spot_img
spot_img

Burkina: Projet  HYDROMET,  les réalisations des structures bénéficiaires visitées  

Publié le : 

Publié le : 

Le Projet de renforcement de la résilience climatique (HYDROMET) a initié, le jeudi 25 avril 2024, à Ouagadougou, une visite de terrain avec des  journalistes de plusieurs médias. A travers cette sortie, les hommes de médias ont constaté l’appui du projet HYDROMET  à la Direction générale de la protection civile (DGPC), au Système d’alerte précoce (SAP) et au Secrétariat permanent du Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation (SP/CONSASUR). Ceci a permis à ces différentes structures de disposer de diverses réalisations  physiques.

Par Issoufou Ouédraogo   

De la Direction générale de la protection civile (DGPC) au système d’alerte précoce (SAP) et au Secrétariat permanent du Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation (SP/CONASUR), le Projet de renforcement de la résilience climatique (HYDROMET) a joué un rôle très important dans la réalisation physique de ces structures.

Pour le directeur général de la Direction Générale de la Protection Civile (DGPC), le colonel major Lazare Yago, ce projet a été très important pour sa structure : « Nous avons pu réaliser beaucoup de choses. Dans un premier temps,  nous avons renforcé nos capacités à travers des formations techniques pour la protection civile.»

A cela s’ajoute, selon ses dires: «l’acquisition de nombreux moyens d’intervention contre l’incendie et des équipements comme cette machine qui produit de l’oxygène.»

Le colonel major Lazare Yago poursuit : « Il y a aussi cette grande réalisation qu’est  la mise en place du Centre d’opérations de veille et d’alerte de coordination de secours qui sera une réalité dans nos locaux. Le projet permettra d’avoir aussi un centre de gestion de crise avec  tous les moyens qu’il faut. » 

Par ailleurs, avec HYDROMET, « nous avons reçu deux engins d’intervention, notamment une ambulance et une citerne. Ces engins ont permis à la brigade d’accroître sa capacité opérationnelle», a déclaré le commandant de la 8e compagnie d’incendie et  de secours de la Brigade nationale des sapeurs-pompiers (BNSP), Wilfried Badolo.

Il a également mentionné que cette Brigade a reçu un véhicule de type tout terrain, ce qui a facilité les interventions. Selon cet officier, en 2023, la BNSP a effectué 1500 interventions qui ont permis de traiter 1600 victimes.

Au secrétariat permanent du Conseil National de secours d’urgence et de la Réhabilitation, avec HYDROMET «nous avons eu deux pick-up qui permettent de faire des missions à l’intérieur du pays. Des camions et un camion citerne pour faire des missions et un groupe électrogène» selon le chef département de la prévention des catastrophes, Boureima Nacanabo.

Le projet a rencontré d’énormes difficultés. Néanmoins, « nous sommes confiants et nous avons espoir qu’avant la fin de l’année 2024, nous allons réaliser des activités engagées » explique le coordonnateur national du projet HYDROMET en Afrique, Sidbéwindin Simon Kaboré.

Il indique que le projet doit pouvoir normalement injecter  18 milliards de FCA au niveau des cinq agences et actuellement il est à un taux d’exécution de 57%.

Démarré en 2019, le projet est actuellement en train d’amorcer sa vitesse de croisière, ce qui amène à pouvoir réaliser l’ensemble des grosses activités du projet pour la période 2024.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...

Burkina/Sécurité : L’éducation à la vie familiale, une clé de résilience contre le terrorisme 

Le salon international de la famille de Ouagadougou s'est ouvert le vendredi 17 mai 2024 dans la capitale burkinabè. A l’occasion, Jean Marie Tiendrebeogo,...

Burkina/Finance : Une «Nuit des bâtisseurs », pour célébrer les 50 ans d’existence du RCPB

Le Réseau des caisses populaires du Burkina (RCPB) a organisé, le 17 mai 2024, à Ouagadougou, une cérémonie appelée «Nuit des bâtisseurs », pour...
spot_img

Autres articles

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...

Burkina/Sécurité : L’éducation à la vie familiale, une clé de résilience contre le terrorisme 

Le salon international de la famille de Ouagadougou s'est ouvert le vendredi 17 mai 2024 dans la capitale burkinabè. A l’occasion, Jean Marie Tiendrebeogo,...

Burkina/Finance : Une «Nuit des bâtisseurs », pour célébrer les 50 ans d’existence du RCPB

Le Réseau des caisses populaires du Burkina (RCPB) a organisé, le 17 mai 2024, à Ouagadougou, une cérémonie appelée «Nuit des bâtisseurs », pour...