spot_img

Burkina Faso : Le parti politique NTD poursuivi en justice pour « complicité de blanchiment de capitaux »

Publié le : 

Publié le : 

Le parti politique Nouveau temps pour la démocratie (NTD) dirigé par l’ex-ministre des transports, M. Vincent Dabilgou est poursuivi en justice pour des faits de « complicité de financement occulte de parti politique et complicité de blanchiment de capitaux.» La poursuite a été formulée ce 16 mars 2023 à l’ouverture de l’audience où M. Dabilgou est lui-même poursuivi pour «financement occulte de parti politique».

Par Daouda Kiekieta

Le procès de l’ancien ministre des transports M. Vincent Dabilgou a repris ce 16 mars au Tribunal de grande instance Ouaga I.

Après les renvois des 16 février et 2 mars 2023, le procès a été à nouveau renvoyé cette fois-ci à la demande du Nouveau temps pour le démocratie (NTD) à travers son président M. Dabilgou, pour se constituer un avocat.

En effet, c’est la première fois que le NTD comparait dans cette procédure pénale. C’est pourquoi, les avocats de M. Vincent Dabilgou et les autres prévenus ont estimé qu’il « revenait au parti de dire s’il consent d’être jugé sans la présence d’un avocat ».

A la barre, M. Dabilgou, président du NTD, a rappelé qu’il a été entendu par l’Autorité supérieure du contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC) pour sa gestion à la tête du Ministère des transports de la mobilité urbaine. Comme pour dire que l’inculpation de son parti n’est pas ressorti dans l’audition de l’ASCE-LC.

« Dans cette procédure, je me retrouve au milieu de deux dossiers où je suis poursuivi en tant qu’ancien ministre et président d’un parti politique. Je n’ai pas eu le temps de consulter les instances de notre parti. Il faut que les instances du parti soient informées et qu’elles décident de désigner un avocat », explique M. Vincent Dabilgou.

Pour le parquet, cela ne tient pas la route car M. Dabilgou a été « entendu en enquête préliminaire en tant que représentant légal de son parti dans la procédure contre le NTD ».

Une manière de dire que M. Dabilgou a répondu par « l’affirmative » dans le procès-verbal de l’audition, qu’il représentait le parti et par conséquent, « il n’a pas besoin de consulter une quelconque instance ».

« Les enjeux sont énormes. Je souhaite un renvoi pour constituer un avocat » pour défendre les intérêts du parti, a lancé le président du NTD, M. Vincent Dabilgou.

Sur ces déclarations, le tribunal a prononcé un renvoi du procès au 20 mars 2023 pour « jonction éventuelle » entre le dossier inculpant Vincent et celui-ci mettant en cause son parti le NTD.

M. Dabilgou président du NTD est accusé avec plusieurs autres personnes, de « financement occulte de parti politique, détournement de deniers publics, blanchiment de capitaux ».

Depuis le 10 février 2023, il est écroué à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO).

Lire aussi: Burkina Faso : « Le tribunal n’est pas compétent pour juger M. Vincent Dabilgou» Me Christophe Birba

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Togo/Élections:  650 millions FCFA pour soutenir les candidats 

Dans le cadre des élections législatives et régionales prévues le 29 avril 2024 au Togo, le gouvernement a débloqué la somme de 650 millions...

Coopération : Le Mali obtient 150 millions de litres de gasoil du Niger

Le Mali et le Niger ont signé un accord de partenariat le lundi 16 avril 2024 à Koulouba,  visant à vendre 150 millions de...

Burkina/Relecture de textes : Les magistrats refusent l’invitation de travail sur leur statut

Les syndicats de magistrats au Burkina Faso, dans une note datée du 14 avril, ont décliné l'invitation du président de la Commission des affaires...

Crise politique : une mission exploratoire de la CEDEAO au Togo

La Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) a déployé une mission exploratoire au Togo. Objectif : mieux comprendre les événements politiques...

Burkina: Conseil constitutionnel, trois nouveaux membres prêtent serment

Le président de la transition, le Capitaine Ibrahim Traoré, a présidé ce lundi 15 avril 2024, à Ouagadougou, la cérémonie de prestation de serment...
spot_img

Autres articles

Soutenance de thèse de doctorat en médecine : Youssef Ouédraogo obtient la mention très honorable

Ibrahim Youssef Lucas Ouédraogo a soutenu sa thèse de Doctorat d’État en Médecine à l’Université Joseph -Ki Zerbo de Ouagadougou. C’était au cours d’une...

Togo/Élections:  650 millions FCFA pour soutenir les candidats 

Dans le cadre des élections législatives et régionales prévues le 29 avril 2024 au Togo, le gouvernement a débloqué la somme de 650 millions...

Burkina/Ziniaré : le directeur régional des Mines Anselme Dabiré prend fonction

Le nouveau directeur régional des mines et carrières de la région du plateau central, s’appelle désormais Anselme Dabiré. Ingénieur des travaux et des mines,...

Burkina: Bientôt une centrale solaire à Donsin

L' Assemblée Législative de Transition (ALT) a unanimement approuvé le mardi 16 avril à Ouagadougou, le projet de loi portant autorisation de ratification de...

Coopération : Le Mali obtient 150 millions de litres de gasoil du Niger

Le Mali et le Niger ont signé un accord de partenariat le lundi 16 avril 2024 à Koulouba,  visant à vendre 150 millions de...