spot_img
spot_img

Côte d’Ivoire: Laurent Gbagbo veut unir l’Afrique

Publié le : 

Publié le : 

Lors de son investiture comme candidat du PPA-CI, le vendredi 10 mai, Laurent Gbagbo s’est montré inquiet face aux problèmes qui secouent l’Afrique. Il veut instaurer une diplomatie qui rend «l’Afrique effectivement indépendante».

Par Prisca Konkobo

Dans son discours d’investiture, Laurent Gbagbo a souligné les défis majeurs auxquels le continent est confronté.

«Nous avons des problèmes, comme l’est du Congo. c’est la galère laba, il y a des morts tous les jours. Nous avons des problèmes comme le Sahara occidental qui est un problème infini entre l’Algérie et le Maroc. Nous avons des problèmes comme l’AES. Le Niger, le Mali et le Burkina ont créé l’AES. Ils vont bientôt créer leur monnaie», a-t-il indiqué.

Gbagbo a critiqué l’inaction de l’Afrique face à ces défis et a appelé à une diplomatie audacieuse.

«Il nous faut une diplomatie qui bouscule l’union africaine, qui bouscule les organisations africaines pour que sur ce terrain là, l’Afrique s’en sorte au lieu de se battre tous les jours» a suggéré Laurent Gbagbo dont l’investiture intervient alors qu’il est inéligible aux élections.

En 2018, il est jugé et condamné à 20 ans de prison pour son implication présumée dans l’attaque de la Banque Centrale des État de l’Afrique de l’Ouest ( BECEAO).

Bien qu’ayant obtenu la grâce présidentielle de Alassane Ouattara, il n’a pas encore été amnistié. Et Malgré ceci, ses partisans gardent espoir de voir ses droits rétablis avant les élections présidentielles de 2025.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...

Burkina/Sécurité : L’éducation à la vie familiale, une clé de résilience contre le terrorisme 

Le salon international de la famille de Ouagadougou s'est ouvert le vendredi 17 mai 2024 dans la capitale burkinabè. A l’occasion, Jean Marie Tiendrebeogo,...

Burkina/Finance : Une «Nuit des bâtisseurs », pour célébrer les 50 ans d’existence du RCPB

Le Réseau des caisses populaires du Burkina (RCPB) a organisé, le 17 mai 2024, à Ouagadougou, une cérémonie appelée «Nuit des bâtisseurs », pour...
spot_img

Autres articles

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...

Burkina/Sécurité : L’éducation à la vie familiale, une clé de résilience contre le terrorisme 

Le salon international de la famille de Ouagadougou s'est ouvert le vendredi 17 mai 2024 dans la capitale burkinabè. A l’occasion, Jean Marie Tiendrebeogo,...

Burkina/Finance : Une «Nuit des bâtisseurs », pour célébrer les 50 ans d’existence du RCPB

Le Réseau des caisses populaires du Burkina (RCPB) a organisé, le 17 mai 2024, à Ouagadougou, une cérémonie appelée «Nuit des bâtisseurs », pour...