,05 %», a-t-elle déclaré.

Femmes référencées wikipédia
L’initiatrice de la campagne wiki Gap, Bassératou Kindo

«Il faut dire que cette faible représentation des femmes sur la plateforme s’explique par le fait que les femmes s’expriment peu dans les médias. Mousso News est engagé à faire connaître ces femmes», a-t-elle ajouté.

Elle a également lancé un appel aux femmes à travers Wiki Gap pour référencer des profils de femmes et faire connaître ces femmes leaders, pionnières du Burkina.

Pour Bintou Diallo, sociologue et panéliste du jour, les femmes sont peu représentées parce qu’elles se trouvent dans une société patriarcale où elles sont considérées comme inférieures à l’homme.

Mais Mme Diallo estime que chaque femme doit définir son identité réelle.

Femmes référencées wikipédia
Bintou Diallo sociologue et paneliste

«Elle doit tout faire pour être authentique, choisir son identité et amener les autres à respecter son identité». a-t-elle déclaré.
Les femmes sélectionnées disent être en joie

Les femmes sélectionnées pour la campagne Wiki Gap sont fières d’être parmi les rares femmes burkinabè référencées sur Wikipédia.

C’est le cas de Mafarma Sanogo, journaliste à la retraite : «J’ai appris cette nouvelle avec beaucoup de bonheur. Il faut dire qu’il n’y a pas beaucoup de femmes burkinabè référencées sur Wikipédia. Cela signifie que nos actions seront connues au-delà du Burkina. Cela nous encourage à travailler sur nous-mêmes et à mettre à jour nos profils.»

Il faut dire que les femmes sélectionnées pour la campagne Wiki Gap sont issues de divers domaines, notamment la politique, la culture, les arts, les sciences et la société civile. Elles ont toutes contribué à l’avancement de la société burkinabè.

Femmes référencées wikipédia
Mafarma Sanogo, journaliste à la retraite, fait partie des femmes référencées

À cette occasion, les organisateurs ont fait savoir que, pendant une semaine, une dizaine de jeunes femmes formées dans les locaux de Mousso News ont travaillé sur la biographie, le parcours et les réalisations de ces femmes afin de créer leur page Wikipédia.

Ce travail acharné et plein d’engagements vise à promouvoir et à valoriser le leadership des femmes burkinabè.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Énergie/AES : construction de centrale nucléaire, «cela y va de la survie de nos économies », Souleymane Kéré

L'atelier de concertation des sociétés d'électricité des pays membres de l'Alliance des États du Sahel (AES) a pris fin ce 22 février 2024, à...

Gestion migratoire au Burkina : L’Assemblée législative de Transition adopte un projet de loi

Les membres de l'Assemblée législative de Transition ont voté à l'unanimité le projet de loi à Ouagadougou, ce jeudi 22 février 2024. Ce projet...

Burkina : 20 ans d’existence de Compassion International, « 182, 16 milliards de F CFA investis pour les enfants », Issiaka Tiemtoré

«L’ONG Compassion International Burkina Faso» a organisé ce jeudi 22 février 2024 à Ouagadougou, une cérémonie officielle pour rendre gloire au Seigneur et reconnaissance...

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...
spot_img

Autres articles

Énergie/AES : construction de centrale nucléaire, «cela y va de la survie de nos économies », Souleymane Kéré

L'atelier de concertation des sociétés d'électricité des pays membres de l'Alliance des États du Sahel (AES) a pris fin ce 22 février 2024, à...

Gestion migratoire au Burkina : L’Assemblée législative de Transition adopte un projet de loi

Les membres de l'Assemblée législative de Transition ont voté à l'unanimité le projet de loi à Ouagadougou, ce jeudi 22 février 2024. Ce projet...

Burkina : 20 ans d’existence de Compassion International, « 182, 16 milliards de F CFA investis pour les enfants », Issiaka Tiemtoré

«L’ONG Compassion International Burkina Faso» a organisé ce jeudi 22 février 2024 à Ouagadougou, une cérémonie officielle pour rendre gloire au Seigneur et reconnaissance...

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...