Accueil Société Covid-19 : Oxfam déplore l’incapacité de la communauté internationale à réduire les...

Covid-19 : Oxfam déplore l’incapacité de la communauté internationale à réduire les risques de propagation dans les pays en conflits

A travers un communiqué rendu public le 12 mai, l’ONG internationale Oxfam a exprimé son regret par rapport au constat que la communauté internationale n’arrive pas à s’accorder sur le principe et sur l’opérationnalisation d’un cessez-le-feu dans les contrées en proie aux conflits armés.

Par la Rédaction

Inspiré de son rapport intitulé « Conflict in the time of coronavirus », ce communiqué révèle que le vendredi 8 mai, les États-Unis ont refusé de voter une résolution de l’ONU en faveur d’un cessez-le-feu mondial. Selon Oxfam, il s’agit là, d’un nouvel échec qui vient s’ajouter à la longue liste de défaites dans les tentatives de mettre fin aux conflits, à un moment où la paix et la coopération internationales sont plus que jamais nécessaires.

L’ONG internationale déplore le fait que des « efforts menés par la communauté internationale afin de mettre en place un cessez-le-feu mondial » pour que les « pays déchirés » par des conflits « puissent contrer la propagation du coronavirus et ainsi sauver des millions de vie » se soient jusque-là « soldés par un échec retentissant ».

A en croire Oxfam, ces conflits mettent en péril des millions de personnes dans des régions où les systèmes de santé sont paralysés et où des hôpitaux font les frais de bombardements. Bien d’autres personnes se retrouvent obligées de fuir pour rejoindre des camps surpeuplés où des conditions déplorables favorisent la propagation du virus. Ce qui, selon l’ONG, expose environ deux milliards de personnes à la contamination à la Covid-19.

Or au même moment, les grandes puissances font des dépenses colossales en matière d’armements. C’est du moins, ce que révèle Oxfam en précisant que « Fin avril, la branche de BAE Systems au Royaume-Uni a envoyé un avion-cargo en Arabie saoudite », « La Russie a des commandes de tanks blindés qui ont été testés en Syrie », « La France continue d’alimenter la guerre au Yémen en vendant des armes à l’Arabie saoudite, « L’Allemagne a autorisé la vente d’un sous-marin à l’Égypte en avril », « Le mois dernier, le Canada a levé la suspension sur les exportations d’armes en Arabie saoudite. »

www.libreinfo.net