spot_img
spot_img

Burkina : Savane médias fermé pour impôts non payés

Publié le : 

Publié le : 

La direction de Savane médias a annoncé , ce 24 avril 2024, la fermeture de ses locaux par les services des impôts selon une annonce du groupe de médias sur sa page facebook.

Par Prisca Konkobo 

Savane médias a reçu la visite des services des impôts ce 24 avril 2024. Au grand dam du média, la visite s’est soldée par la fermeture de ses locaux. Et pour cause «impayés d’impôts». «La Direction est à pied d’œuvre pour trouver une solution dans les meilleurs délais», rassure le groupe de média dans un communiqué publié sur sa page Facebook ce mercredi.

Savane médias est l’un des plus grand groupe privé de presse au Burkina Faso. La radio et la télévision sont des médias de masse qui informent une large proportion des populations burkinabè surtout dans les langues locales. Les programmes de ce groupe de média sont très synchronisés par les radios communautaires dans les provinces.

Selon l’un des derniers sondages d’audience au Burkina, Savane Fm arrive en tête devant la radio nationale.

Au Burkina Faso, ce n’est pas la première fois que le fisc ferme les portes d’un média. Le dernier cas en date qui a fait couler beaucoup d’encre est celui du bimensuel d’investigation, le journal L’Évènement qui avait été contraint de fermer ses portes pour «non-respect de ses engagements fiscaux».

Ses locaux ont été mis sous scellés le 2 juin 2023 «sans aucun préavis de fermeture». Le journal a rouvert ses locaux le 9 juin 2023.

La situation économique des médias reste morose dans presque tous les médias du pays depuis plusieurs années. Ils sont confrontés surtout aux problèmes des impôts. Ceux-ci réclament régulièrement aussi le paiement de leurs dettes vis à vis parfois des services de l’état et d’autres structures privées. Mais les recouvrements demeurent un casse tête chinois.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...

Burkina/Sécurité : L’éducation à la vie familiale, une clé de résilience contre le terrorisme 

Le salon international de la famille de Ouagadougou s'est ouvert le vendredi 17 mai 2024 dans la capitale burkinabè. A l’occasion, Jean Marie Tiendrebeogo,...

Burkina/Finance : Une «Nuit des bâtisseurs », pour célébrer les 50 ans d’existence du RCPB

Le Réseau des caisses populaires du Burkina (RCPB) a organisé, le 17 mai 2024, à Ouagadougou, une cérémonie appelée «Nuit des bâtisseurs », pour...
spot_img

Autres articles

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...

Burkina/Sécurité : L’éducation à la vie familiale, une clé de résilience contre le terrorisme 

Le salon international de la famille de Ouagadougou s'est ouvert le vendredi 17 mai 2024 dans la capitale burkinabè. A l’occasion, Jean Marie Tiendrebeogo,...

Burkina/Finance : Une «Nuit des bâtisseurs », pour célébrer les 50 ans d’existence du RCPB

Le Réseau des caisses populaires du Burkina (RCPB) a organisé, le 17 mai 2024, à Ouagadougou, une cérémonie appelée «Nuit des bâtisseurs », pour...