spot_img

CAN Infos : Les autobus de la SOTRA caillassés après la défaite des Eléphants 

Publié le : 

Publié le : 

Après la lourde défaite des Éléphants de la Côte d’Ivoire face au Nzalang Nacional de la Guinée Équatoriale (0-4) lors de la troisième journée du groupe A de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2023, des scènes de violence ont éclaté à Abidjan, mettant en danger la sécurité publique.

Par André-Martin Bado 

La soirée du lundi 22 janvier 2024 a pris une tournure à Abidjan suite à la défaite des Éléphants de la Côte d’Ivoire face au Nzalang Nacional de la Guinée Équatoriale lors de la 34e édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2023.

Les Éléphants ont subi une déroute de 4-0, déclenchant des réactions violentes de prétendus supporters ivoiriens et mettant en danger la sécurité publique.

Des autobus de la Société des transports abidjanais (SOTRA), entreprise publique de transport en commun, ont été la cible de caillassages.

Ces actes ont été perpétrés par des individus se revendiquant comme des supporters ivoiriens, manifestant leur frustration face à la performance décevante de l’équipe nationale de football.

Les faits se sont déroulés aux abords du stade olympique Alassane Ouattara d’Ébimpé, dans le nord d’Abidjan, où de nombreux supporters s’étaient rassemblés pour soutenir leur équipe nationale, des individus frustrés ont exprimé leur colère de manière destructive.

À la suite de la défaite, ces individus ont fait preuve d’incivisme en lançant des pierres sur les autobus de la SOTRA, mettant en péril l’intégrité physique des personnes présentes.

Cette défaite compromet sérieusement les chances de la Côte d’Ivoire de se qualifier pour les huitièmes de finale de la CAN 2023.

Alors que le pays reste en lice en tant que meilleurs troisièmes, la route vers la qualification semble semée d’embûches, nécessitant des performances exceptionnelles dans les matchs à venir.

Au-delà des implications sportives, les actes de vandalisme perpétrés par ces soi-disant supporters soulèvent des préoccupations quant à l’image du pays et la sécurité publique lors des grands événements sportifs.

Appel à la retenue et à la réflexion de la CONASU

Après les incidents, le président du présidium de la Coordination nationale des supporters de Côte d’Ivoire (CONASU), Zanga Coulibaly, a lancé un appel à la retenue et au calme.

Il a exprimé la profonde douleur ressentie par les Ivoiriens et a souligné que des leçons devraient être tirées de cette déconvenue des Éléphants. « Chers ivoiriens, nous sentons de manière naturelle et légitime notre découragement partout en Côte d’Ivoire après cette humiliation de notre équipe nationale. La douleur est profonde».

M.Coulibaly a également rappelé les efforts du président Alassane Ouattara pour soutenir l’équipe nationale, exhortant les citoyens à rester dignes malgré la déception.

«Quand on regarde tout ce qui a été fait par le président Alassane Ouattara, grand bâtisseur des temps modernes. Il a mis tout en œuvre pour que nos Éléphants soient victorieux dans cette Can de l’hospitalité. Mais le découragement est là avec la lourde défaite. Nous demandons à chacun de rester calme et digne », a déclaré le président de la CONASU

Il a annoncé qu’un bilan plus approfondi serait effectué dans les jours à venir, soulignant la nécessité de discussions civilisées entre la CONASU, l’équipe nationale de Côte d’Ivoire, la Fédération ivoirienne de football (FIF), et la Commission d’organisation de la CAN (COCAN).

La Côte d’Ivoire se retrouve face à une situation délicate, à la fois sur le plan sportif et social, mettant en lumière l’importance de la maîtrise de soi et du fair-play, même dans les moments difficiles du sport.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina/Justice: le procès Adama Siguiré reprend ce lundi matin au TGI Ouaga I

Le procès CGT-B contre l'écrivain Adama Siguiré pour diffamation reprend ce 4 mars 2024 au Tribunal de grande instance Ouaga I. Par Nicolas Bazié À l'audience...

Tribune: Pourquoi donner de l’argent public aux partis politiques ?

Ceci est une tribune de Bahan Cheick sur la subvention des partis politiques. Un parti politique est un regroupement de personnes partageant les mêmes rêves,...

Épanouissement des jeunes : compassion international lance la compétition « Mon Talent »

Le samedi 2 mars 2024 sur le terrain de la commune rurale de Saaba, l’ONG compassion international et ses partenaires ont procédé au lancement...

Athlétisme : Hugues Fabrice Zango de nouveau champion du monde

L'athlète burkinabè Hugues Fabrice Zango a été couronné de nouveau, champion du monde à Glasgow en Ecosse au championnat mondial d'athlétisme en salle, le...

Ouahigouya : supposé massacre de 170 personnes, le procureur ouvre une enquête

Le procureur du Faso près le Tribunal de grande instance (TGI) de Ouahigouya, chef-lieu de la région du Nord du Burkina Faso, dit diligenter...
spot_img

Autres articles

Burkina/Justice: le procès Adama Siguiré reprend ce lundi matin au TGI Ouaga I

Le procès CGT-B contre l'écrivain Adama Siguiré pour diffamation reprend ce 4 mars 2024 au Tribunal de grande instance Ouaga I. Par Nicolas Bazié À l'audience...

Tribune: Pourquoi donner de l’argent public aux partis politiques ?

Ceci est une tribune de Bahan Cheick sur la subvention des partis politiques. Un parti politique est un regroupement de personnes partageant les mêmes rêves,...

Épanouissement des jeunes : compassion international lance la compétition « Mon Talent »

Le samedi 2 mars 2024 sur le terrain de la commune rurale de Saaba, l’ONG compassion international et ses partenaires ont procédé au lancement...

Athlétisme : Hugues Fabrice Zango de nouveau champion du monde

L'athlète burkinabè Hugues Fabrice Zango a été couronné de nouveau, champion du monde à Glasgow en Ecosse au championnat mondial d'athlétisme en salle, le...

Ouahigouya : supposé massacre de 170 personnes, le procureur ouvre une enquête

Le procureur du Faso près le Tribunal de grande instance (TGI) de Ouahigouya, chef-lieu de la région du Nord du Burkina Faso, dit diligenter...