spot_img
spot_img

Élection 2020 :« Nous sommes candidat et nous gagnerons »(Ablassé Ouédraogo)

Publié le : 

Publié le : 

Le parti politique burkinabè,’’Le Faso Autrement » a tenu son deuxième congrès à l’issue duquel, le président du parti, Dr Ablassé Ouédraogo a été officiellement investi candidat à l’élection présidentielle du 22 novembre 2020. Son programme de société est intitulé « Ensemble, les Burkinabè bâtissent le Burkina Faso. » C’est au palais de la culture Jean Pierre Guingané, ce 15 août 2020 à Ouagadougou.

Par André-Martin Bado et Tatiana Kaboré, stagiaires

Devant de nombreux militants et sympathisants du parti, des représentants des partis politiques, Dr Ablassé Ouédraogo a reçu l’acte d’investiture, le consacrant officiellement candidat de Le Faso autrement à la présidentielle du 22 novembre 2020.

Les militants,sympathisants et représentants des partis politiques à la cérémonie d’investiture du Dr Ablassé Ouédraogo

Dans son discours, Dr Ablassé Ouédraogo a dénoncé une campagne déguisée du parti au pouvoir, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP). Pour lui, le MPP profite du bilan du Plan national du développement économique et social (PNDES) pour se faire une visibilité. Il dit également interpeler le chef de l’État sur la situation du pays : « Nous avons interpelé le chef de l’État sur le fait que le pays va mal. Le parti au pouvoir a échoué sur tous les plans. Cette élection nous permettra de mettre fin à cette situation tragique. Nous sommes candidat et nous gagnerons. », a-t-il déclaré.

A l’endroit de M. Bationo, le représentant du MPP, il dira « au retour, dites au Président Kaboré qu’il fait de la campagne déguisée et que nous ne sommes pas d’accord. » lui a-t-il notifié sous les ovations des militants.

Le président de l’ADF/RDA Me Gilbert Ouédraogo, intervenant au nom des partis politiques de l’opposition

Le président de l’ADF/RDA Me Gilbert Ouédraogo, intervenant au nom des partis politiques de l’opposition, a félicité le candidat qui est selon lui:« le champion au nombre des champions. » Il a également dénoncé une campagne déguisée du MPP à travers le bilan du PNDES : » Je voudrais aussi parler de la décision du CSC ,dire que cette décision établi l’iniquité en sens que le gouvernement continue à faire le bilan de son PNDES qu’il n’a pas fait depuis qu’il est arrivé au pouvoir. C’est une campagne déguisée dans la mesure où les partis politiques ne peuvent pas mener d’activités. Le président lui même qui est candidat à sa réélection et les ministres qui sont candidats aux élections législatives, passent le temps à occuper les médias soit disant qu’ils sont entrain de faire le bilan du PNDES .C’est cela la campagne déguisée.L’opposition se prépare à apporter la riposte à ce niveau. A l’heure où je vous parle, le président du Faso est dans le Nord où il doit rencontrer le Yatenga Naaba ».

Me Ouédraogo a conclu son intervention en invitant Le Faso Autrement à se joindre à l’accord politique que les partis politiques de l’opposition comptent signer le 18 août 2020 pour soutenir le candidat qui aura plus de voix au second tour.

Le Faso Autrement a été créé le 11 septembre 2011. A l’élection présidentielle de novembre 2015, le Dr Ablassé Ouédraogo était arrivé 5e parmi les 14 candidats, avec un score de 1,94% des voix. Le parti a eu un seul député, une mairie et 87 conseillers. En 2020, avec son engagement dans la réconciliation nationale, condition pour un Burkina Faso de paix et de développement, les militants espèrent que leur candidat sera élu président du Faso.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

RDC : Tentative de coup d’État déjouée, selon l’armée

La capitale de la République démocratique du Congo , Kinshasa, a été secouée par une tentative de coup d'État le dimanche 19 mai 2024....

Niger: accord trouvé pour le retrait des soldats américains

Les États-Unis et le Niger ont trouvé ce dimanche 19 mai 2024 un accord conjoint pour les procédures de retrait des soldats américains sur...

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...
spot_img

Autres articles

RDC : Tentative de coup d’État déjouée, selon l’armée

La capitale de la République démocratique du Congo , Kinshasa, a été secouée par une tentative de coup d'État le dimanche 19 mai 2024....

Niger: accord trouvé pour le retrait des soldats américains

Les États-Unis et le Niger ont trouvé ce dimanche 19 mai 2024 un accord conjoint pour les procédures de retrait des soldats américains sur...

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...