spot_img

Burkina Faso: décès de Luc Marius Ibriga (66 ans) éminent défenseur de la bonne gouvernance

Publié le : 

Publié le : 

Le Burkina Faso pleure la disparition ce dimanche 25 décembre 2022 de l’universitaire à la retraite Luc Marius Ibriga. La nouvelle est tombée dans la matinée de Noël.

Par La rédaction

On le savait malade depuis plusieurs mois après avoir passé la main à son successeur à la tête de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC). Évacué en France pour des soins, il était rentré au pays pour poursuivre sa convalescence.

De sources proches de sa famille, Libre info apprend qu’il devait être évacué encore le samedi 24 décembre 2022 pour de nouveaux soins mais cela n’a pas été possible au regard de sa situation sécuritaire.

Luc Marius Ibriga aura marqué la vie publique au Burkina Faso par son exemplarité de la moralisation.

L’universitaire a été au cœur de plusieurs combats démocratiques depuis plusieurs années.

Militant dans des organisations de la société civile comme le Forum des citoyens et citoyennes pour l’alternance (FOCAL), le Front de renforcement pour la citoyenneté (FRC) et autres, Luc Marius Ibriga fait partie des figures emblématiques dans les prises de décisions contre le troisième mandat de Blaise Compaoré en 2014.

Son exemplarité a fini par le porter comme Contrôleur d’Etat à la tête de l’ASCE-LC, nommé par l’ancien premier Yacouba Isaac Zida en 2014.

Lire aussi: [Interview]«des députés et anciens députés doivent à l’Etat et ne remboursent pas », Dr Luc Marius Ibriga

Il reste à la tête de l’institution de lutte contre la corruption près d’une décennie. A ce poste, le monsieur anti-corruption s’est beaucoup investi pour une opérationnalisation totale de l’ASCE-LC devenue en quelques années un modèle en matière de lutte contre la corruption.

Luc Marius Ibriga fut aussi un enseignant de droit à l’université Joseph Ki-Zerbo pendant 27 ans, un enseignant qui inspire ses milliers d’étudiants par ses connaissances du droit et son modèle de vie, toujours sobre.

Ses étudiants devenus des cadres de l’administration publique et privée burkinabè lui ont d’ailleurs rendu hommage par un panel en 2021.

Les burkinabè pleurent un homme qui avait un franc parler, toujours prêt à se prononcer publiquement lorsque les intérêts de la nation sont en situation difficile. Le constitutionnaliste ne se faisait pas prier pour cela.

En 2014, il fut d’ailleurs un des acteurs majeurs dans la rédaction de la charte de la Transition et il a aussi été membre du collège de désignation du président de la Transition de 2014.

C’est une personne très avisée des questions politiques et de la société burkinabè qui répondait régulièrement présent aux médias pour apporter ses connaissances à l’opinion. Né le 27 septembre 1956 à Korhogo, en Côte d’Ivoire, Luc Marius Ibriga tire sa révérence à 66 ans.

Lire aussi: Audit budget de l’Armée : « Ce n’est pas parce qu’on a des fonds de souveraineté qu’on peut les utiliser comme on veut » (Dr Marius Ibriga)

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Soutenance de thèse de doctorat en médecine : Youssef Ouédraogo obtient la mention très honorable

Ibrahim Youssef Lucas Ouédraogo a soutenu sa thèse de Doctorat d’État en Médecine à l’Université Joseph -Ki Zerbo de Ouagadougou. C’était au cours d’une...

Burkina/Ziniaré : le directeur régional des Mines Anselme Dabiré prend fonction

Le nouveau directeur régional des mines et carrières de la région du plateau central, s’appelle désormais Anselme Dabiré. Ingénieur des travaux et des mines,...

Burkina: Bientôt une centrale solaire à Donsin

L' Assemblée Législative de Transition (ALT) a unanimement approuvé le mardi 16 avril à Ouagadougou, le projet de loi portant autorisation de ratification de...

Burkina : la mendicité interdite à  Bobo-Dioulasso 

Dans un arrêté, le président de la délégation spéciale (PDS) de la commune de Bobo-Dioulasso, Laurent Kontogom, a indiqué le lundi 15 avril 2024...

Ouagadougou : Une parcelle oppose  riverains et responsables de l’IST à Toyibin

Toyibin, quartier situé coté sud-est de l’aéroport international de Ouagadougou, un terrain d’une superficie de 7 677 mètres carrés  a fait l’objet d’un bras...
spot_img

Autres articles

Soutenance de thèse de doctorat en médecine : Youssef Ouédraogo obtient la mention très honorable

Ibrahim Youssef Lucas Ouédraogo a soutenu sa thèse de Doctorat d’État en Médecine à l’Université Joseph -Ki Zerbo de Ouagadougou. C’était au cours d’une...

Togo/Élections:  650 millions FCFA pour soutenir les candidats 

Dans le cadre des élections législatives et régionales prévues le 29 avril 2024 au Togo, le gouvernement a débloqué la somme de 650 millions...

Burkina/Ziniaré : le directeur régional des Mines Anselme Dabiré prend fonction

Le nouveau directeur régional des mines et carrières de la région du plateau central, s’appelle désormais Anselme Dabiré. Ingénieur des travaux et des mines,...

Burkina: Bientôt une centrale solaire à Donsin

L' Assemblée Législative de Transition (ALT) a unanimement approuvé le mardi 16 avril à Ouagadougou, le projet de loi portant autorisation de ratification de...

Coopération : Le Mali obtient 150 millions de litres de gasoil du Niger

Le Mali et le Niger ont signé un accord de partenariat le lundi 16 avril 2024 à Koulouba,  visant à vendre 150 millions de...