spot_img

Burkina : Le Faso Autrement exige la libération immédiate de Ablassé Ouédraogo

Publié le : 

Publié le : 

Ceci est un communiqué de parti politique le Faso Autrement sur l’arrestation de son président Ablassé Ouédraogo le dimanche 24 décembre 2023.

Le parti Le Faso Autrement informe l’opinion nationale et internationale que son Président, Dr Ablassé OUEDRAOGO, rentré de voyage le dimanche 24 décembre 2024 dans l’après-midi, a vu sa résidence de Ouaga 2000 subitement encerclée par des hommes armés encagoulés. Deux d’entre eux ont pénétré dans la cour pour demander au Dr Ablassé OUEDRAOGO de les suivre. Il n’a opposé aucune résistance et a été embarqué vers une destination inconnue.

Le parti Le Faso Autrement exprime son inquiétude, condamne et dénonce le kidnapping de l’ancien ministre des Affaires étrangères du Burkina Faso, un vrai patriote qui ne cesse de faire entendre sa voix malgré les adversités pour dénoncer les tares de la société et proposer des solutions. Le parti demande aux autorités de tout mettre en œuvre pour la préservation de sa dignité et pour éviter toute atteinte à son intégrité physique.

La Direction du parti exige sa libération immédiate sans conditions et prend pour témoin tous ses militantes et militants, les partis politiques, les organisations de la société civil, les organisations des droits de l’homme, tous les  Burkinabè épris de paix et de justice, la communauté Nationale et Internationale. Les individus qui ont perpétré cet enlèvement indigne seront tenus pour responsable de tout ce qui pourrait advenir au Dr Ablassé OUEDRAOGO maintenant âgé de 70 ans.

La Direction du parti exhorte ses militants à rester calmes et sereins et assure qu’ils seront informés du développement de la situation et du mot d’ordre à suivre. C’est ensemble que nous vaincrons le terrorisme et construirons un Burkina Faso uni et plus radieux dans la diversité d’opinions avec un même but. « Rien n’arrête une idée arrivée à son heure ».

Fait à Ouagadougou le 26 décembre 2023

La Direction du parti

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...

Burkina :La méthode japonaise «Do-nou » expliquée aux responsables de l’entretien routier

Le ministère des Infrastructures et du Désenclavement en collaboration avec l’Agence internationale de la coopération Japonaise (JICA) a effectué une sortie de terrain, ce...

Sécurité: à Tougan les populations saluent le retour régulier des convois

Les déplacements des populations de Tougan, sont de moins en moins pénibles depuis quelques semaines. Et pour cause, les convois escortés par les Forces...
spot_img

Autres articles

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...

Burkina :La méthode japonaise «Do-nou » expliquée aux responsables de l’entretien routier

Le ministère des Infrastructures et du Désenclavement en collaboration avec l’Agence internationale de la coopération Japonaise (JICA) a effectué une sortie de terrain, ce...

Sécurité: à Tougan les populations saluent le retour régulier des convois

Les déplacements des populations de Tougan, sont de moins en moins pénibles depuis quelques semaines. Et pour cause, les convois escortés par les Forces...