spot_img
spot_img

Mali : Des taxis électriques mis en circulation

Publié le : 

Publié le : 

IBI group a procédé le 09 mars 2024 au lancement de ses taxis électriques au Mali. Ces taxis 100% électriques réduisent fortement l’utilisation du carburant et le coût du transport. L’information est donnée par Mali-Online.

Par Prisca Konkobo 

IBI group en même temps qu’il profite du soleil qui brille fortement dans le ciel du Malil veut soulager les populations du coût élevé du transport. Ainsi, le 9 mars 2024, il a mis en circulation des taxis électriques.

Selon Ibrahima Diawara, PDG du group,  “un véhicule thermique qui marche à gasoil coûte 100 FCFA par kilomètre, si ce sont les petits véhicules, et 200 FCFA si ce sont les gros cylindrés”, dit-il.

Mais avec les voitures électriques “c’est chaque kilowatt c’est 12 km. C’est moins de 15 FCFA par km”. Il affirme par ailleurs que ces véhicules électriques possèdent une autonomie de 300km.

Selon le ministre de l’industrie et du commerce du Mali, Moussa Alassane Diallo, ce projet innovant va contribuer à booster l’économie malienne.

Ces véhicules contribuent à avoir des innovations dans le domaine du transport, à améliorer le secteur du transport dans notre économie. Ce projet va contribuer à réduire la facture d’importations des hydrocarbures”, affirme-il.

IBI group ne souhaite pas s’arrêter là. Il compte, dans son plan de développement, mettre en place une usine de montage de véhicules électriques.

Lors de sa rencontre avec les Forces de vives du Centre-est, à l’occasion du 8 mars, le Président de la transition, le Capitaine Ibrahim Traoré, a exprimé l’idée de la création d’une usine de production de voitures électriques.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...
spot_img

Autres articles

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...