spot_img
spot_img

Burkina: l’Est, une vaste région à fortes potentialités délaissée

Publié le : 

Publié le : 

 Burkina, la région de l’Est est l’une des régions qui regorge d’énormes potentialités. C’est aussi une région en proie au terrorisme depuis plusieurs années. Malgré la mise en place de l’opération « Otapuanu »,  le terrorisme continue de faire des victimes dans la région. L’Est souffre également de sa situation socio-économique. C’est au regard de cette situation que le « Mouvement U Gulmu Fi », a annoncé une marche pour le samedi 24 avril 2021 à Fada-N’gourma.

Par Tatiana Kaboré

Le « Mouvement U Gulmu Fi » organise une marche le samedi 24 avril 2021 à Fada N’gourma. L’objectif de cette sortie, selon le coordonnateur du mouvement Ouoba Emmanuel, est d’exprimer son mécontentement par rapport à la situation socio-économique de la région. Il s’agit notamment de l’insécurité avec les nombreuses attaques terroristes provoquant plusieurs déplacés internes, de l’état calamiteux des routes dans la région de l’Est, du manque d’équipements médicaux et de personnels au Centre hospitalier régional de Fada N’Gourma et dans les autres structures médicales, et de la question de l’exploitation du phosphate de Kotchari. A noter qu’une délégation du « Mouvement U Gulmu Fi » a été reçue en audience vendredi 23 avril par le président du Faso Roch Kaboré.

Subdivisée en cinq provinces que sont la Gnagna, le Gourma, la Komondjari, la Kompienga et la Tapoa, la région de l’Est a une superficie de plus de 46 000 km², soi environ 17% du territoire national. Cela fait de la région la plus vaste du pays. Elle est limitée au Nord-Est par le Niger, au Nord par la région du Sahel, à l’Ouest par la région du Centre-Est et du Centre-Nord ainsi qu’au sud par la région du Centre-Est, le Bénin et le Togo. La ville de Fada N’gourma est le chef-lieu de la région de l’Est.

La région regorge de plusieurs ressources naturelles et sa végétation abondante, encourage l’élevage et son relief donne un paysage agréable et fascinant, ce qui attire de nombreux touristes. La situation géographique de la région est un atout pour les activités commerciales, par contre, elle a un accès très faible à l’eau et à l’électricité et connait un taux de scolarisation très faible. C’est une région qui est également éprouvée par les conflits liés à la chefferie coutumière. Les routes qui sillonnent la région de l’Est sont dans un état catastrophique et ses bâtiments administratifs sont délabrés et sous-équipés.

Un autre point qui mine cette région est le terrorisme. La région de l’Est est durement éprouvée depuis plusieurs années par le terrorisme. On dénombre des milliers de déplacés internes du fait du terrorisme. Avec ses grandes forêts, la région de l’Est constitue un refuge stratégique pour les groupes armés, malgré les différentes opérations de ratissage conduite par l’armée burkinabè à l’exemple de l’opération « Otapuanu ».

Face aux différents défis auxquels la région de l’Est est confrontée, Roch Kaboré, le président du Faso avait pris l’engagement le 7 novembre 2020 à Fada N’Gourma lors de son passage pour la campagne présidentielle, de scinder la région en trois afin de permettre le rapprochement de l’administration et le renforcement des potentialités économiques de ladite région. Un redécoupage qui susciter plusieurs débats.

www.libreinfo.net

 

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

RDC : Tentative de coup d’État déjouée, selon l’armée

La capitale de la République démocratique du Congo , Kinshasa, a été secouée par une tentative de coup d'État le dimanche 19 mai 2024....

Niger: accord trouvé pour le retrait des soldats américains

Les États-Unis et le Niger ont trouvé ce dimanche 19 mai 2024 un accord conjoint pour les procédures de retrait des soldats américains sur...

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...
spot_img

Autres articles

RDC : Tentative de coup d’État déjouée, selon l’armée

La capitale de la République démocratique du Congo , Kinshasa, a été secouée par une tentative de coup d'État le dimanche 19 mai 2024....

Niger: accord trouvé pour le retrait des soldats américains

Les États-Unis et le Niger ont trouvé ce dimanche 19 mai 2024 un accord conjoint pour les procédures de retrait des soldats américains sur...

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...