spot_img

FILO 2023 : Espace réservé aux enfants, «c’est ici que se construit l’avenir du livre au Burkina Faso», Jean Emmanuel Ouédraogo

Publié le : 

Publié le : 

Ce vendredi 24 novembre 2023, à Ouagadougou, le ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo, a procédé à l’ouverture officielle de l’espace enfants mis en place dans le cadre de la Foire internationale du Livre de Ouagadougou (FILO).

Par Valentin Kaboré ( Stagiaire) 

À la médiathèque municipale de Ouagadougou, un espace enfants est créé, à l’occasion de la 17e édition de la Foire internationale du livre de Ouagadougou (FILO). 

Espace réservé aux à la 17e édition de la Foire internationale du livre de Ouagadougou (FILO). 
Espace réservé aux à la 17e édition de la Foire internationale du livre de Ouagadougou (FILO).

Ce 24 novembre, ce sont des élèves de 10 écoles qui ont convergé vers cet espace.  Selon le responsable de l’espace enfant, Wendyam Clément Tapsoba, d’ici dimanche 26 novembre, ce lieu de rencontre compte recevoir 35 écoles primaires d’écoles privées et publiques de la ville de Ouagadougou. 

« Pour chaque école désignée, les responsables ont opté pour un nombre bien défini c’est-à-dire 50 enfants par école » a déclaré Clément Tapsoba. 

A l’en croire, l’espace   sera une occasion pour chaque enfant venu de diverses écoles d’apprendre des contes éducatifs, des jeux concours basés sur des questions à choix multiples, des sensibilisations sur le code de la route et des animations sur les bandes dessinées. 

Des écoliers à l'ouverture de l'espace enfant
Des écoliers à l’ouverture de l’espace enfant

Il a soutenu que la participation des écoles bilingues ainsi que l’intégration des enfants déplacés internes pour des ateliers d’écriture au sein de l’espace vont marquer «une avancée significative vers une plus grande exclusivité.»  

De son côté, le ministre Jean Emmanuel Ouédraogo a précisé que l’espace dédié aux enfants est l’un des programmes les plus importants de la 17e édition de la FILO, en ce sens que cela est l’avenir du livre, de l’écriture.

Le ministre de la Culture Jean Emmanuel Ouédraogo
Le ministre de la Culture Jean Emmanuel Ouédraogo

« Au sein de cet espace, les enfants auront l’opportunité et l’avantage d’aiguiser leur goût pour la lecture et l’écriture (…) C’est ici que se construit véritablement l’avenir du livre au Burkina Faso en Afrique, le futur grand nom de la littérature de notre pays sortira parmi ses enfants » a dit le ministre. 

Des livres présents à l'espace réservé aux enfants
Des livres présents à l’espace réservé aux enfants

Schébania Tassembédo, élève en classe de CM1 au Cour ATI, a déclaré être satisfaite de la rencontre de ce jour. « Nous avons appris des contes et avons appris aussi que la lecture nous enseigne énormément. Le ministre nous a exhortés à aimer la lecture, à aimer notre patrie et surtout à faire le travail bien fait et nous en sommes fiers» a-t-elle fait savoir.      

Schébania Tassembédo, élève en classe de CM1 au Cour ATI
Schébania Tassembédo, élève en classe de CM1 au Cour ATI

Quant à Samuel Ouédraogo, élève à l’école primaire Dagnoen C, «la FILO n’est pas seulement pour les adultes elle prend aussi en compte les enfants que nous sommes.  Nous sommes fiers de l’initiative prise par le comité d’organisation de la FILO ».

En classe CM1 à l’école Shéri Kidz Cottage, Hymane Bandaogo reconnaît avoir beaucoup appris à travers «les contes pleins d’enseignements». 

La rencontre avec le ministre Jean Emmanuel Ouédraogo est une première pour elle. « Nous avons apprécié ses conseils et nous sommes prêts à les mettre en pratique pour nous et pour le pays » a souligné l’élève.     

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina/Justice: le procès Adama Siguiré reprend ce lundi matin au TGI Ouaga I

Le procès CGT-B contre l'écrivain Adama Siguiré pour diffamation reprend ce 4 mars 2024 au Tribunal de grande instance Ouaga I. Par Nicolas Bazié À l'audience...

Tribune: Pourquoi donner de l’argent public aux partis politiques ?

Ceci est une tribune de Bahan Cheick sur la subvention des partis politiques. Un parti politique est un regroupement de personnes partageant les mêmes rêves,...

Épanouissement des jeunes : compassion international lance la compétition « Mon Talent »

Le samedi 2 mars 2024 sur le terrain de la commune rurale de Saaba, l’ONG compassion international et ses partenaires ont procédé au lancement...

Athlétisme : Hugues Fabrice Zango de nouveau champion du monde

L'athlète burkinabè Hugues Fabrice Zango a été couronné de nouveau, champion du monde à Glasgow en Ecosse au championnat mondial d'athlétisme en salle, le...

Ouahigouya : supposé massacre de 170 personnes, le procureur ouvre une enquête

Le procureur du Faso près le Tribunal de grande instance (TGI) de Ouahigouya, chef-lieu de la région du Nord du Burkina Faso, dit diligenter...
spot_img

Autres articles

Burkina/Justice: le procès Adama Siguiré reprend ce lundi matin au TGI Ouaga I

Le procès CGT-B contre l'écrivain Adama Siguiré pour diffamation reprend ce 4 mars 2024 au Tribunal de grande instance Ouaga I. Par Nicolas Bazié À l'audience...

Tribune: Pourquoi donner de l’argent public aux partis politiques ?

Ceci est une tribune de Bahan Cheick sur la subvention des partis politiques. Un parti politique est un regroupement de personnes partageant les mêmes rêves,...

Épanouissement des jeunes : compassion international lance la compétition « Mon Talent »

Le samedi 2 mars 2024 sur le terrain de la commune rurale de Saaba, l’ONG compassion international et ses partenaires ont procédé au lancement...

Athlétisme : Hugues Fabrice Zango de nouveau champion du monde

L'athlète burkinabè Hugues Fabrice Zango a été couronné de nouveau, champion du monde à Glasgow en Ecosse au championnat mondial d'athlétisme en salle, le...

Ouahigouya : supposé massacre de 170 personnes, le procureur ouvre une enquête

Le procureur du Faso près le Tribunal de grande instance (TGI) de Ouahigouya, chef-lieu de la région du Nord du Burkina Faso, dit diligenter...