spot_img
spot_img

Justice: Adama Siguiré condamné à 12 mois avec sursis

Publié le : 

Publié le : 

Le tribunal de grande instance Ouaga 1 a rendu son jugement ce lundi 6 mai 2024  dans l’affaire opposant Adama Siguiré à la CGT-B. L’écrivain a été déclaré coupable et condamné à une peine d’emprisonnement de 12 mois et une amende de 500.000FCFA, le tout assorti de sursis. Mécontents, ses conseils annoncent qu’ils vont interjeter  appel.

Par Prisca Konkobo 

La Confédération générale du Travail du Burkina (CGT-B) a attrait Adama Siguiré en justice suite à l’un de ses posts Facebook où il accusait la CGT-B et son secrétaire général confédéral, Moussa Diallo, d’avoir reçu de l’argent de l’impérialisme pour déstabiliser la transition.

A l’issue de plusieurs séances, le tribunal a déclaré Adama Siguiré coupable des faits  à lui reprocher et le condamne à une peine d’emprisonnement de 12 mois et une amende de 500.000 FCFA, le tout assorti de sursis.

Le tribunal reçoit en outre la constitution de parties civiles de Moussa Diallo et de la CGT-B, la déclare partiellement fondée, condamne Adama Siguiré à payer chacun 500.000F CFA.

Le prévenu doit aussi payer 500.000FCFA aux avocats de la partie civile. La décision de justice fixe également une contrainte judiciaire de trois mois pour le paiement des intérêts civils.

Faire appel….

Si les avocats de la partie civile sont satisfaits de la décision rendue, les conseils de Adama Siguiré se disent insatisfaits et comptent interjeter appel.

« Nous ne sommes pas d’accord avec la décision qui a été rendue donc la conséquence logique c’est la voie de l’appel. Et c’est le seul moyen d’exprimer son mécontentement vis-à-vis d’une décision qui a été rendue à l’égard d’un justiciable qui n’est pas satisfait», déclare Me Adama Kondombo, l’un des avocats de Adama Siguiré.

Me Adama Kondombo, l'un des avocats de Adama Siguiré
Me Adama Kondombo, l’un des avocats de Adama Siguiré.

«Et nous ne sommes pas satisfaits parce que nous estimons en tout cas que les questions de forme que nous avons soulevées  ne sont pas de la plaisanterie. C’était des questions de pur droit», ajoute-t-il.

Au cours des audiences, la défense a dénoncé le caractère faux de la citation à comparaître. Pour elle, la citation n’a pas été donnée par une personne habilitée à le faire. Et Me Adama Kondombo revient sur cet élément en insistant.

«Après la mise en délibéré du dossier, nous avons appris que le monsieur qui a servi les citations à notre client a finalement prêté serment au TGI Ouaga 2. Et ça c’est après la mise en délibéré du dossier». Et que par conséquent, «Ce que nous disons c’est fondé», conclut-il.

www libreinfo net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina : Rémunération des prestations spécifiques, les décrets y relatifs abrogés

(Ouagadougou, 12 juin 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé ce mercredi, l’hebdomadaire Conseil des ministres. Selon...

Burkina : Un obus tombe dans la cour de la Télévision nationale

Un obus est tombé, dans la soirée de ce 12 juin 2024, dans la cour de la Télévision nationale du Burkina. Par la rédaction Les réseaux...

Campagne anti-larvaire au Burkina : le ministère de la santé à l’offensive contre le palu et la dengue

Le ministre en charge de la santé, Robert Kargougou, a lancé, le mardi 11 juin 2024 à Ouagadougou, les activités de lutte anti-larvaire. Des...

Charte révisée de la Transition : Harouna Dicko interpelle le Conseil constitutionnel

Le citoyen Harouna Dicko n’est pas d’accord avec certaines dispositions de la nouvelle Charte de la Transition issue des Assises nationales du 25 mai...

BEPC 2024 : Un taux de succès de 35,79% au premier tour dans le Plateau central

Le jury I de Ziniaré a proclamé les résultats du premier tour de l’examen du BEPC 2024 le mardi 11 juin 2024. Des candidats...
spot_img

Autres articles

Burkina : Rémunération des prestations spécifiques, les décrets y relatifs abrogés

(Ouagadougou, 12 juin 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé ce mercredi, l’hebdomadaire Conseil des ministres. Selon...

Burkina : Un obus tombe dans la cour de la Télévision nationale

Un obus est tombé, dans la soirée de ce 12 juin 2024, dans la cour de la Télévision nationale du Burkina. Par la rédaction Les réseaux...

Campagne anti-larvaire au Burkina : le ministère de la santé à l’offensive contre le palu et la dengue

Le ministre en charge de la santé, Robert Kargougou, a lancé, le mardi 11 juin 2024 à Ouagadougou, les activités de lutte anti-larvaire. Des...

Charte révisée de la Transition : Harouna Dicko interpelle le Conseil constitutionnel

Le citoyen Harouna Dicko n’est pas d’accord avec certaines dispositions de la nouvelle Charte de la Transition issue des Assises nationales du 25 mai...

BEPC 2024 : Un taux de succès de 35,79% au premier tour dans le Plateau central

Le jury I de Ziniaré a proclamé les résultats du premier tour de l’examen du BEPC 2024 le mardi 11 juin 2024. Des candidats...