spot_img
spot_img

Congrès du SYNAF: l’avocat et les transitions politiques au cœur des débats à Bobo-Dioulasso

Publié le : 

Publié le : 

Le 5e congrès ordinaire du Syndicat des Avocats du Burkina Faso (SYNAF) s’est ouvert ce jeudi 25 avril 2024 à Bobo-Dioulasso et prendra fin le 27 avril prochain. Il sera question pour les avocats de réfléchir sur le thème : «Avocat et transitions politiques au Burkina: précautions et responsabilités».

Par Kapidougou, Correspondant Houet 

«Depuis 1970, le Burkina Faso a connu beaucoup de transitions. Transitions au cours desquelles les avocats sont mis en difficulté  parce qu’il y a la violation des droits de l’homme, et nous avons des difficultés d’exercice» a déclaré Me Olivier Yelkouni, secrétaire général du syndicat des avocat du Burkina (SYNAF).

C’est fort de ce constat que le rendez-vous de Bobo-Dioulasso met l’accent sur le rôle et la responsabilité des professionnels du droit pendant les périodes de transition.

A travers conférences et panels, les participants à ce congrès ordinaire seront édifiés sur leur rôle et leur place dans la transition. Entre autres modules qui seront développés au cours de ces trois jours d’échanges : La leçon inaugurale sur la transitologie.

Selon Me Victoria Nebié, avocate au barreau du Burkina, de ce cadre de rencontre naîtront des résolutions fortes pour le respect des droits humains, afin d’affiner le rôle et la responsabilité des avocats dans le processus transitionnel du Burkina Faso.

Ce 5e congrès ordinaire du Syndicat des avocats du Burkina connaîtra également le renouvellement du bureau exécutif du Syndicat national des avocats du Burkina (SYNAF).

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina : Rémunération des prestations spécifiques, les décrets y relatifs abrogés

(Ouagadougou, 12 juin 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé ce mercredi, l’hebdomadaire Conseil des ministres. Selon...

Burkina : Un obus tombe dans la cour de la Télévision nationale

Un obus est tombé, dans la soirée de ce 12 juin 2024, dans la cour de la Télévision nationale du Burkina. Par la rédaction Les réseaux...

Campagne anti-larvaire au Burkina : le ministère de la santé à l’offensive contre le palu et la dengue

Le ministre en charge de la santé, Robert Kargougou, a lancé, le mardi 11 juin 2024 à Ouagadougou, les activités de lutte anti-larvaire. Des...

Charte révisée de la Transition : Harouna Dicko interpelle le Conseil constitutionnel

Le citoyen Harouna Dicko n’est pas d’accord avec certaines dispositions de la nouvelle Charte de la Transition issue des Assises nationales du 25 mai...

BEPC 2024 : Un taux de succès de 35,79% au premier tour dans le Plateau central

Le jury I de Ziniaré a proclamé les résultats du premier tour de l’examen du BEPC 2024 le mardi 11 juin 2024. Des candidats...
spot_img

Autres articles

Burkina : Rémunération des prestations spécifiques, les décrets y relatifs abrogés

(Ouagadougou, 12 juin 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé ce mercredi, l’hebdomadaire Conseil des ministres. Selon...

Burkina : Un obus tombe dans la cour de la Télévision nationale

Un obus est tombé, dans la soirée de ce 12 juin 2024, dans la cour de la Télévision nationale du Burkina. Par la rédaction Les réseaux...

Campagne anti-larvaire au Burkina : le ministère de la santé à l’offensive contre le palu et la dengue

Le ministre en charge de la santé, Robert Kargougou, a lancé, le mardi 11 juin 2024 à Ouagadougou, les activités de lutte anti-larvaire. Des...

Charte révisée de la Transition : Harouna Dicko interpelle le Conseil constitutionnel

Le citoyen Harouna Dicko n’est pas d’accord avec certaines dispositions de la nouvelle Charte de la Transition issue des Assises nationales du 25 mai...

BEPC 2024 : Un taux de succès de 35,79% au premier tour dans le Plateau central

Le jury I de Ziniaré a proclamé les résultats du premier tour de l’examen du BEPC 2024 le mardi 11 juin 2024. Des candidats...