spot_img

Burkina Faso: décès de Luc Marius Ibriga (66 ans) éminent défenseur de la bonne gouvernance

Publié le : 

Publié le : 

Le Burkina Faso pleure la disparition ce dimanche 25 décembre 2022 de l’universitaire à la retraite Luc Marius Ibriga. La nouvelle est tombée dans la matinée de Noël.

Par La rédaction

On le savait malade depuis plusieurs mois après avoir passé la main à son successeur à la tête de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC). Évacué en France pour des soins, il était rentré au pays pour poursuivre sa convalescence.

De sources proches de sa famille, Libre info apprend qu’il devait être évacué encore le samedi 24 décembre 2022 pour de nouveaux soins mais cela n’a pas été possible au regard de sa situation sécuritaire.

Luc Marius Ibriga aura marqué la vie publique au Burkina Faso par son exemplarité de la moralisation.

L’universitaire a été au cœur de plusieurs combats démocratiques depuis plusieurs années.

Militant dans des organisations de la société civile comme le Forum des citoyens et citoyennes pour l’alternance (FOCAL), le Front de renforcement pour la citoyenneté (FRC) et autres, Luc Marius Ibriga fait partie des figures emblématiques dans les prises de décisions contre le troisième mandat de Blaise Compaoré en 2014.

Son exemplarité a fini par le porter comme Contrôleur d’Etat à la tête de l’ASCE-LC, nommé par l’ancien premier Yacouba Isaac Zida en 2014.

Lire aussi: [Interview]«des députés et anciens députés doivent à l’Etat et ne remboursent pas », Dr Luc Marius Ibriga

Il reste à la tête de l’institution de lutte contre la corruption près d’une décennie. A ce poste, le monsieur anti-corruption s’est beaucoup investi pour une opérationnalisation totale de l’ASCE-LC devenue en quelques années un modèle en matière de lutte contre la corruption.

Luc Marius Ibriga fut aussi un enseignant de droit à l’université Joseph Ki-Zerbo pendant 27 ans, un enseignant qui inspire ses milliers d’étudiants par ses connaissances du droit et son modèle de vie, toujours sobre.

Ses étudiants devenus des cadres de l’administration publique et privée burkinabè lui ont d’ailleurs rendu hommage par un panel en 2021.

Les burkinabè pleurent un homme qui avait un franc parler, toujours prêt à se prononcer publiquement lorsque les intérêts de la nation sont en situation difficile. Le constitutionnaliste ne se faisait pas prier pour cela.

En 2014, il fut d’ailleurs un des acteurs majeurs dans la rédaction de la charte de la Transition et il a aussi été membre du collège de désignation du président de la Transition de 2014.

C’est une personne très avisée des questions politiques et de la société burkinabè qui répondait régulièrement présent aux médias pour apporter ses connaissances à l’opinion. Né le 27 septembre 1956 à Korhogo, en Côte d’Ivoire, Luc Marius Ibriga tire sa révérence à 66 ans.

Lire aussi: Audit budget de l’Armée : « Ce n’est pas parce qu’on a des fonds de souveraineté qu’on peut les utiliser comme on veut » (Dr Marius Ibriga)

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina : Des citoyens s’expriment sur la prolongation de la transition

Les assises nationales se sont déroulées le 25 mai 2024 à Ouagadougou et ont prolongé la transition dirigée par le Capitaine Ibrahim Traoré de...

Terrorisme : « Djihad ne signifie pas tuer », Yacouba Traoré

Dans le cadre de la sensibilisation des acteurs des médias sur l’extrémisme violent, la Direction générale de la communication et des médias du ministère...

Burkina/Rapports droits humains : «tenir compte du contexte du pays», Me Halidou Ouédraogo

Le président de la Convention des organisations de la société civile pour l’observation domestique des élections (CODEL), ancien président du Mouvement burkinabè des droits...

Administration du territoire: vers une stratégie de délimitation des entités administratives

Le ministère de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité (MATDS) envisage la délimitation des entités administratives territoriales. Ce projet est porté...

Centre-Sud: la direction régionale des Douanes fait don de matériels à plusieurs services

La direction régionale des Douanes du Centre-sud a fait don de plusieurs matériels aux forces combattantes et l'administration publique de la région le jeudi...
spot_img

Autres articles

Burkina : Des citoyens s’expriment sur la prolongation de la transition

Les assises nationales se sont déroulées le 25 mai 2024 à Ouagadougou et ont prolongé la transition dirigée par le Capitaine Ibrahim Traoré de...

Ouagadougou : 48 heures pour l’intégration culturelle de l’Afrique Centrale

L'association Team Canards a tenu le samedi 25 mai 2024 la 2ème édition des 48h de la culture d'Afrique Centrale à Ouagadougou. Il s'agit...

Terrorisme : « Djihad ne signifie pas tuer », Yacouba Traoré

Dans le cadre de la sensibilisation des acteurs des médias sur l’extrémisme violent, la Direction générale de la communication et des médias du ministère...

Football: le Bayer Leverkusen d’Edmond Tapsoba remporte la coupe d’Allemagne

Le Bayer Leverkusen a remporté ce samedi 25 mai 2024, la coupe d'Allemagne pour la deuxième fois de son histoire après 1993. Le Bayer...

Burkina : le capitaine Ibrahim Traoré, éligible à la présidentielle après la Transition

Le chef de l'État, le capitaine Ibrahim Traoré a signé ce 25 mai 2024, la charte de la transition modifiée. Laquelle charte prévoit la...