spot_img

CAN 2023 : la CAF se saisit du dossier de l’altercation entre Regragui et Mbemba

Publié le : 

Publié le : 

La Confédération Africaine de Football (CAF) a annoncé, ce mardi 23 janvier 2024, l’ouverture d’une enquête sur les incidents survenus à la fin de match tendue entre le Maroc et la République Démocratique du Congo. C’était le dimanche 21 janvier 2024 au stade Laurent Pokou de San Pedro. 

Par Issoufou Ouedraogo 

La fin de match très tendue entre le Maroc et la République Démocratique du Congo ne sera pas sans conséquence.

La Confédération Africaine de Football (CAF) a annoncé, ce mardi 23 janvier 2024, l’ouverture d’une enquête sur l’échauffourée générale au coup de sifflet final entre les deux équipes, lors du deuxième match de poule de la CAN 2023.

Dans un communiqué, la CAF explique que son enquête a été ouverte « contre la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) et la Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) suite à des incidents d’après-match survenus lors de la Coupe d’Afrique des Nations TotalEnergies CAF Côte d’Ivoire 2023 entre le Maroc et la République Démocratique du Congo ». Elle ajoute qu’elle ne fera « aucun commentaire à ce sujet tant que l’enquête n’est pas terminée ».

En effet, lors du match entre le Maroc et la République démocratique du Congo (1-1), au coup de sifflet final, une altercation avait éclaté entre le capitaine de la RDC, Chancel Mbemba et le sélectionneur des Lions de l’Atlas au moment de leur poignée de main.

Le reste des joueurs et des staffs étaient alors intervenus sur la pelouse du Stade Laurent Pokou de San Pedro (Côte d’Ivoire) dans la confusion.

Les deux principaux protagonistes avaient, ensuite, donné leur version par média interposé sur le départ de l’embrouille, issu d’un temps additionnel déjà houleux entre les deux hommes.

Le lundi 22 janvier 2024, la Fédération marocaine avait tenté de calmer le jeu, toujours dans un communiqué, rappelant les « relations particulières et historiques » entre les deux pays tout en déplorant « l’accusation de tout acte anti-sportifs ».

La question qui se pose désormais est de savoir pourquoi la CAF a-t-elle attendu plus de 24 heures avant de lancer ladite enquête ?

www.librinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Promotion immobilière : la commune de Bobo Dioulasso met en garde les « brebis galeuses» 

Le président de la délégation spéciale de la commune de Bobo-Dioulasso a rencontré, ce mardi 20 février 2024, les responsables d’agences immobilières de Sya....

CAN 2025 : Les affiches du tour préliminaire sont dévoilées

La Confédération africaine de Football (CAF) a procédé, au tirage au sort des phases préliminaires pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations...

Burkina : l’ONG Compassion international célèbre ses 20 ans d’exercice

« 20 ans de Développement holistique des Enfants et des jeunes au Burkina Faso : Résilience et Pérennisation pour un impact durable ». C’est...

Guinée : mésentente au sommet de l’État, le gouvernement dissout

Le Président de la Transition de la République de la Guinée, le général Mamadi Doumbouya a dissous le gouvernement le lundi 19 février 2024...

Pays de l’AES: SONABEL, EDM SA et NIGELEC pour une coopération plus soutenue en matière d’énergie

Les responsables des sociétés d’énergie EDM SA du Mali, NIGELEC du Niger et SONABEL du Burkina, toutes appartenant aux pays membres de l’Alliance des...
spot_img

Autres articles

Promotion immobilière : la commune de Bobo Dioulasso met en garde les « brebis galeuses» 

Le président de la délégation spéciale de la commune de Bobo-Dioulasso a rencontré, ce mardi 20 février 2024, les responsables d’agences immobilières de Sya....

CAN 2025 : Les affiches du tour préliminaire sont dévoilées

La Confédération africaine de Football (CAF) a procédé, au tirage au sort des phases préliminaires pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations...

Burkina : l’ONG Compassion international célèbre ses 20 ans d’exercice

« 20 ans de Développement holistique des Enfants et des jeunes au Burkina Faso : Résilience et Pérennisation pour un impact durable ». C’est...

Guinée : mésentente au sommet de l’État, le gouvernement dissout

Le Président de la Transition de la République de la Guinée, le général Mamadi Doumbouya a dissous le gouvernement le lundi 19 février 2024...

Pays de l’AES: SONABEL, EDM SA et NIGELEC pour une coopération plus soutenue en matière d’énergie

Les responsables des sociétés d’énergie EDM SA du Mali, NIGELEC du Niger et SONABEL du Burkina, toutes appartenant aux pays membres de l’Alliance des...