spot_img
spot_img

Burkina : le gouvernement suspend l’autorisation d’exportation de l’or

Publié le : 

Publié le : 

Le ministre de l’Énergie, des Mines et des Carrières du Burkina Faso, Yacouba Zabré Gouba, a annoncé le 20 février 2024, à travers un communiqué, la suspension de l’autorisation d’exportation de l’or et d’autres substances précieuses produites de manière artisanale et semi-mécanisée.

Par André-Martin Bado

Dans ce communiqué, le ministre de l’Énergie, des Mines et des Carrières du Burkina Faso, Yacouba Zabré Gouba, a annoncé la « suspension immédiate » de l’autorisation d’exportation de l’or et d’autres substances précieuses issues de l’exploitation artisanale et semi-mécanisée.

Cette mesure, entrée en vigueur le 20 février 2024, vise à réformer en profondeur le secteur minier du Burkina Faso, avec pour objectif principal de renforcer sa transparence et de restructurer la manière dont ces ressources essentielles sont commercialisées, afin de profiter davantage à l’économie nationale.

«Cette suspension fait suite au besoin d’assainissement du secteur et traduit la volonté du gouvernement de mieux organiser la commercialisation de l’or et des autres substances précieuses», a dit le ministre Gouba.

Il a expliqué que pendant cette période, les entreprises minières désirant exporter leurs produits doivent collaborer avec la Société Nationale des Substances Précieuses (SONASP) pour effectuer leurs transactions et recevoir leur paiement.

Cette mesure vise à centraliser les opérations et à garantir une meilleure traçabilité des flux d’or et d’autres substances précieuses.

Le ministre a également souligné l’importance de la collaboration et du civisme de tous les acteurs du secteur pour garantir la mise en œuvre effective de cette suspension.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre d’une volonté plus large de favoriser une exploitation minière responsable et durable au Burkina Faso, tout en maximisant les retombées économiques au profit de la population.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...
spot_img

Autres articles

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...