spot_img
spot_img

CAN Infos : Quelles sont les équipes favorites et les outsiders ?

Publié le : 

Publié le : 

La Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2023 démarre ce samedi 13 janvier 2024 en Côte d’Ivoire. Elle mettra en compétition 24 équipes. Quelles sont les forces en présence, les favoris et les outsiders ?

Par Issoufou Ouedraogo

La 34e édition de la CAN 2023 se déroulera sur 6 stades répartis dans 5 villes du pays à savoir Abidjan, Yamoussokro, Bouaké, Korogho et San Pédro.

Quant aux 24 équipes, elles sont réparties en 6 groupes de 4 et disputeront au total 52 matchs.

12 pays qui sont des anciens vainqueurs du trophée sont en lice pour la conquête du trophée. Ce qui annonce des matchs de grande qualité. Clin d’œil sur les prétendants au trophée.

Tous les regards sont tournés sur le Sénégal, le champion d’Afrique en titre. Les Lions de la Téranga remettent leur titre en jeu. Ils doivent éviter la malédiction du tenant du titre.

Sur le papier, les Lions de la Téranga partent favoris avec les joueurs qui composent la tanière, tels que Sadio Mané, Kalidou Koulibaly, Edouard Mendy, Pape Matar Sarr, Gana Gueye, Ismaïla Sarr, Illiman Ndiaye, Lamine Camara, meilleur jeune africain 2023.

Après le Sénégal, il y a les Lions de l’Atlas du Maroc. Demi-finaliste du dernier Mondial en 2022, le Maroc fait également figure de favori à cette CAN 2023. Walid Regragui et ses hommes seront surveillés comme de l’huile sur le feu.

Le Maroc au regard de son potentiel, doit continuer pour aller chercher une deuxième étoile après celle de 1976.

Les Pharaons d’Égypte, recordman avec 7 titres au palmarès, font partie des prétendants sérieux au titre. Finalistes malheureux en 2017 et 2021, Mohamed Salah et ses coéquipiers ont à cœur de faire mieux que ces finales perdues.

Il y a également l’Algérie, qui va tenter de laver son image après son élimination précoce lors de la précédente édition au Cameroun dès la phase de groupe.

Les Algériens, champions d’Afrique 2019 disposent d’atouts nécessaires pour aller loin dans cette compétition.

La Côte d’Ivoire, pays organisateur de cette 34e édition, n’est pas à négliger et apparaît comme un sérieux prétendant au titre. Son effectif est capable de relever le défi et pourra compter sur les millions d’Ivoiriens déjà gonflés à bloc derrière leur équipe.

Parmi les favoris, figure aussi les Super Eagles du Nigeria de Victor Osimhen, ballon d’or africain 2023. Éliminées en 8e de finale lors de la CAN 2021 au Cameroun, le Nigeria compte faire mieux avec son attaque de feu à cette CAN.

Il s’agit entre autres de Victor Osimhen, Samuel Chukwueze, Terem Moffi, Ademola Lookman.

Quant aux Etalons du Burkina Faso, vice-champions en 2013, médaillés de bronze en 2017, 4e place lors de la dernière CAN, les poulains de Velud ne sont pas au mieux de leur forme au regard des prestations lors des matchs de préparation.

Mais selon Hubert Velud, ses hommes disent être déterminés à se battre pour le trophée.

Parmi les équipes, il y a ceux qui sont considérés comme des outsiders. On a le Mali, la Tunisie, le Ghana, l’Afrique du Sud, le Cameroun, la Guinée Conakry, la Zambie. Ce sont des équipes qui peuvent bousculer l’ordre de la hiérarchie des prétendants au titre.

En rappel, l’Egypte est la nation la plus titrée avec 7 trophées de CAN. Après l’Egypte, suit le Cameroun avec 5 titres, le Ghana avec 4 titres, le Nigeria 3 titres, la Côte d’Ivoire 2 titres, l’Algérie 2 titres,.

La RD Congo a également obtenu 2 titres, le Sénégal 1 titre, la Zambie 1 titre, le Soudan 1 titre, la Tunisie 1 titre, l’Afrique du Sud 1 titre, le Maroc 1 titre, l’Éthiopie 1 titre et le Congo Brazzaville avec 1 titre.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina: Lutte contre l’extrémisme violent, les journalistes invités à prôner le vivre-ensemble

La Direction générale de la communication et des médias (DGCM) a organisé, ce jeudi 18 juillet 2024 à Gaoua, dans la région du Sud-Ouest,...

Transports en commun: TSR et STAF en tête des accidents

Le ministre des Transports et de la Mobilité urbaine, Roland Somda, a convoqué les responsables des sociétés de transport terrestre au Burkina, ce 18...

Burkina: 7 personnalités politiques entrent à l’ALT

L’Assemblée législative de Transition (ALT) du Burkina a accueilli sept nouveaux membres représentant les partis politiques conformément à l’article 15 de la Charte modifiée...

[Interview] : Présidence de la FBF : « Il faut que le président soit en dehors de certaines choses », Mahamadi Lamine Kouanda

Au lendemain du sacre de l’Etoile finale de Ouagadougou (EFO) qui a remporté pour la 15e fois la Coupe du Faso en football, Mahamadi...

Direction générale des impôts: démenti d’un recrutement

La Directrice générale des Impôts, Eliane T. Djiguemdé, dans un communiqué publié ce 17 juillet 2024, dément un avis de recrutement prétendument émis par...
spot_img

Autres articles

Burkina: Lutte contre l’extrémisme violent, les journalistes invités à prôner le vivre-ensemble

La Direction générale de la communication et des médias (DGCM) a organisé, ce jeudi 18 juillet 2024 à Gaoua, dans la région du Sud-Ouest,...

Transports en commun: TSR et STAF en tête des accidents

Le ministre des Transports et de la Mobilité urbaine, Roland Somda, a convoqué les responsables des sociétés de transport terrestre au Burkina, ce 18...

Burkina: 7 personnalités politiques entrent à l’ALT

L’Assemblée législative de Transition (ALT) du Burkina a accueilli sept nouveaux membres représentant les partis politiques conformément à l’article 15 de la Charte modifiée...

[Interview] : Présidence de la FBF : « Il faut que le président soit en dehors de certaines choses », Mahamadi Lamine Kouanda

Au lendemain du sacre de l’Etoile finale de Ouagadougou (EFO) qui a remporté pour la 15e fois la Coupe du Faso en football, Mahamadi...

Direction générale des impôts: démenti d’un recrutement

La Directrice générale des Impôts, Eliane T. Djiguemdé, dans un communiqué publié ce 17 juillet 2024, dément un avis de recrutement prétendument émis par...