Accueil Economie Covid-19 : reprise timide des activités de transport à Koudougou

Covid-19 : reprise timide des activités de transport à Koudougou

Un car de la compagnie SKI arrivant de Ouagadougou/Libreinfo.net

Les transporteurs ont repris du service depuis le 5 mai sur toute l’étendue du territoire. Cette reprise fait suite à la suspension de la quarantaine des villes dans le cadre de la lutte contre le covid-19. A Koudougou, ville située à une centaine de kilomètre à l’ouest de la capitale, le trafic se déroule timidement. Cependant, les compagnies de transport essaient de se conformer aux consignes d’hygiène prises par le gouvernement. C’est le constat que Libreinfo.net a pu faire.

Par  Pacôme Zongo, correspondant Boulkiemdé

A la gare routière de Koudougou, ce 05 mai 2020, la reprise des activités est effective : des minibus de transport qui embarquent, des dames qui tenant des oignons, qui des oranges, qui des gâteaux courent dans tous les sens pour présenter leurs produits aux voyageurs.

Mais l’affluence habituelle n’était pas encore au rendez-vous. Ce sont des cars, à moitié plein, qui sortent de Koudougou et arrivent d’autres localités.  A la compagnie de transport SBTA, un car en provenance de Ouagadougou stationne. Il est près de 9 heures. Habiba Kaboré, une passagère ayant emprunté ledit car de 6 heures raconte son voyage : « Je viens d’arriver de Ouaga. J’ai emprunté le car de 06 heures pour Koudougou. Nous n’étions pas nombreux dans le car. Il y avait suffisamment de places pour tout le monde. Je peux donc vous dire que c’est une réalité, la reprise des transports », a-t-elle declaré.

La reprise des activités est bien une réalité mais dans une timidité, nous souffle un guichetier ayant requis l’anonymat à la compagnie SBTA : « Comme vous pouvez le constater, il n’y a pratiquement personne. Depuis ce matin, des personnes nous appellent pour avoir la confirmation de la reprise de nos activités », a-t-il indiqué. Pour lui, cette situation est en partie liée au fait que la reprise des cours, fixée pour le 11 mai pour certains, et le 25 pour d’autres, n’est pas encore effective.  Il dit donc espérer une plus grande affluence les jours à venir.

Au niveau de la compagnie TSR Cheick Soré, un passager, confirme son ticket de voyage pour Ouagadougou. Car il y a bien longtemps dit-il, il attendait la levée de cette mesure. Il salue l’allégement des restrictions des libertés de façon globale, et invite tous les citoyens au respect des mesures d’hygiènes encadrant la reprise du transport en commun.

Respect des mesures barrières par les compagnies de transport

Pour ce qui est du respect des mesures barrières, Libreinfo.net a pu constater l’effort dans le respect de celles-ci, à travers les dispositifs de lave-mains installés aux entrées des compagnies de transport SKI, STAF et TSR. Pour avoir accès à la gare, il faut obligatoirement se laver les mains au savon et porter un masque de protection. Un agent de sécurité veille au respect de cette mesure. Avant de franchir son siège dans le car, le passager après présentation du ticket de voyage, reçoit du gel hydro alcoolique pour se désinfecter les mains. Pour ces premiers jours de la reprise, les activités de transport s’exercent dans le respect des mesures barrières.

www.libreinfo.net