Accueil Sport COUPE CAF : Les Colombes peuvent encore écrire l’histoire

COUPE CAF : Les Colombes peuvent encore écrire l’histoire

Les supporters burkinabè peuvent être déçus de n’avoir toujours pas encore assisté au premier but de Salitas dans cette phase de poule qui est à sa 4e journée. Mais, le club est tout de même sur la bonne voie.
En concedant le nul vierge au Stade du 4-Août ce dimanche 3 mars, contre le redoutable Club Sportif Sfaxien de Tunis, le club du Colonel Yacouba Ouédraogo enregistre seulement son 3e point dans cette phase de groupe sur un total de 12 points possibles.

On est loin de la moyenne, mais au regard des performances réalisées et des perspectives de qualification, les hommes de Ladji Coulibaly sont à féliciter.

Avant ce match, l’adversaire de Salitas était leader du groupe. Aussi, en deux rencontres, le club ouagalais ne concède aucun but à l’ogre tunisien. Les Orange-et-Verts sont la seule équipe à n’avoir pas encore pris de but contre l’actuel leader du groupe, un autre monstre tunisien.

Certes, l’objectif visé reste la qualification ; mais contrairement à ce qu’on peut dire ou croire, celle-ci n’est pas compromise. Salitas jouera dimanche 10 mars contre les nigérians d’Enugu Rangers. En cas de victoire, le club burkinabè aura fait un grand pas. Puisqu’au dernier match, Salitas sera opposé à l’actuel leader du groupe qui aurait probablement déjà validé sa qualification. Gagner à Sousse ne sera donc pas impossible . On se rappelait que si l’arbitage avait été impartial, Salitas serait déjà revenu de Tunisie avec 3 points contre le CS sfaxien.

C’est dire que rien n’est encore perdu et que les Colombes peuvent encore écrire l’histoire avec une encre indélébile. Mais pour cela, il faudra absolument s’imposer face aux nigérians. Et pour s’imposer, il ne faut pas seulement créer des occasions de buts, il faut les transformer.

Marcel YE
Libreinfo.net

Commenter

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
25 − 19 =