Home Diplomatie Burkina:Human Right Watch et des ONG panafricaines invitent le Burkina à voter...

Burkina:Human Right Watch et des ONG panafricaines invitent le Burkina à voter pour une résolution à Genève vendredi

0
Ministre des affaires étrangères Alpha Barry au milieu,ministre de la justice Réné Bagoro à droite et l'Ambassadeur Eric Tiare à gauche
Ministre des affaires étrangères Alpha Barry au milieu,ministre de la justice Réné Bagoro à droite et l'Ambassadeur Eric Tiare à gauche

Par La Rédaction

La mort de George Floyd aux Etats Unis continue de susciter l’indignation de millions de personnes.Considéré comme le dernier en date d’une longue liste de meurtres de noirs commis par la police aux États-Unis, avec très peu ou pas de responsabilité établie à l’encontre des coupables,le groupe africain(les pays de l’union africaine) ont porté une résolution sur la table du conseil des droits de l’homme à Genève,en Suisse,a appris Libreinfo.net.

Les défenseurs de la résolution(pays comme ONG) souhaitent qu’elle soit dirigée spécifiquement aux Etats Unis. Pour ceux ci la résolution doit condamner clairement le racisme fait aux noirs aux Etats Unis. Pour ceux-ci la résolution doit condamner clairement le racisme fait aux noirs aux Etats Unis. Cependant, certaines délégations (dont le Burkina Faso et d’autres pays Africains comme l’Egypte) ont demandé une résolution générique qui aborderait le racisme de manière globale, mais qui ne serait pas spécifique aux Etats-Unis.

Des organisations de défense de droits humains y voient une pression des Etats Unis et de l’occident dans cette manière de faire.Elles invitent donc le Burkina Faso,le Sénégal,l’Egypte et tout autre Etat à voter plutôt favorable à la première proposition avec les Etats Unis nommément cités .Ces organisations soutiennent que la voix du Burkina est très importante dans ce vote au regard du sens aigu du patriotisme et civisme burkinabé ainsi que de ses efforts dans le domaine des droits humains au Burkina. Il faut le rappeler également depuis 2018,le Burkina fait parti des 43 pays membres décideur du conseil international des droits de l’homme pour un mandat d’une durée de trois ans.

Le Burkina va t-il changer sa position pour le vote de ce vendredi 19 juin à Genève?C’est le souhait des ONG panafricaines et plusieurs autres pays.
Pour l’heure,c’est le Nigéria et l’Angola sur le continent qui défendent mordicus l’adoption de la résolution avec mention spécifiquement aux Etats-Unis.

Les Organisations des droits des humains appellent les pays africains à rester fort et unis face aux pressions des autres Etats.
www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
30 ⁄ 6 =